Développement durable :

TCO - Joseph Sinimalé signe le contrat de transition écologique


Publié / Actualisé
Le mercredi 11 juillet 2018, le président du TCO, Joseph Sinimalé, était a Paris pour signer le contrat de transition écologique auprès de Sébastien Lecornu, secrétaire d'Etat à la transition écologique et solidaire. Tous les présidents des collectivités retenus pour expérimenter le contrat de transition écologique étaient présents pour la signature de ce contrat de transition écologique. C'est en effet, lors du Forum des CTE que le Secrétaire d'Etat a signé les premières chartes d'engagement avec les structures concernées, dont le Territoire de la Côte Ouest.
Le mercredi 11 juillet 2018, le président du TCO, Joseph Sinimalé, était a Paris pour signer le contrat de transition écologique auprès de Sébastien Lecornu, secrétaire d'Etat à la transition écologique et solidaire. Tous les présidents des collectivités retenus pour expérimenter le contrat de transition écologique étaient présents pour la signature de ce contrat de transition écologique. C'est en effet, lors du Forum des CTE que le Secrétaire d'Etat a signé les premières chartes d'engagement avec les structures concernées, dont le Territoire de la Côte Ouest.

C’est  donc  aux  côtés  des  présidents  de  la  communauté  de  communes  du  pays  Châtillonnais, de   la   communauté de   communes   du Montbardois, de la communauté de communes du    Pont    du    Gard, de    la    communauté d’agglomération du Gard rhodanien, du conseil départemental de la Corrèze et du président de la communauté urbaine d’Arras,  que le  président  du  TCO  a signé avec l’Etat cet après-midi à  Paris, la charte d’engagement du Contrat de Transition Ecologique du Territoire de la Côte Ouest.

Le TCO fait partie des 20 sites démonstrateurs

Qui doivent valider la nouvelle démarche portée par Sébastien Lecornu. Autant de sites sur lesquels  le Ministre souhaite voir l'Etat conclure un contrat de transition écologique cette année. Parmi ces 20 projets, certains  sont plus avancés que d’autres. C’est notamment le cas de notre Communauté d’Agglomération. Territoire de grande ambition, avec l’Ecocité comme signe de vitrine et
de laboratoire tropical pour La Réunion, la France et l’international, le TCO a été choisi par l’Etat pour expérimenter cette nouvelle démarche.

Le choix du TCO par l’Etat en tant que site pilote de la transition écologique est en adéquation avec la conduite de la politique publique de la communauté d’agglomération qui place la durabilité (équilibre entre développement et protection de l’environnement) au centre de chaque projet et action de la collectivité locale, avec l’ambition de produire une meilleure relation entre l’Homme, la Nature et la Ville. Parce que chaque territoire est unique, le CTE doit s’adapter aux spécificités de chacun.

Cette nouvelle démarche permet de passer d’un système d’aide trop rigide, centralisé, lié à des appels à projet qui ne prenaient pas suffisamment en compte les particularités de chaque territoire (ville, campagne, littoral, montagne, outre-mer, etc.), à un soutien ciblé sur un espace particulier, avec ses contraintes, son histoire, ses besoins. Chaque contrat  sera unique, signé en fonction de ces données particulières.

 

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !