Agriculture

Illustration : Le 63e congrès de légumes de France aura lieu à La Réunion
LIKES
TWEETS

Du 18 au 25 novembre

Le 63e congrès de légumes de France aura lieu à La Réunion

Posté par IPR, dans Agriculture
Le 63ème Congrès de Légumes de France aura lieu à La Réunion cette année, du 18 au 25 novembre prochains. Il s'agira d'un séjour de 6 jours qui alliera visites techniques et visites touristiques. Une journée sera consacrée aux échanges entre producteurs de légumes, métropolitains et réunionnais, autour de deux tables rondes sur des sujets d'actualité. Ce congrès rassemble les responsables syndicaux des producteurs, les décideurs économiques de la filière et les responsables du gouvernement français. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Agriculture : la date limite pour la télédéclaration des dossiers PAC fixée au 11 juin
LIKES
TWEETS

Pour les retardataires

Agriculture : la date limite pour la télédéclaration des dossiers PAC fixée au 11 juin

Posté par IPR, dans Agriculture
La campagne de télédéclaration des dossiers PAC Surface-ICHN-MAEC-Bio-ATCL a commencé le 1er avril 2019 et s'est terminée le mercredi 15 mai 2019. Cependant, il est encore possible de télédéclarer jusqu'au 11 juin inclus avec cependant une réduction des aides concernées du fait de ce dépôt tardif (1 % de pénalité par jour ouvrable de retard). Aucun dossier ne pourra être déposé au-delà du 11 juin. (Photo : Imaz Press Réunion)
Illustration : Le Département rencontre les acteurs du monde agricole
LIKES
TWEETS

Modifications du programme européen FEADER

Le Département rencontre les acteurs du monde agricole

Posté par IPR, dans Agriculture
Ce vendredi 17 mai 2019, Serge Hoareau, vice-président du Département délégué à l'Agriculture et aux affaires Européennes, a présenté aux représentants du monde agricole les modifications de la maquette du programme européen FEADER. Cette rencontre a été provoquée à la suite de disparités constatées sur la consommation des financements des crédits européens, à mi-parcours du programme.
Illustration : Foire de Bras-Panon, déjà 100 000 visiteurs en une semaine
LIKES
TWEETS

L'événement se poursuit jusqu'à dimanche

Foire de Bras-Panon, déjà 100 000 visiteurs en une semaine

Posté par IPR, dans Agriculture
C'est l'événement agricole de l'année et les Réunionnais sont toujours aussi fidèles au rendez-vous. La Foire de Bras-Panon fête ses 50 ans d'existence. La manifestation a commencé le 10 mai dernier et les vacances scolaires aidant, un bon nombre de Réunionnais s'est rendu sur le Champ de foire de Bras-Panon pour découvrir l'univers de la ferme, profiter des scènes musicales ou alors juste passer du bon temps en famille. Nul doute que cette 42ème édition de la Foire de Bras-Panon sera un bon cru, l'événement comptabilise en moyenne 100 000 visiteurs, un chiffre dépassé alors qu'il reste encore trois jours de festivités...
Illustration : La Foire de Bras-Panon fête ses 50 ans, ça commence ce vendredi !
LIKES
TWEETS

C'est parti !

La Foire de Bras-Panon fête ses 50 ans, ça commence ce vendredi !

Posté par IPR, dans Agriculture
En un demi-siècle d'existence, la foire agricole de Bras-Panon est devenue un événement incontournable à La Réunion. Convivial, familial, avec ses 125 000 visiteurs l'année dernière, la manifestation agricole est " the place to be " le temps des vacances scolaires. C'est d'ailleurs l'événement qui regroupe le plus de professionnels du monde agricole et agro-alimentaire dans les pays de la zone de l'Océan Indien. Du 10 au 19 mai, les visiteurs pourront arpenter les allées du champ de Foire de Bras-Panon à la découverte de cette ferme géante et pour s'ambiancer, de la musique avec des artistes locaux et nationaux sur scène.
Illustration : Autorisation de vente pour un produit fertilisant issu du recyclage de l'eau
LIKES
TWEETS

Une première à La Réunion

Autorisation de vente pour un produit fertilisant issu du recyclage de l'eau

Posté par IPR, dans Agriculture
La station d'épuration (STEP) du Grand Prado, située à Sainte-Marie, vient d'obtenir l'autorisation de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) de mettre sur le marché un engrais issu de la valorisation de ses eaux. Ce nouveau produit, dénommé FERTILPEI, pourra être utilisé pour la canne, les fleurs et les plantes en pot, en substitution aux engrais chimiques traditionnellement importés. Nous publions ci-dessous le communiqué de la Cinor (Photo DR)
Illustration : La Chambre d'agriculture demande une aide à l'irrigation agricole
LIKES
TWEETS

Sécheresse

La Chambre d'agriculture demande une aide à l'irrigation agricole

Posté par IPR, dans Agriculture
Depuis plusieurs mois, l'île est soumise à une sécheresse dont la gravité n'avait plus été observée depuis 1971, rappelle la Chambre d'agriculture. Au chevet des agricultrices et agriculteurs réunionnais, les conseillers, et notamment ceux de la Cellule irrigation, ont pu prendre la mesure des difficultés rencontrées sur les exploitations des micro-régions Est, Sud et Ouest de l'île. La faute à une pluviométrie insuffisante sinon quasi-nulle qui a eu pour effet une dégradation importante des ressources superficielles et souterraines en eau. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Droit des deux frondeurs exclus de la Sicalait
LIKES
TWEETS

Tribune libre de l'ADEFAR

Droit des deux frondeurs exclus de la Sicalait

Posté par IPR, dans Agriculture
Deux éleveurs ont été exclus de la Sicalait, Georges Lauret et Jean-Paul Bègue. L'ADEFAR (Association de défense des éleveurs de La Réunion) y répond, d'abord dans un communiqué, puis à travers une conférence qui se tiendra mardi 2 avril 2019 à 10h, à proximité du site de Miel Vert, à Bois Court. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Mort suspecte de deux vaches dans le sud : les éleveurs sont en colère
LIKES
TWEETS

Ils demandent le soutien de l'Etat

Mort suspecte de deux vaches dans le sud : les éleveurs sont en colère

Posté par IPR, dans Agriculture
Les éleveurs de bovins ont manifesté à Saint-Pierre ce lundi 11 mars 2019 après la mort de deux vaches dans le sud de l'île. La direction de l'alimentation de l"agriculture et de la forêt (DAAF) a accepté de payer l'autopsie des deux bêtes afin de définir les circonstances de leur décès. Mais les éleveurs maintiennent leur ras-le-bol et réclament davantage d'écoute de la part de l'Etat, tout en rappelant leurs dures conditions de travail.