Championnats de France : La Réunion en haut de la vague :

Alice Lemoigne championne de long board, et Maxime Huscenot champion de surf


Publié / Actualisé
La 3e journée des championnats de France de surf aura été un véritable marathon entre les spots de la Gravière, à Hossegor, et des Bourdaines, à Seignosse, où huit titres ont été décernés ce lundi. Le Réunionnais Maxime Huscenot a remporté sont premier succès national surf Open et la Réunionnaise Alice Lemoigne a conservé sa couronne en longboard. La Réunionnaise Cannelle Bulard décroche une médaille d'argent (Maxime Huscenot - Photos : FFSurf / We Creative)
La 3e journée des championnats de France de surf aura été un véritable marathon entre les spots de la Gravière, à Hossegor, et des Bourdaines, à Seignosse, où huit titres ont été décernés ce lundi. Le Réunionnais Maxime Huscenot a remporté sont premier succès national surf Open et la Réunionnaise Alice Lemoigne a conservé sa couronne en longboard. La Réunionnaise Cannelle Bulard décroche une médaille d'argent (Maxime Huscenot - Photos : FFSurf / We Creative)

Ces championnats de Frane ont notamment été marqués par la victoires dans la catégorie reine du surf Open, de Maxime Huscenot et Maud Le Car. Tous deux n'avaient jamais obtenu ce titre. Huscenot avait bien été sacré voici dix ans alors qu'il était encore cadet. Depuis, le champion du monde junior navigue sur le circuit QS et sa participation aux "France" 2018 en avait fait la tête de série n.1.

Le Réunionnais a pourtant bien failli repartir une nouvelle bredouille car le Charentais Charly Quivront a mené tout du long la finale. Une dernière gauche à 3 minutes de la fin lui permettait de récolter un 6.40 et de retourner la situation en sa faveur, doublant Quivront pour 0,04 point (14 à 13.96). Rageant pour le surfeur de Royan qui échoue pour la seconde fois à une place du titre, trois ans après sa médaille d'argent de 2015 à Biarritz.

Chez les dames, Maud Le Car a, elle aussi, craint le retour dans les derniers instants de sa principale rivale la Réunionnais Cannelle Bulard. Après des premiers échanges standards, les deux favorites se sont rendues coup pour coup à la moitié de la série : Bulard obtenant un 9 points pour un seul turn de dos hyper explosif, Le Car construisant un 8 points pour une longue droite tout en carve. A la recherche d'un 5.83 pour remporter un 4e titre Open, Bulard ne trouva jamais la vague propice.

Du côté du lojng board,  Alice Lemoigne offre à La Réunion sa deuxième médaille d'or, non sans mal. Passée en tête à 10 minutes du final après une belle et longue droite (7.50), elle a eu peur dans les derniers instants après que Poeti Norac a signé un 5 points pour revenir à 0,03 point. Las, la Vendéenne ne trouva pas de nouvelle vague pour créer l'exploit.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !