Agriculture

Illustration : A La Réunion on sait aussi planter du chanvre
LIKES
TWEETS

La culture va commencer en septembre

A La Réunion on sait aussi planter du chanvre

Posté par IPR, dans Agriculture
Alors que les agriculteurs commencent à s'organiser pour la diversification de l'activité agricole réunionnaise, l'Association Chanvre Réunion se lance dans le marché du chanvre. Alors que la métropole est la première productrice européenne de ce produit, avec 16 000 hectares de terres consacrées à la culture de cette plante, La Réunion est encore en retrait. Une situation à laquelle l'association veut remédier. Bon à savoir : le chanvre en question n'est pas une drogue et ne provoque aucun effet...
Illustration : Une autre vache retrouvée morte sur l'exploitation du couple Lauret
LIKES
TWEETS

La préfecture réagit (actualisé)

Une autre vache retrouvée morte sur l'exploitation du couple Lauret

Posté par IPR, dans Agriculture
Une autre vache a été retrouvée morte par les agriculteurs Mélusine et Georges Lauret sur leur exploitation de la Plaine des Cafres. Elle était à deux doigts de vêler, le veau est donc mort lui aussi. Le bilan continue de s'alourdir sur leur cheptel, gangréné par la maladie. Comme beaucoup d'autres exploitations bovines, leurs bêtes sont touchées par la leucose, inoffensive pour l'être humain selon la DAAF (Direction de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de La Réunion) mais qui tue malgré tout les vaches. A celle qui a été retrouvée morte ce vendredi 9 août 2019 s'ajoute une autre vache très malade, qui reste couchée au sol. Les agriculteurs ont contacté les services vétérinaires de la DAAF, mais sont de plus en plus fatigués de ces morts à répétition. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Les plantes et les fleurs péi menacées par l'importation
LIKES
TWEETS

Le secteur horticole en difficulté

Les plantes et les fleurs péi menacées par l'importation

Posté par IPR, dans Agriculture
Le salon des plantes et des fleurs a commencé ce mercredi 7 août et se déroule jusqu'au dimanche 11 août 2019 à la Halle des manifestations du Port. Flore et Halle est plus que jamais un événement capital pour les horticulteurs de La Réunion. Aujourd'hui, la filière souffre d'une forte concurrence à cause de l'importation, mais aussi de méthodes déloyales pendant les grands événements "fleuris" de l'année tels que la fête des mères. En 10 ans, le secteur a perdu une centaine d'horticulteurs. (Photos d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Un appel à projets pour une agriculture sans pesticide
LIKES
TWEETS

"Cultiver et protéger autrement"

Un appel à projets pour une agriculture sans pesticide

Posté par IPR, dans Agriculture
Dans le cadre du programme Investissements d'Avenir, le secrétariat général à l'Investissement, aux services du Premier Ministre, et le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation ont lancé un appel à projets : "Cultiver et protéger autrement". Il s'agit d'un programme de recherche destiné à voir émerger une agriculture sans pesticide. La date de clôture de l'appel à projets est fixée au 4 décembre 2019 à 11h. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : C'est parti pour la fête de la vanille
LIKES
TWEETS

Sainte-Suzanne

C'est parti pour la fête de la vanille

Posté par IPR, dans Agriculture
A partir de ce mercredi 7 août 2019, la ville de Sainte-Suzanne accueille pour cinq jours la huitième édition de la fête de la vanille. L'occasion pour la commune de célébrer le savoir-faire réunionnais, né au 19ème siècle à cet endroit-même.
Illustration : La vanille, une production qui a perdu de sa splendeur
LIKES
TWEETS

10 tonnes sont produites chaque année

La vanille, une production qui a perdu de sa splendeur

Posté par IPR, dans Agriculture
La fête de la Vanille va débuter ce mercredi 7 août 2019 à Sainte-Suzanne, et se déroulera sur cinq jours. L'occasion de faire un état des lieux de la production de vanille réunionnaise. La Réunion, autrefois bastion de la production mondiale, peine à se hisser parmi les premiers producteurs mondiaux aujourd'hui. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Les Lauret portent plainte à leur tour, après la venue d'agents de la DAAF sur leur exploitation
LIKES
TWEETS

La Plaine des Cafres

Les Lauret portent plainte à leur tour, après la venue d'agents de la DAAF sur leur exploitation

Posté par IPR, dans Agriculture
Les Lauret portent plainte à leur tour, après la venue de deux agents de la DAAF sur leur exploitation de la Plaine des Cafres, mardi 30 juillet 2019. Selon l'ADEFAR (association de défense des agriculteurs réunionnais), qui les soutient depuis le début de leur bras de fer avec la Direction de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de La Réunion, Mélusine Lauret s'est rendue en gendarmerie dès ce vendredi 2 août et a été entendue dans l'après-midi après de déposer une plainte. Les deux agents de la DAAF qui avaient été bloqués sur son exploitation, eux, ont porté plainte dès le jeudi 1er août.
Illustration : Agriculture bio : bon pour la santé, mauvais pour le portefeuille
LIKES
TWEETS

Encore très chère, elle n'est pas accessible à tout le monde (actualisé)

Agriculture bio : bon pour la santé, mauvais pour le portefeuille

Posté par IPR, dans Agriculture
Les produits bio ont le vent en poupe. A La Réunion, ils commencent à se faire une vraie place dans nos assiettes, via notamment les circuits courts qui consistent à aller chercher son petit panier de légumes directement apporté par le producteur. Mais leur prix n'est pas toujours abordable... en tout cas les produits bios sont pour l'instant réservés à une petite catégorie de la population. Alors pourquoi le bio est-il aussi cher ? Coût de production, rareté sur le marché, début de la transition à La Réunion... on vous explique tout. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Plainte du préfet après le blocage de deux agents de la DAAF sur une exploitation agricole
LIKES
TWEETS

Plaine des Cafres

Plainte du préfet après le blocage de deux agents de la DAAF sur une exploitation agricole

Posté par IPR, dans Agriculture
Le préfet de La Réunion a décidé de s'associer à la plainte des agents de la Direction de l'agriculture, de l'alimentation et de la forêt (DAAF) qui ont été retenus le lundi 29 et le mardi 30 juillet 2019 sur une exploitation agricole de la Plaine des Cafres, annonce le parquet de Saint-Pierre ce vendredi soir 2 août. Saisis par une réquisition du procureur, les fonctionnaires étaient venus euthanasier, lundi soir, une vache malade. Aidés de plusieurs personnes, les exploitants agricoles s'étaient opposés à cette euthanasie. Les trois agents de la DAAF avaient été autorisés à quitter les lieux mardi matin après l'intervention du maire du Tampon, André Thien Ah Koon. Nous publions ci-dessous le communiqué du parquet de Saint-Pierre
Illustration : Les deux agents de la DAAF bloqués sur une exploitation portent plainte
LIKES
TWEETS

La Plaine des Cafres

Les deux agents de la DAAF bloqués sur une exploitation portent plainte

Posté par IPR, dans Agriculture
Ce mardi 30 juillet 2019, deux agents de la DAAF (Direction de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de La Réunion) sont restés bloqués pendant plusieurs heures sur l'exploitation des Lauret à la Plaine des Cafres, jusqu'à passer la nuit dans leur voiture. Les éleveurs les ont retenus volontairement, soutenus par des bénévoles et plusieurs gilets car les fonctionnaires venaient euthanasier une vache malade, sans l'autorisation du couple d'exploitants. Ce jeudi 1er août dans l'après-midi , les deux fonctionaires se rendent au tribunal de Saint-Pierre afin de déposer une plainte.
Illustration : Leucose bovine : le plan d'éradication la pas par lé o...
LIKES
TWEETS

Contamination des cheptels

Leucose bovine : le plan d'éradication la pas par lé o...

Posté par IPR, dans Agriculture
Voilà presque deux mois que nous avons évoqué un certain "plan leucose" envisagé par l'Etat pour résoudre la crise qui secoue la filière bovine. Depuis, rien. Les services de la préfecture planchent sur le sujet, mais l'arrivée d'un nouveau préfet pourrait bien retarder encore les prises de décisions. Selon nos informations, il se pourrait qu'on en sache un peu plus sur ce fameux plan au mois de septembre. En attendant, certains éleveurs s'impatientent. Ce mardi 30 juillet 2019, en pleine crise entre les producteurs et la DAAF (Direction de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de La Réunion) sur le terrain des Lauret à la Plaine des Cafres, le maire du Tampon a remis la question de ce plan leucose sur la table. Alors, poudre aux yeux ou vraie promesse ? (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Les agents de la DAAF retenus chez les Lauret ont pu repartir
LIKES
TWEETS

[VIDÉOS] Plaine des Cafres (actualisé)

Les agents de la DAAF retenus chez les Lauret ont pu repartir

Posté par IPR, dans Agriculture
Les deux agents de la DAAF (Direction de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de La Réunion) qui étaient bloqués sur l'exploitation des Lauret à la Plaine des Cafres ont pu repartir. Ils étaient retenus par les éleveurs, accompagnés de plusieurs soutiens, depuis 20h ce lundi 29 juillet 2019. Les fonctionnaires s'étaient rendus sur la propriété des exploitants agricoles pour euthanasier une vache malade, sans leur autorisation. Les Lauret ont alors décidé de ne plus les laisser repartir, et réclamaient un rapport détaillé justifiant leur venue, qu'ils ont fini par obtenir, après l'arrivée du maire du Tampon, André Thien Ah Koon, venu pour faire médiateur dans la journée.
Illustration : La mouche des fruits, bête noire des maraîchers
LIKES
TWEETS

Des pertes énormes

La mouche des fruits, bête noire des maraîchers

Posté par IPR, dans Agriculture
Son impact sur les fruits et légumes de La Réunion est considérable : la mouche des fruits continue de faire des ravages. Ce vendredi 27 juillet 2019, le Département tenait une conférence sur une exploitation de Saint-Paul. L'agriculteur qui en est le propriétaire a perdu plus de 50% de sa production de mangues l'année dernière. Une catastrophe, commune à de nombreux maraîchers puisque la mouche en question s'attaque aussi aux ananas ou aux bananiers. Les agriculteurs multiplient les pièges mais la bête est coriace. Malgré les aides du Département, il faudra prendre son mal en patience le temps que la contamination se calme, car les outils actuels ne permettront pas d'éradiquer totalement la mouche des fruits.
Illustration : Démarrage en demi-teinte de la campagne sucrière 2019 dans l'est
LIKES
TWEETS

La FDSEA tire le signal d'alarme

Démarrage en demi-teinte de la campagne sucrière 2019 dans l'est

Posté par IPR, dans Agriculture
La campagne commence mal pour les planteurs de l'Est. Ce jeudi 25 juillet 2019, la FDSEA (fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles) tire le signal d'alarme. Au coeur des préoccupations du syndicat, deux sujets: la mauvaise richesse de la canne et des pannes qui empêchent les planteurs de livrer leurs quotas. (photo d'illustration)
Illustration : Transition agro-écologique : la préfecture lance un nouvel appel à projet
LIKES
TWEETS

Mêler performances économiques et environnement

Transition agro-écologique : la préfecture lance un nouvel appel à projet

Posté par IPR, dans Agriculture
La direction de l'alimentation de l'agriculture et de la forêt (DAAF) de La Réunion lance un troisième appel à projet (AAP) régional " Reconnaissance de groupements d'intérêt économique et environnemental (GIEE) " pour cette année 2019. Les dossiers pourront être déposés à partir du 1er août 2019 jusqu'au 31 octobre 2019 à 15 heures au plus tard. Nous publions ci-dessous le communiqué de la préfecture. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)