14 ans après son père :

Melvyn Richardson réintègre l'équipe de France à la place de Nicolas Claire


Publié / Actualisé
Le sélectionneur de l'équipe de France de handball Didier Dinart fait évoluer son équipe. Il a rappelé le Réunionnais Melvyn Richardson dans l'effectif. Le Montpelliérain avait été écarté de la liste juste avant le début du Championnat du Monde. Il est resté cependant dans le groupe pour soutenir les Experts. Prochain match contre la Russie ce jeudi 17 janvier à 23h30.
Le sélectionneur de l'équipe de France de handball Didier Dinart fait évoluer son équipe. Il a rappelé le Réunionnais Melvyn Richardson dans l'effectif. Le Montpelliérain avait été écarté de la liste juste avant le début du Championnat du Monde. Il est resté cependant dans le groupe pour soutenir les Experts. Prochain match contre la Russie ce jeudi 17 janvier à 23h30.

En 17ème homme, Melvyn Richardson a vécu tout le début du tournoi depuis les tribunes, relate l’Équipe. Il vient remplacer le Nantais Nicolas Claire.

"Il s'agit d'une vraie option tactique car Melvyn offre de la polyvalence sur trois postes (arrière droit, demi-centre et ailier droit). En revanche, Nicolas devient remplaçant et reste évidemment dans le groupe avec nous." précise Didier Dinart à l’Équipe.

Melvyn Richardson va disputer son premier mondial, quatorze ans après le dernier de son père, Jackson, "un barjot" médaille de bronze aux Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 et double champion du monde en 1995 et 2001.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !