MENU

Semaine européenne de la mobilité :

TCO : les élus prennent le bus


Posté par
Dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité, les élus du TCO - Vanessa Miranville, Joseph Sinimalé et Erick Gangama - ont pris le bus se fondre dans la peau des usagers et constater les problèmes du réseau car Ouest. Si l'expérience a été agréable, les habitués des transports en commun en ont profité pour énumérer les bons et mauvais côtés du fonctionnement. Pour leur périple, les élus sont partis de Dos d'Ane jusqu'à la gare routière de Saint-Paul, dans l'après-midi de ce jeudi 22 septembre.
Dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité, les élus du TCO - Vanessa Miranville, Joseph Sinimalé et Erick Gangama - ont pris le bus se fondre dans la peau des usagers et constater les problèmes du réseau car Ouest. Si l'expérience a été agréable, les habitués des transports en commun en ont profité pour énumérer les bons et mauvais côtés du fonctionnement. Pour leur périple, les élus sont partis de Dos d'Ane jusqu'à la gare routière de Saint-Paul, dans l'après-midi de ce jeudi 22 septembre.

Pour Vanessa Miranville, "élue de terrain", cette expérience a été "très instructive". Si elle ne se déplace en bus que très rarement compte tenu de la proximité entre son logement et la mairie de la Possession, la vice-présidente du TCO s'accorde avec les usagers pour dire que Kar Ouest a besoin d'être restructuré. En effet sur le terrain, les passagers quotidiens réclament une fréquence plus soutenue et un délai d'attente inférieur. 

Erick Gangama, président de la Semto et reponsable du réseau de bus dans l'Ouest, est lui aussi monté parmi les passagers. Joint par téléphone avant le début du périple, ce dernier a pris part à l'opération pour constater lui aussi le fonctionnement réel du réseau. Avant même son analyse de terrain, l'élu a précisé que Kar Ouest allait être modifié pour s'adapter aux besoins des usagers, en augmentant par exemple la capacité des véhicules.

Dans le même temps, le "nouveau Kar Ouest" prévoit des aires de covoturages qui seront aménagées pour aider les usagers à délaisser leur voiture au profit du bus. Un moyen selon les élus, de réduire les embouteillages et la pollution.

www.ipreunion.com

2 Commentaire(s)

TAGOUN, Posté
Démagogues, démagogie, racolage pauvre France tu as les élus que tu mérites........
Zbob, Posté
Ils se foutent du monde ces élus présents uniquement s'il y a des caméras!
Et vous croyez qu'en faisant un petit tour dans un bus dont le chauffeur a été briefé avant , ils connaissent tout à coup la réalité des transports en communs ( retard , embouteillages , incivilités etc.?)