Territoire de la côte ouest :

Des poussins pour réduire les déchets


Publié / Actualisé
Le Territoire de la côte ouest (TCO) lance en 2017 un programme de distribution de poussins afin de réduire les quantités de déchets organiques. Cette initiative innovante, une première dans l'île, se situe dans la lignée des expérimentations ciblées du TCO pour maintenir un service public de gestion des déchets de proximité efficace.
Le Territoire de la côte ouest (TCO) lance en 2017 un programme de distribution de poussins afin de réduire les quantités de déchets organiques. Cette initiative innovante, une première dans l'île, se situe dans la lignée des expérimentations ciblées du TCO pour maintenir un service public de gestion des déchets de proximité efficace.

Ciblée dans certains quartiers, cette distribution de volatiles (deux par foyer) vise à diminuer de manière naturelle les quantités d’ordures ménagères jetées en poubelle. Les poules mangent en effet presque de tout. De plus, elles offriront des œufs aux foyers concernés. Encore en phase expérimentale, ce programme sera accompagné et suivi en vue d’une évaluation.

Outre ces expérimentations, le TCO a engagé en 2010, un Plan local de prévention des déchets (PLP). Cette politique est basée autour de trois grands thèmes qui sont la gestion de proximité des biodéchets, le réemploi des objets et la sensibilisation du public. De plus, la collectivité continue son effort sur la distribution de composteurs et le suivi de son efficacité.

La collecte et le traitement des déchets sont deux des plus gros postes de dépenses de la collectivité avec en 2017, un investissement de 4 millions d’euros pour un financement à hauteur de 625 000 euros.

cl/www.ipreunion.com

 

   

2 Commentaire(s)

Doudou, Posté
ou koné qui sa l eu l'idée de faire sa ? c'est lo maire la possession . bande zélus la foute d'elle . son miso la assise.
Milord, Posté
qui a eu cette idée ? n'importe de quoi !! qui aura les poussins ? peu t'on faire une t'elle distribution ? qui va payer ? et la grippe aviaire a t'on penser a ça ? combien de personne va t'on embaucher pour suivre ce programme ? encore DES métropolitain je supose ? moin lé CONTRE