La fédération et les nageurs lui ont apporté leur soutien :

Seychelles : le Français Guillaume Bachmann suspendu de son poste d'entraîneur national


Publié / Actualisé
Le Français Guillaume Bachmann, 53 ans, a été suspendu du poste de directeur technique national (DTN) de natation des Seychelles et d'entraineur de la sélection nationale de ce pays. Il occupait ces fonctions depuis la saison 2016/2017. Prononcée début avril par le Conseil national des sports (CNS- ministère des sports) cette suspension vient à la suite d'une procédure pour "acte indécent" engagée à son encontre par le ministère public des Seychelles. La fédération seychelloise de natation et le capitaine de la sélection de l'archipel lui ont publiquement apporté leur soutien. Après avoir été nageur de haut niveau à La Réunion, Guillaume Bachmann a été entraineur. Il n'a jamais l'objet d'une quelconque suspicion ni de la moindre rumeur concernant un comportement inapproprié
Le Français Guillaume Bachmann, 53 ans, a été suspendu du poste de directeur technique national (DTN) de natation des Seychelles et d'entraineur de la sélection nationale de ce pays. Il occupait ces fonctions depuis la saison 2016/2017. Prononcée début avril par le Conseil national des sports (CNS- ministère des sports) cette suspension vient à la suite d'une procédure pour "acte indécent" engagée à son encontre par le ministère public des Seychelles. La fédération seychelloise de natation et le capitaine de la sélection de l'archipel lui ont publiquement apporté leur soutien. Après avoir été nageur de haut niveau à La Réunion, Guillaume Bachmann a été entraineur. Il n'a jamais l'objet d'une quelconque suspicion ni de la moindre rumeur concernant un comportement inapproprié

L'affaire a éclaté en décembre 2018. Une vidéo a été mise en ligne sur les réseaux sociaux. Selon le quotidien Seychelles Nation, elle montrerait Guillaume Bachmann en train de rajuster le bas de maillot d'une nageuse adolescente qui s'apprêtait à plonger du haut d'un plot de départ.

Rapidement devenue virale, la vidéo a ensuite été retirée du web. Le journal ne donne aucune indication sur le ou les auteurs de la mise en ligne et l'authenticité des images n'a pas été établie.

La mère de la jeune nageuse n'a pas porté plainte. Aucun des parents et des nageurs membres de la sélection seychelloise n'a indiqué avoir à se plaindre du comportement de l'entraîneur

Guillaume Bachmann a toutefois été suspendu de ses fonctions de DTN et d'entraineur par le CNS dès décembre 2018. La décision a été prise "dans l'attente d'une enquête de la part de la police et du Conseil national du sport", avait déclaré à l'époque à Seychelles Nation  Jean Larue directeur général CNS.

La législation en vigueur aux Seychelles prévoit qu'en l'absence d'une décision de justice un employeur – le CNS en l'occurrence, ne peut suspendre un salarié sans lui verser de rémunération au delà d'un délai de 40 jours. Le sélectionneur a donc été rétabli dans ses fonctions en février dernier. Il a ainsi accompagné la sélection seychelloise aux championnats de natation de la confédération africaine de natation (Cana) qui ont lieu en Namibie du 16 au 20 février.

Ensuite, à l'initiative du ministère public des Seychelles, une procédure pour "acte indécent" a été ouverte à l'issue de l'enquête de police. 

- Présumé innocent -

L'affaire a été examinée par des magistrats le vendredi 8 mars et le jeudi 28 mars. A chaque fois Guillaume Bachmann a plaidé non coupable. Le dossier sera  finalement jugée le vendredi 8 novembre 2019.

Même si le sélectionneur reste présumé innocent, le Conseil national des sports a néanmoins décidé de le suspendre à nouveau. Cette fois "pour une durée indéterminée". Le CNS a aussi lancé une offre d'emploi au niveau international pour recruter un nouvel entraîneur. Une nécessité puisque les Seychelles comme les autres pays de la zone préparent les Jeux des îles qui auront lieu en juillet prochain à Maurice.

Une tentative de recrutement qui n'est pas du tout au goût de la fédération seychelloise de natation. Interrogé ce mardi 9 avril par Seychelles news agency, le président de cette structure fédérale s'est déclaré "opposé à la venue d'un nouvel entraîneur". "Je considère que Guillaume Bachmann est notre entraîneur" a-t-il insisté. Le président de la fédération a aussi adressé un courrier au CNS pour soutenir le sélectionneur suspendu.

Le mardi 2 avril, au nom de "tous les nageurs des équipes nationales et académiques", le  nageur Dean Hoffman, capitaine de la sélection des Seychelles, avait déjà écrit au Président de la république Danny Faure, et à plusieurs ministres.

Dans ce courrier de soutien à Guillaume Bachmann, il estimait que "cette situation néfaste affecte la natation en général (…)". Il ajoutait "la réalité est que certaines personnes essaient de nuire à l'équipe nationale et à notre entraîneur. Ces mêmes personnes peuvent être simplement jalouses (…)"

Dean Hoffman écrivait ensuite en substance : "Bachmann est le meilleur entraîneur que les Seychelles aient pu avoir" et "il accusait  les "personnes qui essaient de détruire la vie de notre entraîneur par jalousie et par manque d'intelligence".

Controversée par certains au sein de la fédération seychelloise, la demande de naturalisation de l'entraîneur français a été acceptée par la présidence des Seychelles en fin d'année 2018. L'affaire a éclaté peu de  temps après

Contacté par Imaz Press Réunion, Guillaume Bachmann a indiqué qu’en raison d’"un agenda chargé" il ne pouvait réagir dans l’immédiat. Il a précisé qu’il le ferait "sans problème dans quelques jours".

www.ipreunion.com avec Rassin Vannier aux Seychelles
 

   

1 Commentaire(s)

Mev, Posté
This saga has many layers which is missing in the article. I am sure if you knew who filmed the video you will look at the whole saga differently. In a nutshell, I find this article somewhat biased.