Des bonshommes en "récup" :

Saint Leu : les écoliers sont des écolos artistes


Publié / Actualisé
Dans notre classe de l'Ecole Maternelle Peyret Forcade, nous avons trois poubelles. Une pour nos épluchures de fruits du goûter, une pour les papiers et les vieilles bouteilles vides en plastique, et la dernière pour les autres déchets. Tous les jours nous allons vider notre poubelle dans le composteur. Parfois ça ne sent pas très très bon... Toutes les épluchures pourrissent... Il paraît qu'après cela fait de la terre... Hum bizarre... nous allons bien voir si c'est vrai. Mais avant il nous faut remplir ce composteur.
Dans notre classe de l'Ecole Maternelle Peyret Forcade, nous avons trois poubelles. Une pour nos épluchures de fruits du goûter, une pour les papiers et les vieilles bouteilles vides en plastique, et la dernière pour les autres déchets. Tous les jours nous allons vider notre poubelle dans le composteur. Parfois ça ne sent pas très très bon... Toutes les épluchures pourrissent... Il paraît qu'après cela fait de la terre... Hum bizarre... nous allons bien voir si c'est vrai. Mais avant il nous faut remplir ce composteur.

Le papa de Malone nous a aidés à monter notre jardinière. Du coup, nous avons mis au fond un peu de paille de coco, pour retenir un peu l’eau et nourrir la terre, puis nous avons ajouté de la terre. Pour nous amuser, nous avons arrosé le tout …Mais Norah nous a dit qu’il fallait planter des graines, sinon rien ne poussera même en arrosant…Comme monsieur Louis de l'album de Christian Voltz, " Toujours rien ? " Nous allons planter des graines et viendrons voir tous les jours si quelque chose a poussé. Du coup, nous avons aussi fait du travail de récupération et nous avons fabriqué un tableau bonhomme en bouchons, en boutons, en boulons, en bouts de ficelles, en bouts de trucs et de machins

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !