Coupe de France - défaite de la JSSP face à Epinal 1 à 0 :

Foot : le rêve s'arrête là pour le petit poucet saint-pierrois


Publié / Actualisé
Au bout du suspense, mais aussi au bout d'un effort héroïque de 120 minutes, la Saint-Pierroise s'est inclinée face à Epinal 1 but à 0, ce samedi 18 janvier 2020 en 16ème de finale de la Coupe de France. Une défaite qui laisse un goût amer, mais sans regret tant le parcours de la JSSP a été historique. Incontestablement, le football réunionnais s'est fait un nom sur la scène hexagonale.
Au bout du suspense, mais aussi au bout d'un effort héroïque de 120 minutes, la Saint-Pierroise s'est inclinée face à Epinal 1 but à 0, ce samedi 18 janvier 2020 en 16ème de finale de la Coupe de France. Une défaite qui laisse un goût amer, mais sans regret tant le parcours de la JSSP a été historique. Incontestablement, le football réunionnais s'est fait un nom sur la scène hexagonale.

Réduite à 10, la JSSP a poussé Epinal dans ses retranchements

L’histoire a faillit être belle ce samedi. Les Saint-Pierrois ont commencé sur de bonnes bases, faisant jeu égal avec leurs adversaires du jour. Très clairement, rien ne pouvait laisser penser que la JSSP évoluait dans une division inférieure, tant elle faisait preuve de solidité et de talent. C’est donc contre le cours du jeu que tout à basculé à la 15ème minute.

Sur un choc qui semblait anodin entre Jean-Michel Fontaine et Abdoulaye Niang, ce dernier reste au sol, assez gravement blessé au point de devoir être remplacé. La sanction ne tarde pas, l’arbitre sort directement le carton rouge, synonyme de retour aux vestiaires pour le Saint-Pierrois.

Malgré cette réduction à 10, les hommes de Christian Dafreville ont fait mieux que résister. A l’image de Zaouaar ou de Ponti, les Réunionnais ont su faire preuve tout au long du match de maîtrise technique et de rigueur défensive pour faire déjouer les métropolitains. Ils ont aussi pu compter sur un Ibrahim Dabo des grands jours, imperturbable sur sa ligne et prêt à repousser les assauts adverses. Ils ont aussi réussi à se créer des occasions de but qu’ils n’ont malheureusement pas pu transformer.

Alors qu’on pensait se diriger tranquillement vers la séance des tirs au but, le coup de poignard est venu à la 118ème minute d’un tir d’Abdel Berkane sur une séquence de coup de pied arrêté. Les Spinaliens prennent l’avantage 1 à 0 et explosent de joie. Exténués après 105 minutes à jouer à 10, les Saint-Pierrois ne parviendront malheureusement pas à mettre en danger les joueurs d’Epinal pour chercher l’égalisation.

Lire aussi : Football : Epinal 1 - Saint-Pierre 0, la JSSP éliminée au bout de l'effort

Une défaite qui laisse un goût d’inachevé

Cette défaite, bien que cruelle, laisse surtout un goût d’inachevé. Bien qu’outsiders de cette opposition, les hommes de Christian Dafreville s’étaient préparés à l’exploit. Ce n’était pas une question de manque de respect de l’adversaire mais une réelle volonté de poursuivre ce rêve historique qui ne portait pas seulement l’ambition d une équipe, mais de La Réunion toute entière.

En effet, notre île n’a cessé de vibrer au fil des exploits réalisés par la Saint-Pierroise pour arriver jusqu’à ce niveau de la compétition.

D’abord au 7ème tour où la JSSP est allée arracher la victoire sur le terrain du Jura Sud (1-0). Puis au 8ème tour où elle a vaincu l’ES Thaon, équipe de Nationale 2 aux tirs au but (5 à 3 – match nul 1-1) en faisant preuve de beaucoup de courage et d’abnégation face à la difficulté. Enfin en 32ème de finale où elle a crée la surprise face aux Chamois Niortais, équipe de Ligue 2, en faisant preuve de talent, de solidarité, et de créativité, pour arracher une très belle victoire 2 -1. 

Chacun se prêtait à rêver d’un 8ème de finale, contre une grande équipe de Ligue 1 telle que le PSG ou l’OM. L’histoire, qui était déjà belle, aurait alors été sublime. Malheureusement, les lois du football en ont décidé autrement. La folle aventure saint-pierroise prend fin en 16ème de finale, un résultat déjà historique. 

Lire aussi : Coupe de France de foot : La Réunion attend que Saint-Pierre ouvre les portes du paradis

Lire aussi : football : exploit historique de la Saint-Pierroise !

Merci la Saint-Pierroise

Alors que le rêve vient tout juste de s’arrêter et que les joueurs reviendront tout prochainement à leur réalité du quotidien, il paraît important de dire merci. Merci à la Saint-Pierroise d’avoir fait vibrer La Réunion. Merci d’avoir joué avant tant de solidarité, d’abnégation et d’exemplarité. Merci d’avoir porté très haut le football réunionnais, faisant rayonner dans toute l’Hexagone et même en Europe, ce petit bout de caillou qui a enfanté des joueurs tels que Laurent Robert, Guillaume Haorau ou encore Dimitri Payet. A n’en pas douter, le football réunionnais vient de se faire un nom. Cela, grâce à vous, grâce à votre talent, votre courage, et votre dévouement exemplaires. Merci !

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !