[PHOTOS/VIDEOS] Déjà vice-champion de France à 13 ans :

Roller - Ça roule (super bien) pour Valentin Rivasseau


Publié / Actualisé
Backflip dans les airs et figures plus impressionnantes les unes que les autres, c'est la spécialité de Valentin Rivasseau. Il n'a que 13 ans et pourtant son palmarès est déjà impressionnant. Le passionné de roller agressif collectionne les récompenses. Vice-champion de France dans cette discipline du sport extrême, le jeune sportif fait figure de surdoué et ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. En pleine préparation pour la deuxième manche du championnat de France de roller agressif, ce passionné, qui a commencé le roller à 6 ans entend bien rafler de nouvelles médailles.
Backflip dans les airs et figures plus impressionnantes les unes que les autres, c'est la spécialité de Valentin Rivasseau. Il n'a que 13 ans et pourtant son palmarès est déjà impressionnant. Le passionné de roller agressif collectionne les récompenses. Vice-champion de France dans cette discipline du sport extrême, le jeune sportif fait figure de surdoué et ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. En pleine préparation pour la deuxième manche du championnat de France de roller agressif, ce passionné, qui a commencé le roller à 6 ans entend bien rafler de nouvelles médailles.

Valentin a commencé le roller à 6 ans et depuis, ses rollers ne l’ont jamais quitté. Un enfant, avec un fort potentiel, c’est avec ces mots que son père  David se souvient de Valentin à cet âge.

Le jeune acrobate, surdoué du roller a participé au Championnat de France et depuis trois ans, il enchaîne les compétitions nationales et européennes.Vice- champion de France dans la catégorie des moins de 13 ans en 2017, Valentin prépare d’ores et déjà la deuxième manche du championnat de France 2018.

Le terrain de jeu favoris de Valentin : le skatepark. À Saint-Paul, il enchaîne les figures sans relâche.

 

Malgré son jeune âge, le passionné de roller a déjà fait plusieurs podiums sur des compétitions nationales de grande envergure. En 2017, il a participé au Fise (Festival international de sports extrêmes) à Montpellier. Cette compétion sportive qui réunit chaque année plus de 500 000 personnes est la troisième compétion sportive d'envergure en France (derrière le Tour de France cycliste et le Vendée Globe).Le jeune adolescent est monté sur la troisième marche du podium.

 

-La saison 2018 s'annonce bien -

Valentin est en pleine préparation pour la deuxième manche du Championnat de France de roller. Ce championnat se déroulera du 6 mai au 15 juin prochain. Mais avant, Valentin participera au Fise à Montpellier. Encadré par son père coach sportif de profession et par Jérôme son coach perso, le jeune adolescent ne lésine pas sur les efforts. Il sait qu'être en bonne condition physique est indispensable pour réussir.

Plusieurs compétitions sont en préparation pour Valentin. Le jeune sportif participera également au NLContest de Strasbourg, une compétition d'adultes, en tant qu'amateur. Le passionné de roller entend poursuivre sa passion dans la catégorie professionnelle d'ici deux ans. Pour l'heure, les préparatifs des compétions lui demandent beaucoup de temps et d'énergie. Un emploi du temps de compétition qui colle difficilement avec des heures de cours au collège.

L'adolescent qui a tout le soutien de sa famille et de son coach sportif prévoit d'aménager son temps lors de ses déplacements aux compétitions et de trouver le juste milieu entre entraîenements intensifs et rattrapages de cours. Il explique "pour les cours j'ai mes copains et ma mère. Mes copains prennent les cours et ma mère les met dans mes cahiers. De cette façon, je ne rate pas les cours". Pour ses compétions, il peut compter sur son père David pour l'accompagner lors de chaque déplacement.

Et pour ceux qui sont passionnés par une discipline sportive, Valentin Rivasseau n'a qu'un seul conseil à leur donner "il faut s'entraîner, continuer et ne jamais baisser les bras, toujours s'entraîner". Quand on l'interroge sur son succès il confie modestement "je reste un enfant comme les autres".

Cet enfant "comme les autres" n'a pas peur des figures compliquées. Corckscrew 900, flatspin et mistyflip, ces noms barbares ne vous disent rien ? Regardez.

 

Les fans de sport extrême, et les autres, peuvent suivre et soutenir Valentin Rivasseau sur sa page facebook et sur son profil Instagram. Ces vidéos sont aussi visibles sur sa chaîne Youtube.

Avant de se quitter, une petite dernière, en pleine ville.

 

www.ipreunion.com

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !