Grève contre la réforme des retraites (actualisé) :

Mouvement "December" : le lycée Bellepierre de Saint-Denis bloqué par les étudiants


Publié / Actualisé
Pour faire écho aux manifestations organisées par l'intersyndicale et les gilets jaunes, un nouveau mouvement est né. Appelé "December" (décembre en anglais), il fait bien évidemment allusion à la vaste mobilisation sociale contre la réforme des retraites qui se tient depuis ce jeudi 5 décembre. Le mouvement a pour but de bloquer les établissements scolaires, avec pour argument de permettre aux lycéens de venir manifester auprès des grévistes. Après le lycée Saint-Exupéry, c'est l'établissement de Bellepierre qui est visé ce mardi 10 décembre. A 8 heures, une vingtaine d'étudiants bloquaient les locaux. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Pour faire écho aux manifestations organisées par l'intersyndicale et les gilets jaunes, un nouveau mouvement est né. Appelé "December" (décembre en anglais), il fait bien évidemment allusion à la vaste mobilisation sociale contre la réforme des retraites qui se tient depuis ce jeudi 5 décembre. Le mouvement a pour but de bloquer les établissements scolaires, avec pour argument de permettre aux lycéens de venir manifester auprès des grévistes. Après le lycée Saint-Exupéry, c'est l'établissement de Bellepierre qui est visé ce mardi 10 décembre. A 8 heures, une vingtaine d'étudiants bloquaient les locaux. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

"On ne sera plus jamais sage." C'est comme ceci que le groupe December se présente sur son site. Un mouvement qui se veut fort pour bloquer les établissements, dans le cadre de la grève contre la réforme des retraites, reconduite ce mardi 10 décembre. Le groupe s'estime révolutionnaire, assez pour affirmer vouloir une "reproduction de mai 68", en faisant "pression sur le gouvernement".

"Suite à l'appel de plusieurs syndicats de professeurs à bloquer les établissement scolaires, pour permettre une grève plus générale et importante, le mouvement DECEMBER est né" expliquent les créateurs du mouvement dans un communiqué.

Objectif premier : intégrer les lycéens, qui estiment ne pas pouvoir participer aux manifestations "parce qu'ils ont cours". Le mouvement va alors plus loin que la réforme des retraites et vise directement l'éducation : "on a laissé passer trois réformes sans ne rien dire : Parcours Sup, le nouveau BAC, la réforme du service militaire obligatoire. Nous allons procéder par le blocage consécutifs de différents établissements par les élèves eux mêmes".

Ainsi le mouvement revendique le blocage de l'établissement de Saint-Exupéry, depuis ce vendredi 6 décembre, ainsi que celui du lycée professionnel de Roches maigres. Ce mardi 10 décembre, c'est le lycée de Bellepierre qui sera visé. Jeudi 12 décembre, c'est au tour du lycée Roland Garros.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

B.lbn, Posté
Moi j'aurais juste une question s'avait qu'elles autres lycée seront bloquer ?
Tristan, Posté
Bloquez les lycées et venez aux manifs les jeunes ! Faites grossir le nombre de manifestants. Ramenez vos parents!
Sangololo, depuis son mobile, Posté
Ça ne marchera que si tout les lycées sont bloqués en même temps