Une expérimentation menée sur le territoire de la côte ouest :

Des sacs et déblais de chantier pour faire pousser palmiers, vacoa, bâtons mouroungue


Publié / Actualisé
Développer la ville durable de demain : c'est l'objectif du TCO (Territoire de la côte ouest). Notamment à travers du projet des "terres fertiles". Cette expérimentation "innovante" consiste à utiliser le compost, les terres de criblage issues des déblais de chantiers et les déchets des carriers.
Développer la ville durable de demain : c'est l'objectif du TCO (Territoire de la côte ouest). Notamment à travers du projet des "terres fertiles". Cette expérimentation "innovante" consiste à utiliser le compost, les terres de criblage issues des déblais de chantiers et les déchets des carriers.

Trois prototypes sont en cours d'expérimentation aujourd'hui à La Possession, au Port et à Saint-Paul. Le concept : développer la culture hors sol, en "big bags", de plantes ornementales et vivrières. Pour y parvenir, trois types de ressources locales recylées sont utilisées. Compost, terres de criblage (issues des déblais de chantiers), fines de carrières (déchets des carriers) sont des engrais de choix !

Dans ces "big bags", on retrouve ensuite des plants de bois d'arnette, d'arbres de judas, de palmiers, vacoa, badamiers, frangipaniers, bananiers, patate douce, bâtons mouroungue, bringelles, piments... Le local à l'honneur.

À terme, le TCO espère la naissance d'une "ville jardin", obtenue grâce à la production de ces terres fertiles.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !