Agriculture

Illustration : Tereos assigne le planteur en justice et lui demande 20 000 euros
LIKES
TWEETS

Blocage de la balance de cannes de Beaufonds

Tereos assigne le planteur en justice et lui demande 20 000 euros

Posté par IPR, dans Agriculture
Alexandre Gigan, planteur et secrétaire général adjoint du syndicat des Jeunes agriculteurs a été assigné en justice par l'industriel Tereos. Une procédure en référé a été engagée et l'audience s'est déroulée ce lundi 16 juillet 2018 au tribunal de grande instance de Saint-Denis. Pour rappel, Alexandre Gigan a bloqué la balance de cannes de Beaufonds jeudi dernier, le 12 juillet 2018. Et ce, car Tereos a refusé son chargement qu'il a considéré comme étant fardé.
Illustration : Campagne sucrière - Statu quo pour les syndicats et l'usinier Tereos
LIKES
TWEETS

Les doléances n'ont pas été entendues

Campagne sucrière - Statu quo pour les syndicats et l'usinier Tereos

Posté par IPR, dans Agriculture
Les syndicats agricoles étaient réunis au centre technique interprofessionnel de la canne et du sucre (CTICS) ce vendredi 13 juillet 2018 en présence de l'usinier Tereos. L'objectif de cette réunion était de trouver des solutions aux problèmes rencontrés par les planteurs qui utilisent la coupeuse péi notamment sur la perte de richesse qu'elle engendre. Les différents syndicats ont posé sur la table leurs doléances à l'usinier qui a aussi exposé ses arguments techniques. La réunion s'est terminée sur un statu quo. "Les syndicats sont déçus car aucune solution n'a été trouvée, nos doléances n'ont pas été entendues" soutient Bruno Robert, du syndicat des Jeunes agriculteurs. Les différents syndicats doivent se réunir afin de convenir de la suite à donner à cette réunion peu concluante.
Illustration : Après Fakir - Reconnaissance de l'état de calamité agricole pour 15 communes
LIKES
TWEETS

Indemnisation

Après Fakir - Reconnaissance de l'état de calamité agricole pour 15 communes

Posté par IPR, dans Agriculture
L'état de calamité agricole à la suite du passage de la forte tempête Fakir a éé reconnu pour 15 communes, indique la préfecture dans un communiqué publié ce vendredi 13 juillet 2018. "La ministre des Outre-mer a autorisé l'intervention du fonds de secours pour indemniser les agriculteurs sinistrés suite au passage de la tempête Fakir" indique la préfecture dont nous publions le communiqué ci-dessous
Illustration : Tensions à la balance de cannes de Beaufonds
LIKES
TWEETS

Un planteur envisage de renouveler le blocage ce vendredi (actualisé)

Tensions à la balance de cannes de Beaufonds

Posté par IPR, dans Agriculture
Ce jeudi 12 juillet 2018, un planteur a décidé de bloquer la balance de cannes de Beaufonds, à Saint-Benoit. L'industriel Tereos refuserait de lui acheter son chargement de cannes. Un huissier s'est déplacé sur les lieux pour constater son chargement qui ne répondrait pas aux critères d'achat. Une dizaine de tracteurs a été bloquée par le planteur mécontent qui envisage de renouveler l'opération dès demain. Voire de bloquer l'usine Bois Rouge.
Illustration : Ces planteurs qui diversifient leur production pour mieux vivre
LIKES
TWEETS

[VIDEO] Agriculture

Ces planteurs qui diversifient leur production pour mieux vivre

Posté par IPR, dans Agriculture
Hier, mercredi 11 juillet 2018, le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Stéphane Travert, était en visite à Sainte-Suzanne pour découvrir l'exploitation de Jean Bernard Jaurès. Cet agriculteur, qui cultive la canne à sucre depuis 18 ans, n'arrive plus à gagner sa vie. Pour se rémunérer, il envisage donc de diversifier sa production. En se lançant dans le cacao bio. Comme lui, d'autres planteurs misent sur d'autres cultures. C'est, par exemple, le cas de Judicaël Virama, agriculteur installé à Saint-Leu. Il a deux ans, il a divisé son terrain pour cultiver des bananes et des oignons.
Illustration : Tour en tracteur, dégustation de canne, POSEI... La visite du ministre de l'Agriculture
LIKES
TWEETS

[PHOTOS/VIDEOS] Il a visité l'exploitation Jaurès de Sainte-Suzanne (actualisé)

Tour en tracteur, dégustation de canne, POSEI... La visite du ministre de l'Agriculture

Posté par IPR, dans Agriculture
La campagne sucrière a commencé dans l'est lundi 9 juillet. Pour l'occasion, le ministre de l'agriculture et de l'Alimentation, Stéphane Travert, est en visite à La Réunion pour deux jours. Ce mercredi 11 juillet 2018, il s'est rendu sur l'exploitation de Jean Bernard Jaurès à Sainte-Suzanne.
Illustration : Campagne sucrière  2018 - La coupeuse péi divise la filière canne sucre
LIKES
TWEETS

Planteurs et industriels se réunissent vendredi

Campagne sucrière 2018 - La coupeuse péi divise la filière canne sucre

Posté par IPR, dans Agriculture
La campagne sucrière 2018 a démarré dans l'Est et dans le Sud ce lundi 9 juillet 2018. Cette année encore, plusieurs préoccupations s'invitent dans cette campagne. La principale inquiétude des planteurs c'est la coupeuse péi. Cette machine vantée à ses débuts par les usiniers est devenue la bête noire des agriculteurs qui vivent de la canne à sucre. Une machine qui ne coupe que les cannes longues, qui ramasse de la terre, de l'herbe et des non-cannes et qui, en plus, fait chuter de quatre pourcents la richesse des cannes coupées. Les syndicats sont unanimes sur les difficultés que représente la coupeuse péi qui reste la seule solution face à la pénurie de main-d'oeuvre. Ils seront reçus au centre technique interprofessionnel de la canne et du sucre ce vendredi 13 juillet 2018.
Illustration : La koup kane la komansé
LIKES
TWEETS

[VIDEO/PHOTOS] On coupe jusqu'à la fin de l'année (actualisé)

La koup kane la komansé

Posté par IPR, dans Agriculture
La campagne sucrière a commencé ce lundi matin 9 juillet 2018 dans le nord et l'est de La Réunion. Les coupeurs ont commencé à tailler leurs premières cannes dès ce week-end, afin d'être à l'heure, ce lundi matin, au rendez-vous des cachalots ces poids lourds chargés de cannes et de sucre. Dans l'ouest et le sud la coupe commencera le lundi 23 juillet. Les planteurs ont jusqu'au mois de décembre pour livrer leur production. Cela dans un contexte où la réduction des quotas sucriers par l'Europe et celle d'une campagne "mitigée" par rapport à l'an dernier se conjuguent pour mettre le moral des agriculteurs en berne. Mais la kouo kane s'est aussi l'occasion de réaliser de belles images et le photographe d'Imaz Press ne s'en est pas privé
Illustration : La canne fibreuse pour sortir de la crise sucrière
LIKES
TWEETS

[VIDEO] Croire et Oser en campagne (actualisé)

La canne fibreuse pour sortir de la crise sucrière

Posté par IPR, dans Agriculture
Alors que la campagne sucrière débute ce lundi 9 juillet 2018 dans un contexte tendu de fin des quotas et d'élection prochaine à la chambre d'agriculture, le Parti Croire et Oser (PCO) appelle de tous ses voeux une réflexion politique sur un nouveau champ riche de perspectives : le développement de la canne fibreuse, à mi-hauteur. Avec en toile de fond le souci de voir aboutir de nouveaux schémas directeurs d'aménagement du territoire afin de trouver le terrain propice au développement de cette nouvelle activité, très attendue selon Alexandre Lai Kane Cheong, secrétaire général du PCO, par les petits planteurs, et qui permettrait de répondre aux exigences d'autonomie énergétique attendue pour 2030. L'occasion d'en débattre lors de la venue du Ministre de l'Agriculture mercredi ?
Illustration : Maintien de l'aide européenne Poséi : "nous avons gagné une bataille, pas la guerre"
LIKES
TWEETS

Conseil départemental - Agriculture

Maintien de l'aide européenne Poséi : "nous avons gagné une bataille, pas la guerre"

Posté par IPR, dans Agriculture
Ce mercredi 4 juillet 2018, Serge Hoareau, vice-président du Département en charge de l'agriculture, a confirmé le maintien de l'aide européenne Poséi (programme d'options spécifiques à l'éloignement et à l'insularité) aux agriculteurs. Cette aide indispensable pour le maintien des différentes filières agricoles dans les régions ultrapériphériques devait être revue à la baisse. L'Europe avait prévu une coupe de 25 millions d'euros du Poséi. Le Département, et les différentes filières agricoles se félicitent de cette victoire "unis, nous avons gagné une bataille, mais pas la guerre" a déclaré Serge Hoareau. Ils craignent, cette fois, une baisse du Feader (fond européen agricole pour le développement rural)
Illustration : Les planteurs inquiets pour cette campagne sucrière
LIKES
TWEETS

Elle démarre le 9 juillet

Les planteurs inquiets pour cette campagne sucrière

Posté par IPR, dans Agriculture
Après la réunion qui s'est déroulée mardi 3 juillet après-midi, la date de la campagne sucrière 2018 a été fixée au 9 juillet dans le Nord et l'Est. Les syndicats ne voient pas cette campagne sucrière sous de bons auspices. Les planteurs sont confrontés à plusieurs difficultés "comme tous les ans" déclare Patrice Pounoussamy président du syndicat Unis pour nos agriculteurs (Upna). D'une part, les agriculteurs prévoient un tonnage bien inférieur à celui de 2017 qui était une très bonne année. D'autre part, les agriculteurs font face à une perte de revenus liés à une faible évaluation de la richesse de leurs cannes récoltées par la coupeuse péi.
Illustration : La campagne sucrière 2018 démarre le lundi 9 juillet
LIKES
TWEETS

Agriculture - Dans le Nord et l'Est

La campagne sucrière 2018 démarre le lundi 9 juillet

Posté par IPR, dans Agriculture
Les syndicats agricoles se sont réunis ce mardi 3 juillet 2018 après-midi pour déterminer la date de début de la campagne sucrière 2018. Cette campagne débutera le 9 juillet dans le Nord et l'Est. Les planteurs ont aussi exposés leurs inquiétudes concernant cette campagne qui s'annonce "mitigée" par rapport à l'an dernier (photo d'archives)
Illustration : L'union des horticulteurs et pépiniéristes de la Réunion fait son bilan
LIKES
TWEETS

Premier semestre 2018

L'union des horticulteurs et pépiniéristes de la Réunion fait son bilan

Posté par IPR, dans Agriculture
"Ce premier semestre a été riche en actions, rencontres et échanges, confirmant ainsi notre stratégie et la dynamique des membres de notre bureau! Une chose est certaine : notre légitimité est reconnue par toutes et tous, notre Union est la référence pour la filière horticole réunionnaise" indique l'Union des horticulteurs et pépiniéristes de La Réunion (UHPR). Voici son communiqué de presse :