À la une du mardi 14 mai 2018 :

CHU, Mayotte, paillotes, Gaza et météo


Publié / Actualisé
BONJOUR - Voici les titres développés ce mardi 14 mai 2018

- CHU - Durcissement annoncé du mouvement. Les grévistes veulent conserver l'indexation des primes
- Depuis le vendredi 11 mai 2018 Mayotte tremble mais ne sait pas pourquoi
- Paillotes dégradées à l'Hermitage : Anthony Kayambo et Clément Dubard devant les juges
- Gaza: 52 palestiniens tués dont 8 huit enfants de moins de 16 ans
- Météo France ladi, i koné pa ankor si la fé - Le beau temps persiste
BONJOUR - Voici les titres développés ce mardi 14 mai 2018

- CHU - Durcissement annoncé du mouvement. Les grévistes veulent conserver l'indexation des primes
- Depuis le vendredi 11 mai 2018 Mayotte tremble mais ne sait pas pourquoi
- Paillotes dégradées à l'Hermitage : Anthony Kayambo et Clément Dubard devant les juges
- Gaza: 52 palestiniens tués dont 8 huit enfants de moins de 16 ans
- Météo France ladi, i koné pa ankor si la fé - Le beau temps persiste

CHU - Durcissement annoncé du mouvement. Les grévistes veulent conserver l'indexation des primes

Les manifestants du personnel hospitalier l'avaient annoncé vendredi 11 mai : si les représentants de l'État ne confirment pas, par écrit, le maintien d'une table ronde concernant la suppression de l'indexation de leurs primes, le mouvement de grève continuera. C'est ce qui s'est passé lundi 14 mai 2018. Sans information de la part de la préfecture, disent-ils, les grévistes ont cru à une rumeur : ils ont pensé que la fameuse table ronde avait été annulée. Pourtant, la préfecture l'a affirmé : une concertation sera organisée ce mardi à 11 heures. La table ronde réunira les services fiscaux, l'Agence régionale de santé et les syndicats sous l'égide de la préfecture. Mais le personnel hospitalier n'en démord pas : il veut bloquer les entrées de Saint-Denis jusqu'au début de la réunion. Les forces de l'ordre ont pris position tôt ce mardi matin devant le centre hospitalier de Saint-Denis. Les grévistes ont commencé à se rassembler devant le CHU à partir de 6h. La circulation était fluide pour le moment

Depuis le vendredi 11 mai 2018 Mayotte tremble mais ne sait pas pourquoi

Depuis cinq jours, l'île de Mayotte ne cesse de trembler. L'évènement sismique a débuté vendredi 11 mai. Ce lundi 14 mai, il se poursuivait. De quoi créer un "essaim de séismes" que les spécialistes mahorais ne savent pas expliquer. C'est en tout cas ce qu'a affirmé le directeur du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) de l'ile aux parfums à Imaz Press.

Paillotes dégradées à l'Hermitage : Anthony Kayambo et Clément Dubard devant les juges

Poursuivis pour des faits supposés de dégradations sur des paillotes de l'Hermitage, Anthony K. et Clément D. sont convoqués ce mardi après-midi 15 mai 2018 devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis. Les deux hommes comparaissent libres. Placés en garde à vue le dimanche 8 avril au soir après qu'une manifestation contre les restaurants de plage ait dégénéré, les deux hommes avaient été présentés au parquet le mardi 10 avril. Ils avaient ensuite été placées sous contrôle judiciaire et remis en liberté.

Gaza: 52 palestiniens tués dont 8 huit enfants de moins de 16 ans

52 Palestiniens ont été tués lundi dans la bande de Gaza par des soldats israéliens à la frontière, où des dizaines de milliers de personnes ont manifesté contre le transfert à Jérusalem de l'ambassade des Etats-Unis en Israël, selon un nouveau bilan du ministère de la Santé local. Les tirs israéliens ont tué "huit enfants de moins de 16 ans" parmi les dizaines de civils palestiniens abattus, a affirmé Riyad Mansour, ambassadeur palestinien à l'ONU, lors d'une conférence de presse. "Plus de 2.000 (Palestiniens) ont été blessés", a-t-il ajouté.

Météo France ladi, i koné pa ankor si la fé - Le beau temps persiste

Il fait beau et ça va continuer ce mardi 15 mai 2018, promet joyeusement Météo France

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !