MENU

Vidéo et rondes renforcées des forces de l'ordre pour le réseau Kar'Ouest :

Bus et gare routière de Saint-Paul sous protection


Posté par
Souriez, vous êtes filmés. Les services de l'intercommunalité de l'Ouest, mais aussi la Semto - Société d'économie mixte des transports de l'Ouest, Transdev Services Réunion ainsi que les forces de l'ordre ont présenté ce mercredi 12 juillet les nouveaux dispositifs de sécurité déployés sur le réseau Kar'Ouest et à la gare routière de Saint-Paul. Une quinzaine de caméras de surveillance a été installée au sein de la gare routière de Saint-Paul, et l'outil Contrôle/Médiation/Sûreté, pour limiter incivilités et fraudes, au sein du réseau, est d'ores et déjà opérationnel.
Souriez, vous êtes filmés. Les services de l'intercommunalité de l'Ouest, mais aussi la Semto - Société d'économie mixte des transports de l'Ouest, Transdev Services Réunion ainsi que les forces de l'ordre ont présenté ce mercredi 12 juillet les nouveaux dispositifs de sécurité déployés sur le réseau Kar'Ouest et à la gare routière de Saint-Paul. Une quinzaine de caméras de surveillance a été installée au sein de la gare routière de Saint-Paul, et l'outil Contrôle/Médiation/Sûreté, pour limiter incivilités et fraudes, au sein du réseau, est d'ores et déjà opérationnel.

 

L’installation de caméras de vidéo protection à la gare routière de Saint-Paul, l’augmentation des rondes de forces de police et de gendarmerie sur le site ainsi que la mise en place, depuis plusieurs mois, d’un nouvel outil qui conjugue Contrôle/Médiation/Sûreté (CMS) et opérations inter-réseaux permettent de renforcer la sécurité au sein de la gare routière de Saint-Paul et sur le réseau de bus Kar'Ouest. 

Avec plus de 10 000 passagers par jour, le besoin de sécurité était grandissant. La chasse à la fraude était également nécessaire. Ce mercredi 12 juillet 2017, les différents acteurs ont présenté les nouveaux dispositifs, à commencer par le CMS, composé d'une cinquantaine de médiateurs et de contrôleurs, qui réaliseront des actions pontuelles de contrôle sur le réseau. Leurs missions seront de trouver des solutions à des situations de conflit pouvant générer l'insécurité, comme les incivilités ou les jets de projectiles. La lutte contre la fraude sera également au coeur de leurs actions. "Lorsque des gens entrent dans le bus sans payer et bousculent des passagers assis parce qu'il n'y a pas de place, cela génère de l'insécurité auprès des usagers" souligne Jospeh Payet, directeur général de la SEMTO. 

Les agents du CMS seront également appuyés par les forces de gendarmerie et de police. Chaque année, 50 cas d'incivilités sont constatés sur le réseau Kar'Ouest, selon les informations de Joseph Payet, La fraude représente également un manque à gagner important : plusieurs centaines de miliers d'euros pour l'ensemble des opérateurs des réseaux de transports publics réunionnais, soit un taux de 10%, concernant la fraude au titre de transport.

En gare, la quinzaine de caméras de vidéo-protection sera reliée à une salle de contrôle gérée à distance par la société Trasdev Services Réunion, le tout 24h/24. L'objectif est là encore de garantir la sécurité des usagers et du personnel travaillant en gare, mais aussi de dissuader les actes d'agression, de réduire le vandalisme et de faciliter l'identification des personnes en cause.

jm/www.ipreunion.com

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !