Un premier titre européen pour le surfeur réunionnais (actualisé) :

Surf - Couzinet sur le toit de l'Europe


Publié / Actualisé
Le surfeur réunionnais Jorgann Couzinet est le surfeur tricolore très en vue depuis le début de saison: longtemps premier du classement WQS avec ses très bons résultats en Australie, le surfeur péi qui rêve de rejoindre Jérémy Florès sur le World Tour la saison prochaine, vient de s'offrir son premier titre européen ce week-end (Photo DR/Fédération française de surf)
Le surfeur réunionnais Jorgann Couzinet est le surfeur tricolore très en vue depuis le début de saison: longtemps premier du classement WQS avec ses très bons résultats en Australie, le surfeur péi qui rêve de rejoindre Jérémy Florès sur le World Tour la saison prochaine, vient de s'offrir son premier titre européen ce week-end (Photo DR/Fédération française de surf)

 

La belle histoire continue pour Couzinet. Formé à la Réunion sur le spot des Aigrettes et exilé depuis le début de la crise requin dans le sud ouest métropolitain à Seignosse pour exercer son métier, le Réunionnais s'était déjà fait remarquer avec ses deux titres de champion de France en 2013 et 2014 (aux côtés des Réunionnaises Johanne Defay en 2013 et Cannelle Bulard en 2014). Bosseur et passionné, le marmaille la kour s'est fixé un but depuis plusieurs mois: rejoindre l'élite mondiale du surf, tout comme Jérémy Florès et Johanne Defay.

Il n'y a qu'à le voir à l'entrainement sur la côte landaise pour comprendre la détermination qui l'anime depuis ce début de saison: enchainant les vagues à tenter maintes manoeuvres par tout temps et toutes conditions, Jorgann passe des heures et des heures dans l'eau quand il ne s'entraine pas à sec avec son coach ou son préparateur mental. Le Réunionnais met toute les cartes de son côté, dans une partie qui n'est pas du poker car il ne bluffe pas, mais simplement un rêve qu'il veut rendre accessible.

- Une performance magistrale -

C'est donc motivé et bien préparé que Jorgann a entamé sa saison en février avec une tournée australienne où il a accédé aux quarts de finale des WQS 6000 de Newcastle et Manly, prenant au passage la 1ère place du classement WQS (circuit qualificatif pour l'accession au World Tour). Avec presque un pied dans le circuit WCT, Jorgann a continué à enchainer les compétitions, prenant trois fois la seconde place des compétitions européennes moins cotées en terme de points (Israël, Zarautz, Anglet) avant de monter sur la plus haute marche du WQS 6000 de Pantin (Galice), une performance magistrale qui lui offre le 8ème rang mondial à quelques semaines de la fin de saison.

Certes, trois épreuves dotées de 10000 points sont encore à disputer et peuvent bousculer le classement, mais Jorgann semble bien décider à se maintenir. D'autant plus que la motivation du Réunionnais vient d'être booster ce week end avec encore un gros résultat...

A Casablanca, Jorgann avait laissé filer le titre européen l'an dernier au profit du Canarien Jonathan Gonzales pour une série seulement... Hier, toujours au Maroc, le Réunionnais a remis les pendules à l'heure. Pourtant éliminé dès le 4ème tour de l'Anfaplace Pro, Jorgann a marqué suffisament de points sur cette ultime épreuve du circuit européen pour s'offrir le titre continental, le premier de sa carrière!

Désormais au sommet de la hiérarchie européenne, Jorgann compte bien se faire sa place dans la hiérarchie mondiale. Pour cela, il devra forcément passer par un bon résultat sur l'une des trois prochaines épreuves dotées de 10000 points (Portugal fin septembre, Hawai et Hawai en novembre). Début juillet en Afrique du Sud, Jorgann était passé complètement à côté du premier WQS 10000 de la saison à Ballito, s'inclinant dès le second tour.

L'épreuve est difficile, plus relevée aussi... Maxime Huscenot, même s'il n'a jamais été aussi bien classé à cette période de l'année, a plusieurs fois échoué sur les dernières épreuves cotées 10000 points tellement l'adversité est grande en fin de saison. Et pour cause: les pensionnaires du World Tour viennent chercher des points sur le circuit WQS pour se maintenir dans l'élite. Aujourd'hui, Jorgann n'est pas encore qualifié pour le Dream Tour, il en est tout prêt. Reste plus qu'à contiuer sur sa lancée, c'est tout ce qu'on lui souhaite.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !