[VIDEO] Attentats en Espagne - On lui refuse une minute de silence :

Natation : il sacrifie sa course en hommage aux victimes


Publié / Actualisé
La vidéo a fait le tour du web, après sa mise en ligne par le club de natation espagnol de Cadix. Après les attentats qui ont touché l'Espagne faisant 14 morts le 17 août dernier, Fernando Alvarez, qui participait aux championnats du monde des maîtres à Budapest en Hongrie, a sacrifié sa course pour rendre hommage aux victimes. La FINA, fédération internationale de natation, avait refuser de marquer une minute de silence. Le nageur attendu 60 secondes avant de plonger. Un geste largement salué sur les réseaux sociaux.
La vidéo a fait le tour du web, après sa mise en ligne par le club de natation espagnol de Cadix. Après les attentats qui ont touché l'Espagne faisant 14 morts le 17 août dernier, Fernando Alvarez, qui participait aux championnats du monde des maîtres à Budapest en Hongrie, a sacrifié sa course pour rendre hommage aux victimes. La FINA, fédération internationale de natation, avait refuser de marquer une minute de silence. Le nageur attendu 60 secondes avant de plonger. Un geste largement salué sur les réseaux sociaux.

Le nageur espagnol avait pourtant demandé à la fédération de marquer une minute de silence avant le début de la course, en hommage aux victimes des attentats perpétrés à Barcelone et Cambrils jeudi dernier.

Face au refus de la Fina, Fernando Alvarez a attendu une minute avant de débuter sa course. La vidéo a été posté sur les réseaux sociaux par son club.

 

 

"Son temps n'a pas été comptabilisé par les organisateurs et sa course pas diffusée" précise l'Equipe.

Le geste du nageur a été salué par bon nombre d'internautes.

 

 

 

 

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !