Saint-André :

C'est parti pour la cinquième édition de la Tropica'Dingue


Publié / Actualisé
C'est la course la plus dingue de La Réunion, à mi chemin entre le trail et le raid multisport, la Tropica'Dingue est de retour cette année à Saint-André. C'est une épreuve où les concurrents évoluent en équipe sur un parcours mêlant des passages dans l'eau, la boue, des passages souterrains, des filets à grimper le tout sur un parcours de 10 km. C'est avant tout un évènement festif où la seule satisfaction est le dépassement de soi. Pas de classement, pas de chronomètre, la course est orientée détente, fun entre amis, avec les membres de votre famille ou entre collègues. (photo d'illustration)
C'est la course la plus dingue de La Réunion, à mi chemin entre le trail et le raid multisport, la Tropica'Dingue est de retour cette année à Saint-André. C'est une épreuve où les concurrents évoluent en équipe sur un parcours mêlant des passages dans l'eau, la boue, des passages souterrains, des filets à grimper le tout sur un parcours de 10 km. C'est avant tout un évènement festif où la seule satisfaction est le dépassement de soi. Pas de classement, pas de chronomètre, la course est orientée détente, fun entre amis, avec les membres de votre famille ou entre collègues. (photo d'illustration)

Lancée en 2014, la Tropica'Dingue est le rendez-vous sportif décalé à La Réunion. Lors de la première édition, ce sont envion 900 personnes qui ont participé sur une seule journée. "Cependant dès la seconde édition, nous sommes passés à deux journées d'évènement" indique Jean Christophe Marechal, chef de projet évènementiel ILOP, qui est en charge de la Tropica'Dingue. Cette Tropica'Dingue version 2 avait rassemblé entre 1200 et 1500 participants.

C'est une course et un évènement unique qui offre une alternative aux courses déjà très nombreuses sur l'île. "Il n'y a pas de classement, pas de performance. L'idée est de ne pas se prendre la tête." rajoute Jean Christophe. Sur place, au parc du Colosse à Saint-André, un village sera mis en place avec une tour DJ, espace d’échauffement, accueil petit déjeuner, stands partenaires et animations (des jeux et des cadeaux sont à gagner) et un espace finisher (récupération du sac finisher avec Tee Shirt Tropica’Dingue).

"La Tropica'Dingue est un concept de course qui ne demande pas d'entrainement assidu" rappelle Jean Christophe. Il faudra quand même être en bonne condition physique pour venir à bout des 8 km et des 22 obstacles. Les coureurs pourront se ravitailler sur quatre endroits du parcours.  Pour cette cinquième édition, environ 4000 participants sont attendus.

Déguisements conseillés

Dès la première Tropica'Dingue, les organisateurs ont souhaité se démarquer en proposant aux participants de venir déguisés. "Comme nous ne sommes pas dans la performance, il fallait ajouter un côté fun". C'est désormais l'une des marques de fabrique de cette course folle. Certains redoublent d'originalité. "Il y a des Power Rangers, des tortues ninjas, des princesses, des participants qui font réellement des efforts. Leurs déguisements demandent parfois des jours voir des semaines de préparation" rajoute le chef de projet.

Au niveau de l'organisation, ils continuent à travailler pour faire connaître l'évènement. "Nous avons un public qui revient chaque année, mais nous souhaitons faire connaître la course à plus de Réunionnais. Il faut démocratiser la Tropica'dingue". Une course "Kids" a été lancé en 2016, elle est a l'attention des 6-12 ans. Une version Mauricienne est aussi organisée depuis maintenant 3 ans. La dernière édition s'est déroulée en mai 2018. Pour cette course du week-end, Jean Christophe Marechal souhaite simplement qu'il ne fasse pas trop chaud. "On a eu du beau temps toute la semaine, on espère que ça continuera".

jb/www.ipreunin.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !