Le Grand Raid quitte l'Ultra-Trail World Tour (actualisé) :

"Il n'y avait pas une cote d'amour particulière" pour l'organisateur Robert Chicaud


Publié / Actualisé
L'Ultra-Trail World Tour (UTWT) a annoncé les dates des 21 trails qui composeront l'édition 2018. Le Grand Raid n'en fera pas partie, pendant que l'Ultra-Trail du Mont Fuji au Japon fait son retour. Robert Chicaud, l'organisateur emblématique du Grand Raid, revient sur cette sortie. (photo d'archives rb/www.ipreunion.com)
L'Ultra-Trail World Tour (UTWT) a annoncé les dates des 21 trails qui composeront l'édition 2018. Le Grand Raid n'en fera pas partie, pendant que l'Ultra-Trail du Mont Fuji au Japon fait son retour. Robert Chicaud, l'organisateur emblématique du Grand Raid, revient sur cette sortie. (photo d'archives rb/www.ipreunion.com)

Les stars de l'Ultra-Trail reviendront-elles sur le Grand Raid l'année prochaine ? Rien n'est moins sûr après l'annonce de l'UTWT du calendrier pour la saison 2018. Au programme 21 dates, et non plus 22, avec la disparition de la Diagonale des Fous et du Trail Bourbon, "événement majeur de l'Océan Indien" à qui l'organisation souhaite "bonne chance".

Robert Chicaud, l'organisateur emblématique du Grand Raid, explique que malgré sa "conviction de l'utilité de l'Ultra-Trail World Tour", le comité de direction de la Diagonale des Fous "a décidé à l'unanimité de ne plus faire partie du World Tour". Les raisons : d'abord le nombre de points attribués sur chaque course pour les coureurs : "alors que les 5-6 courses en tête de liste du World Tour se voient alloués 1.300 points, le Grand Raid avait lui 1.000 points". Un chiffre "important pour les coureurs qui décident de participer ou non à certaines courses en début d'année, et donc le nombre de points fait partie des critères" selon l'organisateur. Après "une année de négociations", il n'y a pas eu "de point d'entente".

Autre explication : "il n'y avait pas une cote d'amour particulière" de l'UTWT pour le Grand Raid affirme Robert Chicaud. Il précise toutefois que cette sortie de l'UTWT "laisse une porte entre-ouverte", dans le but d'obtenir "de nouvelles négociations" avec l'organisation pour 2019. En ligne de mire : "être sur un pied d'égalité avec les autres courses".

- Le Grand Raid se tourne vers l'hémisphère Sud pour 2018 -

Si cette sortie inquiète notamment en vue de la participation des cadors du circuit pour les prochaines éditions, Robert Chicaud se veut rassurant : "on avait des locomotives avant d'entrer dans l'UTWT". L'idée désormais pour l'organisation de la Diagonale des Fous est de "faire la promotion de la course sur des salons au Japon, en Afrique du Sud" pour "privilégier les coureurs de l'hémisphère Sud plutôt que ceux de l'hémisphère Nord".

 


hf/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !