Territoire de la Côte Ouest - La Possession :

Convention "Ville de demain" : les premiers projets de l'Ecocité


Publié / Actualisé
En vue du financement de plusieurs actions programmées sur le territoire de l'Ecocité, les membres du TCO - Vanessa Miranville, maire de La Possession, Joseph Sinimalé, maire de Saint-Paul et président du TCO et Olivier Hoareau, maire de la ville du Port - en présence du sous-préfet de Saint-Paul Frédéric Carre et de la directrice régionale de la caisse des dépôts Nathalie Infante, ont signé la convention "Ville de demain du PIA (Programme d'Investissements d'Avenir)". 703 000 euros ont pour l'instant été alloués pour le financement de six actions contractualisées sur dix prévues, pour une enveloppe totale de 2,3 millions d'euros de l'État.
En vue du financement de plusieurs actions programmées sur le territoire de l'Ecocité, les membres du TCO - Vanessa Miranville, maire de La Possession, Joseph Sinimalé, maire de Saint-Paul et président du TCO et Olivier Hoareau, maire de la ville du Port - en présence du sous-préfet de Saint-Paul Frédéric Carre et de la directrice régionale de la caisse des dépôts Nathalie Infante, ont signé la convention "Ville de demain du PIA (Programme d'Investissements d'Avenir)". 703 000 euros ont pour l'instant été alloués pour le financement de six actions contractualisées sur dix prévues, pour une enveloppe totale de 2,3 millions d'euros de l'État.

Avec cette enveloppe, six actions d'ores et déjà contractualisées seront financées, dans le cadre de l'EcoCité de la Possession. Cette convention visera notamment à accompagner le projet Fil Vert pour la ville du Port, ou la réalisation d'une trame verte urbaine, ainsi qu'une étude de faisabilité pour la mise en place d'une filière de production de terres fertiles, qui serviront au développement de l'EcoCité.

Les quatre autres actions sont communes à la ville de la Possession, au coeur de l'Ecoquartier. La convention "Ville de demain" aura pour but d'accompagner à hauteur de 27 000 euros la réalisation de mesures de confort thermique, acoustique et aéraulique sur les espaces publics de la future zone artisanale et commerciale. L'implantation d'îlots de fraîcheur ainsi que la préservation de la biodiversité dans les espaces publics bénéficieront de 60 000 euros de subvention.

Enfin, la réalisation de noues paysagères (filtres des eaux de ruissellement) pour la gestion des eaux pluviales, la dépollution dans les aménagements publics, ainsi que l’installation de capteurs de mesure de consommation des principaux fluides sur les emprises publiques seront subventionnés à hauteur de 152 000 et 44 000 euros.

Le projet de  de Ecoquartier - Coeur de ville est entré en phase opérationnelle cette année, marqué par le début des premiers chantiers. La livraison, prévue pour 2025 sera la vitrine de la future Ecocité, ville qui accueillera la population grandissante dans un souci du respect de l'environnement et du développement durable.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !