Préavis de grève illimitée :

Grogne chez les facteurs pour la distribution des plis électoraux


Publié / Actualisé
Bulletins de vote et profession de foi pourraient bien de pas être distribués, tout comme le reste du courrier... A l'appel du syndicat Sud PTT, les facteurs de La Réunion sont en grève illimitée à partir de ce lundi 20 mai 2019. Tous les plate-formes de distribution sont concernées : Le Port, Saint-André, Saint-Denis, Saint-Pierre. Les agents reprochent notamment à la Poste la mauvaise rétribution proposée pour la distribution des plis électoraux. (Photo d'illustration : RB/Imaz Press Réunion)
Bulletins de vote et profession de foi pourraient bien de pas être distribués, tout comme le reste du courrier... A l'appel du syndicat Sud PTT, les facteurs de La Réunion sont en grève illimitée à partir de ce lundi 20 mai 2019. Tous les plate-formes de distribution sont concernées : Le Port, Saint-André, Saint-Denis, Saint-Pierre. Les agents reprochent notamment à la Poste la mauvaise rétribution proposée pour la distribution des plis électoraux. (Photo d'illustration : RB/Imaz Press Réunion)

"Nous sommes tous mécontents, le mouvement devrait être bien suivi," estime Samuel Moutama, un délégué du personnel de Sud PTT.

Cette semaine, les facteurs réunionnais vont devoir apporter aux quelque 645.000 personnes des enveloppes électorales de 125 grammes chacune. Une tâche énorme qui prolonge leur travail de plusieurs heures par jour. Pour le syndicat Sud PTT, "nous ne sommes pas considérés par La Poste. Vendredi dernier, lors d'une réunion de négociation avec la direction, nous n'avons pas été entendus," ajoute Samuel Moutama.

Différence de traitement entre les Outre-mer

Comble du comble pour le syndicaliste, "en Guyane, lorsqu'un facteur distribue 40 plis, il a une heure. A La Réunion nous avons l'impression que La Poste bloque le courrier pour faire passer les plis électoraux et ne pas payer les heures supplémentaires. On ne vaut rien, il y a une grande injustice" peste-t-il.

Pour Sud PTT, La Poste touche une enveloppe de l'Etat pour la distribution de la propagande électorale, "d'habitude, elle communique sur le montant. Là, il n'en est rien. Nous ne savons pas combien La Poste a touché," explique Bruno Aporchat, secrétaire départemental de Sud PTT.

Une histoire qui semble se répéter indéfiniment, en 2014 déjà, lors des élections municipales, le même problème s'était posé. La distribution avait alors été intégrée à la charge de travail des facteurs à La Réunion, alors que dans les Antilles, la rémunération avait fait l’objet de négociations avec les syndicats.

Lire aussi => Distribution des plis électoraux : Sud-PTT accuse La Poste de "discrimination"

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Blasé, Posté
Allez encore une grève de la Poste!!! ils bossent combien de temps sur l'année??? autant que l'educ nationale??? :D
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)