Arts martiaux :

Le premier meeting d'aïkido de l'Océan indien débarque à La Réunion


Publié / Actualisé
L'Aikido club de Saint-Pierre organise du 20 au 30 novembre à La Réunion le premier meeting de l'Océan indien. Il s'agit d'une série de cours dispensé par deux experts reconnus mondialement, dont une femme japonaise 1ere titulaire au monde du 7e dan. Des aikidokas de la zone OI sont attendus : Maurice, Seychelles, Madagascar, Afrique du Sud et bien sûr Réunion. (Photo d'illustration)
L'Aikido club de Saint-Pierre organise du 20 au 30 novembre à La Réunion le premier meeting de l'Océan indien. Il s'agit d'une série de cours dispensé par deux experts reconnus mondialement, dont une femme japonaise 1ere titulaire au monde du 7e dan. Des aikidokas de la zone OI sont attendus : Maurice, Seychelles, Madagascar, Afrique du Sud et bien sûr Réunion. (Photo d'illustration)

Pour marquer l’importance de ce meeting, deux invités de marque seront présents : le président de la Fédération française d’Aïkido (+ 30 000 licenciés en France) et le vice-président de la Fédération d’Afrique du Sud.

Les deux experts animeront des cours ouverts à toutes et à tous :
- Mutusuko MINEGISHI Sensei (7e dan) : première femme au monde à avoir eu cette haute distinction de grade. Elle a grandement contribué à développer l’Aikido dans les pays de l’Est et de la Russie et est présidente d’honneur de la fédération Sud Africaine.
- Philippe GOUTTARD (7e dan) : expert français mondialement reconnu

Ils sont tous deux diplômés de l’Aikikai de Tokyo (maison mère de l’Aikido mondial).

Qu’est-ce que l’Aïkido ?

L’Aïkido, art martial japonais crée par Morihei UESHIBA à la fin des années 40 est basé sur des mouvements circulaires destinés à projeter et à contrôler l’attaquant sans dommage.

A partir d’une attaque l’Aïkido banalise l’attaque et conduit le pratiquant vers une réponse adaptée : ne pas fuir, faire face à l’attaquant avant de se déplacer et d’esquiver.

Les techniques d’Aïkido s’appuient sur la souplesse et l’utilisation de l’énergie de l’attaquant plutôt que sur la force physique. Les pratiquants développent un ensemble de principes et d’attitudes visant à résoudre les conflits de manière calme et mesurée.

   

1 Commentaire(s)

Tamo19801, Posté
Je suis un passionné d'Aïkido et je trouve cette initiative de stage d'Aïkido intéressante, ceci dit personnellement je soutiens la promotion et la pratique de l'Aïkido surtout pour les femmes car je trouve que c'est non seulement un Art Martial mais aussi un Sport qui convient parfaitement aux femmes mais aux hommes aussi et particulièrement l'Aïkido de l'école Kishinkai de Maître Léo Tamaki que j'admire et estime beaucoup tant sur le plan professionnel que privé