Mondiaux de longboard :

La réunionnaise Alice Lemoigne accède à la finale du tableau principale


Publié / Actualisé
La réunionnaise Alice Lemoigne s'est hissée jusqu'à la finale du tableau principal des mondiaux de longboard ce jeudi 30 mai 2019, qui se déroulent actuellement sur la Côte des Basques à Biarritz. A ses côtés, les frères Delpero participeront eux aussi à la finale, tandis que Justine Dupont a passé son premier tour de repêchages. Il lui en reste quatre autres pour rejoindre le " grande " finale.
La réunionnaise Alice Lemoigne s'est hissée jusqu'à la finale du tableau principal des mondiaux de longboard ce jeudi 30 mai 2019, qui se déroulent actuellement sur la Côte des Basques à Biarritz. A ses côtés, les frères Delpero participeront eux aussi à la finale, tandis que Justine Dupont a passé son premier tour de repêchages. Il lui en reste quatre autres pour rejoindre le " grande " finale.

Alice Lemoigne a enchaîné les vaguelettes, de quoi faire monter le tensiomètre. Reléguée virtuellement en repêchages pour un rien à quelques secondes du buzzer (4,80 pts de total pour l'Australienne Tully White contre 4,60 pour la Française), elle s'est rattrapée sur le fil avec un dernier ride (3,7).

La Réunionnaise a dû attendre son score final après le coup de trompe (6,80). Soulagée, elle pouvait serrer le poing. " C'est cool, souriait la benjamine des Bleus. J'avais eu une bonne vague d'entrée mais je n'avais pas pu passer ma dernière manoeuvre. Cela m'a mis la pression surtout qu'il n'y avait plus de vagues après. "

Alice Lemoigne atteint donc la finale du tableau principale pour sa toute première sélection en équipe de France. " C'est top, c'était mon but. Cependant, l'objectif suprême est de gagner. Je compte aller loin. "

Antoine Delpero plie sa série en deux vagues

De son côté, Antoine a attendu près de 7 minutes avant de partir sur sa première vague, pour aligner une manoeuvre de qualité avec un hang five (7,00). " Ce sont toujours des moments stressants. On ne sait pas si une bonne vague va arriver. Il fallait être à la fois patient et ne pas trop dormir. " Imperturbable, l'aîné des Delpero a réédité sa performance sur une deuxième ondulation, améliorant son score avec un 8,33. Le public et le staff technique du clan tricolore ont apprécié. Dans la foulée, le capitaine des Bleus s'est même autorisé un changement de planche. " Je l'ai fait parce que le score était assuré. Je voulais voir ce qu'il en était avec le single (planche à une seule dérive contre trois, ndlr) qui est bien plus plat, et davantage fait pour les petites vagues. " 

Les deux frères vont se retrouver

Avec une note globale de 15,33 pts, Antoine a signé le meilleur score des demies. " Les conditions ont changé : même si la houle se cassait la figure rapidement, c'était lisse, joli, très adapté au longboard " concluait le maître des lieux.

La qualification des deux frères est synonyme d'affrontement en " petite " finale. " Quand on est ensemble dans l'eau, ça se passe généralement bien ", avouait Édouard. Ce duel fratricide marque le début des phases finales. " Ça commence vraiment à se resserrer, observait Antoine. On est bien, on va essayer de continuer de la sorte. Je reste néanmoins avec la même énergie et dans le même plan de jeu. "

La réaction de Justine Dupont

Versée en repêchages, Justine Dupont n'a pas tardé à se mettre en évidence dans sa série du 4e tour en prenant une première bonne vague (5,33), puis d'enchaîner avec un hang five précédé d'un joli cut back (6,33). De quoi se mettre rapidement à l'abri et se qualifier pour le 5e tour du tableau marathon de repêchages.

" Il a fallu que je balaye la frustration d'hier. J'étais déçue, énervée. Je recommençais de zéro, expliquait-elle au sortir de l'eau. J'étais assez stressée parce que j'abordais une nouvelle compétition où tu n'as pas droit à l'erreur. Les séries vont se resserrer, il y aura de plus en plus de niveau. J'espère faire bien mieux parce que ce n'était pas très paisible pour ceux qui étaient au bord. Je sentais qu'il fallait que je calme, que je finisse les belles vagues, que je déroule dans mon surf et que je ne parte pas dans les tours à tenter plein de trucs. "

Le champion du monde Kai Sallas en repêchages

Engagé dans le même heat qu'Edouard Delpero et seulement troisième de cette série, Kai Sallas, le champion du monde sortant, va être lui aussi contraint de passer par les repêchages. Auteure des deux meilleures vagues ces deux derniers jours, Maria Fernanda Reyes, a terminé en première position dans la série d'Alice Lemoigne. Dans l'autre demie, Natsumi Taoka a dominé la tenante du titre Soleil Errico (14,66 contre 12,4).

La finale du relais ce vendredi

Vendredi 31 mai, place à l'Aloha Cup. La compétition du relais qui met aux prises les sept premiers du classement par nations ainsi que le pays hôte. Les Bleus figurent bien évidemment parmi les favoris. Rendez-vous en matinée pour assister aux demi-finales puis à la finale.

   

1 Commentaire(s)

Zaigrettes, Posté
bravo Alice!
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)