[PHOTOS] Sport, arts créatifs et bonne humeur :

Mafate : Aurère fête le Moringue et les arts martiaux


Publié / Actualisé
Samedi 4 août 2018, à Aurère, un village niché au coeur du cirque de Mafate c'était la fête dans tous les sens du mot. Les enfants de l'école, accompagnés par leur professeur des écoles, Laetitia Mussard et par l'association TiFleurs, avaient organisé une fête inter-ilets avec le soutien de plusieurs associations, notamment le Fan Club PSG de l'île de La Réunion, et l'ASCRP. Grâce à quelques sponsors généreux, les enfants d'Aurère, Ilet à Malheur, Ilet à Bourse et Grand Place ont vécu une journée exceptionnelle, dédiée à l'initiation aux arts martiaux, illuminée notamment par la présence de la championne du monde de Canne de combat, Nicole Chane Foc, qui les a initiés à son art.
Samedi 4 août 2018, à Aurère, un village niché au coeur du cirque de Mafate c'était la fête dans tous les sens du mot. Les enfants de l'école, accompagnés par leur professeur des écoles, Laetitia Mussard et par l'association TiFleurs, avaient organisé une fête inter-ilets avec le soutien de plusieurs associations, notamment le Fan Club PSG de l'île de La Réunion, et l'ASCRP. Grâce à quelques sponsors généreux, les enfants d'Aurère, Ilet à Malheur, Ilet à Bourse et Grand Place ont vécu une journée exceptionnelle, dédiée à l'initiation aux arts martiaux, illuminée notamment par la présence de la championne du monde de Canne de combat, Nicole Chane Foc, qui les a initiés à son art.

Des temps forts, ce n’est pas ce qui a manqué samedi 4 août 2018 sur la plaine de jeux d’Aurere et au cœur du village qui recevait près de deux cents participants venus du littoral pour une journée forte en surprises et en moments de partage, clôturée par une soirée musicale avec des groupes locaux et une nuit dans les gîtes avant de redescendre dimanche matin. "

Des temps de partage et de découverte, c’est exactement cela que nous avons voulu organiser pour et avec les enfants, explique Laetitia Mussard, la professeur des écoles d’Aurere qui a fédéré autour de son projet plusieurs associations. Nous voulions un moment de découverte autour des arts martiaux, car je les initie au karaté pendant le temps de classe. Grâce à la mobilisation d’associations sportives de La Possession, nous avons pu leur proposer des initiations au Taï Do, à l’Aïkido mais aussi à la Canne de combat, ce qui leur permet de s’ouvrir sur d’autres arts martiaux qu’ils n’ont pas la possibilité de pratiquer pendant l’année. "

Moringue, Maloya et ateliers créatifs

Parmi les temps forts très appréciés des enfants, de leurs parents et des visiteurs venus du littoral, la démonstration du groupe de moringue de Willy, venu du Port et le maloya, avec la belle voix de Jean-Claude, soutenu par la rythmique de quelques passionnés. Et les vieilles recettes de fête votive qui fonctionnent toujours, génération après génération : le chamboultou, la course en sac, les ateliers de travaux manuels pour confectionner une boule à neige, un moulin à vent, des objets à partir de pinces à linge. Même les bébés de la fête, les jumelles Eve-Rose et Jamina, 19 mois, ont participé avec une concentration étonnante, à la grande fierté de Dolène, leur maman. D’ailleurs, les adultes n’étaient pas les derniers à s’amuser, telle cette maman, Yvette, ravie d’avoir gagné la course en sac et très attentive devant le stand de création de boules à neige ! Les randonneurs de passage, samedi à Aurère, n’étaient pas les derniers à profiter de l’esprit de la fête. Une occasion pour eux d’apprécier cet esprit convivial, cette qualité d’accueil et cet art du vivre ensemble propre à la culture réunionnaise.

Le choix de la solidarité

Grâce à l’association Run Handi Move, la fête était même ouverte à un participant à mobilité réduite, tout sourire dans sa joelette. Dix porteurs se sont relayés pour grimper la montagne en le portant à bout de bras : " En 2h 15, un véritable exploit ! ", souligne Alain Joineau, président du Fan Club PSG de l’Ile de La Réunion, l’une des forces vives de cette journée, qui ne cachait pas sa joie devant la réussite de cette journée. " Nous sommes un petit club, mais avec un grand cœur. Nous organisons chaque année plusieurs fêtes dans cet esprit, par exemple, pour des personnes sans domicile fixe, un match de foot suivi d’un bon repas pour 300 personnes, ou encore d’autres rencontres dans les Hauts pour animer les îlets. A chaque fois que nous lançons un appel dans cet esprit, nos adhérents répondent toujours ! "

Bientôt une classe de mer

Et force est de constater que les adhérents de touts les associations présentes ont joué le jeu, certains encadrant les ateliers créatifs ou s’initiant eux-aussi aux arts martiaux. " Il faut un vrai travail sur soi, quand on est reconnu à haut niveau dans sa spécialité, pour redevenir un débutant dans une autre ", sourit une passionnée d’Aïkido, venue de La Possession. Travaillant à la mairie, elle a vu se monter l’école d’Aurère il y a des années. " J’ai suivi le dossier pendant des mois, j’y suis très attachée, forcément, à cette école ", sourit-elle. Son club d’Aïkido de La Possession vient chaque année à Mafate en octobre proposer à quelques îlets une initiation à cet art martial : " Nous avons commencé par une journée, puis nous sommes restés dans le cirque deux nuits et puis maintenant, nous restons une semaine, en tournant dans les îlets pour proposer ces animations ". 
Dans ce même esprit de découverte et de rencontres, les enfants et leur professeur ont organisé pendant la fête la vente d’un tee-shirt et de pots de miel pour financer leur prochaine classe de mer qui les emmènera hors du cirque de Mafate, à la découverte d’autres richesses de leur belle île.


ml/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !