MENU

Pour un partenariat :

Le TCO échange avec Mayotte sur l'habitat


Posté par
Ce jeudi 28 septembre 2017, le TCO a accueilli à son siège au Port le Directeur Général des Services de la Communauté d'Agglomération Dembéni-Mamoudzou (CADEMA) venu de Mayotte. Une visite qui signe les prémices d'un partenariat actif entre les deux collectivités.
Ce jeudi 28 septembre 2017, le TCO a accueilli à son siège au Port le Directeur Général des Services de la Communauté d'Agglomération Dembéni-Mamoudzou (CADEMA) venu de Mayotte. Une visite qui signe les prémices d'un partenariat actif entre les deux collectivités.

Une délégation de Mayotte composée de dix élus de la CADEMA était à La Réunion du 26 au 28 septembre derniers pour une formation sur l’habitat. À l’occasion de leur déplacement dans notre île, les élus mahorais ont été invités dans l’Ouest par la Ville de la Possession et le TCO pour échanger sur cette problématique de l’habitat.

Pour sa part, le Directeur Général des Services (DGS) de la Ville de Mamoudzou et de la CADEMA, Thoihir Youssouffa, a souhaité rencontrer les services du TCO en charge des transports collectifs. En effet, la CADEMA projette d’exploiter un système de transport collectif au même titre que le Département de Mayotte, principale autorité organisatrice des transports, à l’horizon 2022.

L’équipe du TCO et Thoihir Youssouffa ont ainsi pu échanger sur des thématiques liées à la mobilité et aux transports publics : coordination inter-réseaux, intermodalité, pôles d’échanges, aménagement du territoire, relation opérateur / collectivité. Pour le DGS venue de l’île aux parfums, l’objectif de cette rencontre était de "se faire une idée précise sur les contours du projet, à la lumière de l’expérience du TCO et de voir ce qui a fonctionné et ce qui pourrait être amélioré".
Il est vrai que les transports sont une priorité pour la nouvelle CADEMA, dans une île où les embouteillages congestionnent la circulation vers le chef-lieu Mamoudzou, surtout le matin et ce depuis très tôt.

Les études pour la mise en place de leur réseau de transports collectifs urbains devraient s’achever d’ici un an. Une partie du réseau est envisagée sur des voies réservées, du Sud au Nord de Mamoudzou avec des zones intermodales, dont la première serait installée à Tsararano en amont des bouchons. Il s’agit concrètement de places de parkings afin que les automobilistes puissent y laisser leurs véhicules pour prendre ensuite un bus offrant un temps de transport bien plus rapide. Le chantier devrait débuter vers fin 2017 / début 2018.

Ce rendez-vous avec le représentant de la CADEMA s’est déroulé dans l’optique d’un partenariat actif avec le Territoire de la Côte Ouest, "une Communauté référence pour la CADEMA" selon Thoihir Youssouffa. Les contacts ont été fructueux. Les échanges se poursuivront donc bien au-delà de cette rencontre entre les collectivités.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !