Le virus continue de se propager à La Réunion :

Saint-Paul - Opération "coup de poing" contre la dengue


Publié / Actualisé
Face à la menace de la propagation du virus de la dengue qui sévit à Saint-Paul, une réunion rassemblant les acteurs de la mairie de Saint-Paul, de l'ARS, du TCO, de la Région et du tissu associatif local s'est tenue ce mardi 20 mars 2018 à la mairie. L'objectif : la mise en place des opérations de démoustication et de sensibilisation sur l'ensemble de la commune. Nous publions ci-dessous le communiqué de la mairie saint-pauloise
Face à la menace de la propagation du virus de la dengue qui sévit à Saint-Paul, une réunion rassemblant les acteurs de la mairie de Saint-Paul, de l'ARS, du TCO, de la Région et du tissu associatif local s'est tenue ce mardi 20 mars 2018 à la mairie. L'objectif : la mise en place des opérations de démoustication et de sensibilisation sur l'ensemble de la commune. Nous publions ci-dessous le communiqué de la mairie saint-pauloise

"Actuellement plusieurs quartiers de la commune sont à traiter dont certains comptabilisent plusieurs cas de dengue. Le plan ORSEC étant déclenché par le Préfet, l’ARS, en collaboration avec le TCO et la mairie de Saint-Paul s’engage à planifier des opérations " coup de poing " afin d’enrayer le virus.  Soutenus par l’arrêté préfectoral du 19 mars dernier, les organisations, les associations, la Croix Rouge Française, et les agents du TCO sont dorénavant habilités à intervenir au sein des propriétés privées pour mener à bien toutes les opérations de démoustication.

A Saint-Paul, plusieurs quartiers ont été identifiés comme des zones de circulation active du virus. Parmi eux, les quartiers de la Gare routière et l’Etang, Bois-De-Nèfles, La Plaine, rue Jacquot, Le Ruisseau, Boucan-Canot, quartier Carrosse, Mont Roquefeuille et Cap Champagne à Saint-Gilles-les-Bains.

Lire aussi : Dengue : 110 nouveaux cas enregistrés la semaine dernière

Plusieurs opérations de terrain sont prévues sur toute la commune en fin mars- début avril, et principalement dans ces secteurs représentant le plus grand risque d’expansion du virus.

Au vu de l’urgence de la situation actuelle, les actions de lutte contre la dengue doivent être menées en fonction des jours de collectes assurées par le TCO. Tous les acteurs s’organisent à cet effet pour éradiquer le virus, avec 7 grandes actions à déployer :

L’entretien des espaces publics
La collecte des encombrants
Le porte-à-porte (supprimer les gîtes larvaires par les associations ou les employés communaux)
La démoustication par l’ARS (plus efficace après un 1er nettoyage)
La sensibilisation
Le recensement des personnes vulnérables (en lien avec le CCAS)
La communication et l’information au public
Dans cette lutte face à la menace de la dengue, plusieurs acteurs combinent leurs efforts.

L’ARS, le TCO, et la Mairie de Saint-Paul sont soutenus par

La Région Réunion en termes de soutien logistique, financier et humain.
L’association Kan Marron
L’association 3I (Institut d’insertion par l’innovation) qui se charge de la médiation et l’intervention dans les ravines, avec 14 agents mobilisables à Saint-Paul.
Le CCAS : qui compte 46 aides à domiciles des personnes âgées et handicapées
Le DPCS de la ville de Saint-Paul (Direction de la Proximité et de la Cohésion Sociale)
Le conseil local de développement (CLD)"

   

2 Commentaire(s)

Tijaclaplaine, Posté
C'est beau! la théorie ... mais en pratique il se passe quoi ? cela fait des semaines que nous dénonçons sur la plaine st paul des foyers de gites larvaires. Personne n'est venu, même après plusieurs appels téléphonique. Alors les opérations coup de poing ça fait rigoler dans le quartier !
Eric, Posté
Voila , quand on est dans la réaction (tardive) et non dans l'action. Manque d'entretien des espaces verts, Collecte des déchets verts irréguliers, manque de prévention.... cela à permis la propagation du virus...Saint-Paul la ville de dengue.