A défaut du Grand Raid :

Une "traversée marrone" de 135 km pour défendre les zanimo


Publié / Actualisé
Suite à l'annulation du Grand Raid pour cause sanitaire, cinq amis traileurs et une chienne ont décidé, envers et contre la Covid, de traverser La Réunion en moins de 40 heures. Une course qui commencera à Saint-Philippe le 15 octobre prochain à 6h pour se terminer à Saint-Denis. Ils relèveront ce défi en parrainant l'Alliance des Associations pour les Animaux, association dédiée à trouver un foyer à nos amis à quatre pattes. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Suite à l'annulation du Grand Raid pour cause sanitaire, cinq amis traileurs et une chienne ont décidé, envers et contre la Covid, de traverser La Réunion en moins de 40 heures. Une course qui commencera à Saint-Philippe le 15 octobre prochain à 6h pour se terminer à Saint-Denis. Ils relèveront ce défi en parrainant l'Alliance des Associations pour les Animaux, association dédiée à trouver un foyer à nos amis à quatre pattes. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Les copains d'abord…pour les zanimo. Etienne, Axel, Arthur, Aurélien et Robin, ce sont les noms des cinq amis et traileurs qui ont décidé d'organiser un parcours de 135 kilomètres pour traverser la Réunion, dans le sillon de l'annulation du Grand Raid et qui prendra le nom de "La Traversée Marronne des Zanimo". Une aventure associée à un objectif : récolter des fonds pour l'Alliance des Associations pour les Animaux (AAA), dédiée à la sensibilisation de la condition animale, la maltraitance et l'abandon.

- "Mettre en éclairage le travail de l'association" -

Une aventure née alors que se profilait progressivement l'annulation du Grand Raid en raison de l'épidémie de Covid-19 : "je me disais que j'organiserais quand même la traversée" se souvient d'un ton résolu Etienne Lebastard, 28 ans, l'un des organisateurs. Une aventure de copains avec Robin, compagnon de canyoning, Aurélien, amateur des sortis de vélos, et les frères Axel et Arthur, amoureux de trails.

Pour l'occasion prévue le jeudi 15 octobre prochain à 6h à Saint-Philippe, les traileurs ont donc décidé de parrainer une association qui leur tient particulièrement à cœur : l'AAA. Surtout à Etienne qui a expérimenté de prime abord le travail d'Alliance lorsqu'il a adopté, il y a un an, sa chienne, Dakatine, sauvée par l'association et désormais 6ème traileuse de l'aventure. Elle effectuera d'ailleurs les trois quart du tracé à ses côtés.

"Ce n'est pas simplement une performance sportive" insiste, modeste, le jeune kiné qui loue les relations entre hommes et animaux, et voit sa chienne comme une compagnonne sportive à part entière. Aujourd'hui, le jeune homme souhaite "mettre en éclairage leur travail" ajoutant qu'il a toujours "trouvé chouette l'idée d'associer un effort physique à un objectif", ici celui de sensibiliser. Triste constat : une étude publiée en 2018, consultable sur le site de la Direction de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (DAAF), dénombrait plus de 42.100 chiens errants sans propriétaire à La Réunion en 2018.

- "On se met dans la peau d'un organisateur de course" -

Les sportifs verseront 1 euro par heure passée sur les sentiers à l'association. Ils espèrent tout de même effectuer le trajet en moins de 40 heures. Face à ses 8.000 mètres de dénivelés positifs, Etienne se dit "confiant grâce à notre préparation, notre entraînement" tout en soulignant un sentiment mitigé en invoquant les "imprévus et aléas liés".

Pour préparer cet ersatz de Grand Raid, Etienne a dû "se mettre dans la peau d'un organisateur de course" qui doit penser au "ravitaillement mobile et au ravitaillement fixe qui prend la forme de bivouacs" mais aussi "déterminer le tracé de la course" pour que les gens puissent les apercevoir, les encourager ou même les accompagner. Le jeune homme indique qu'une dizaine de traileurs devraient les accompagner sur les sentiers alors qu'une autre dizaine se tiendra prête à les assister (ravitaillement, bivouacs…etc). Une petite foule qu'ils ont sollicités via leurs réseaux.

Les aventuriers invitent ceux que la cause touche à venir les encourager, voire les accompagner dans ce péril. Et si vous n'avez pas le temps ni la force, vous pouvez les soutenir en effectuant un don ici destiné à la cagnotte qui sera reversée à l'association.

La page Facebook de l'événement est à retrouver également ici.

vp / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !