Agriculture

Illustration : Les producteurs de cannes à sucre toujours en manque de salariés
LIKES
TWEETS

Trop pénible, la coupe n'attire plus les jeunes agriculteurs

Les producteurs de cannes à sucre toujours en manque de salariés

Posté par IPR, dans Agriculture
Si un comité de pilotage existe depuis 2015 pour promouvoir l'emploi agricole, notamment dans le domaine de la culture de la canne à sucre, les employés prêts à travailler dans la récolte de cette dernière sont toujours difficilement trouvables. En première ligne de ces difficultés à trouver des salariés : la difficulté de la tâche et une récolte qui ne se fait que six mois à l'année. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Sans les 28 millions du gouvernement, la filière canne - sucre est menacée de disparition
LIKES
TWEETS

L'aide de l'Etat "en débat" selon Annick Girardin

Sans les 28 millions du gouvernement, la filière canne - sucre est menacée de disparition

Posté par IPR, dans Agriculture
La filière canne-sucre est plus que jamais menacée. Les mondes agricole et politique sont en émoi après l'intervention d'Annick Girardin à l'Assemblée devant les députés. Et pour cause, la ministre des Outre-mer a indiqué que le maintien de l'aide annuelle de l'Etat allant aux producteurs de sucre était en "débat" pour l'année prochaine. Or si cette somme - 28 millions d'euros par an - disparaît, les planteurs le disent clairement : c'est la catastrophe assurée, et assurément la fin de la filière canne. La Chambre d'Agriculture est plus modérée de son côté. Optimiste, elle estime que l'enveloppe de l'Etat sera conservée l'année prochaine, et que la filière canne peut de toute façon, au fil des années, laisser place à d'autres cultures. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Mouches des fruits : une matinée d'information pour lutter contre ce fléau
LIKES
TWEETS

Saint-Paul

Mouches des fruits : une matinée d'information pour lutter contre ce fléau

Posté par IPR, dans Agriculture
La Régie RNNESP, gestionnaire de la Réserve naturelle nationale Étang de Saint-Paul, et ses partenaires (la Chambre d'agriculture, la Fédération départementale des groupement de défense contre les organismes nuisibles et l'Association réunionnaise pour la modernisation de l'économie fruitière, légumière et horticole) organisent une matinée d'information technique sur la lutte contre les mouches des fruits. Elle sera organisée le mercredi 26 juin 2019 de 9h30 à midi à Grande Fontaine, Saint-Paul.
Illustration : Pour les Réunionnais, manger bio c'est bien, manger local c'est mieux
LIKES
TWEETS

Le label vert ne fait pas tout

Pour les Réunionnais, manger bio c'est bien, manger local c'est mieux

Posté par IPR, dans Agriculture
Selon les chiffres révélés mardi 4 juin 2019 par l'Agence Bio, le bio représente désormais 5% des achats alimentaires des Français, avec près de 10 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Or on confond souvent "bio" et "local". Dans l'imaginaire collectif, les aliments dits "chimiques", ce sont ceux qu'on trouve en grande surface, lisses et sans terre, parfois même emballés dans du plastique. Et les aliments dits "bio" sont surtout vus comme ceux que l'on trouve au marché. Mais attention à ne pas confondre les deux. A La Réunion, on cherche avant tout une production péi, et pas nécessairement une agriculture biologique... (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Éradiquer la leucose bovine, l'Etat a un plan
LIKES
TWEETS

Crise sanitaire

Éradiquer la leucose bovine, l'Etat a un plan

Posté par IPR, dans Agriculture
C'est une information qui nous vient de la ville du Tampon. Alors que le maire André Thien Ah Koon réclamait auprès du Département une action pour mettre fin à la leucose bovine, qui fait rage à La Réunion, le président du Conseil départemental l'informe qu'un "plan d'éradication" de la maladie est en route, élaboré par l'Etat. Une information confirmée par la préfecture, mais sans donner plus de détails. Les grandes lignes de ce "plan leucose" devraient être communiquées prochainement. Par le biais de ce courrier envoyé à la mairie du Tampon, nous apprenons toutefois qu'il s'agirait de "sortir" les bêtes atteintes et d'acheter des vaches saines afin de renouveler les cheptels. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Le Tampon : la mairie apporte son soutien aux filières bovine et laitière
LIKES
TWEETS

Elevage

Le Tampon : la mairie apporte son soutien aux filières bovine et laitière

Posté par IPR, dans Agriculture
Depuis quelques mois, les éleveurs sont confrontés à des difficultés. En effet, bien que l'Etat et les autorités sanitaires aient clairement affirmé que la consommation de viande et de lait issus de cheptels atteint de leucose bovine n'a aucun impact sur la santé humaine, la consommation de la viande locale est en baisse. La ville du Tampon publie un communiqué à ce sujet, que nous diffusons ci-dessous. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : 5èmes Rencontres Agrofert'îles 2019 du 5 au 7 juin
LIKES
TWEETS

Agriculture

5èmes Rencontres Agrofert'îles 2019 du 5 au 7 juin

Posté par IPR, dans Agriculture
Les grandes lignes des 5èmes Rencontres Agrofert'îles 2019 se sont dessinées ce lundi 3 juin 2019 à l'Armeflhor. Plusieurs ateliers seront organisés autour du "Végétal" les 6 et 7 juin à l'Armeflhor, et d'autres ateliers porteront sur l'"Animal", et seront organisés au lycée agricole de Saint-Joseph le 5 juin 2019. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Les éleveurs manifestent à Saint-Pierre : "arèt mal parle nout bann bèf"
LIKES
TWEETS

[PHOTOS/VIDÉOS] Leucose, chlamydiose... la filière bovine se dit saine et veut le soutien de l'État (acualisé)

Les éleveurs manifestent à Saint-Pierre : "arèt mal parle nout bann bèf"

Posté par IPR, dans Agriculture
Les éleveurs bovins de la Réunion se disent "fiers et passionnés par leur métier" mais les scandales sanitaires s'enchaînent. La leucose bovine, sur le devant de la scène depuis plusieurs années et la chlamydiose posent question sur la viande bovine péi. La filière est dans la tourmente. Ce lundi 3 juin 2019, les éleveurs ont choisi de se rassembler devant la Direction de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (DAAF) à Saint-Pierre, ils attendent que "l'Etat se positionne clairement sur la situation". Ils expriment aussi leur "colère" et leur "exaspération" face à une situation qui leur échappe. Ils réaffirment être "respectueux des normes en vigueur au bénéfice de la population réunionnaise et de l'environnement". (photo rb/wwww.ipreunion.com)
Illustration : Après la leucose, la chlamydiose : les grands maux des bovins pei
LIKES
TWEETS

Filière bovine

Après la leucose, la chlamydiose : les grands maux des bovins pei

Posté par IPR, dans Agriculture
Après la leucose bovine, voilà une nouvelle maladie qui fait son apparition sur les cheptels réunionnais. Peu connue, elle s'appelle la chlamydiose bovine et peut entraîner des avortements chez les vaches... mais aussi chez les humains. Début mai, un couple d'éleveurs à la Plaine des Cafres a appris que son cheptel, en plus d'être presque entièrement touché par la leucose, est aussi atteint en partie par la chlamydiose. Les autorités sanitaires maintiennent qu'il ne s'agit pas d'un pathogène majeur. Les éleveurs concernés, eux, ne voient pas ça du même oeil et s'inquiètent autant de ce coup de frein économique que des questions de santé publique. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Le 63e congrès de légumes de France aura lieu à La Réunion
LIKES
TWEETS

Du 18 au 25 novembre

Le 63e congrès de légumes de France aura lieu à La Réunion

Posté par IPR, dans Agriculture
Le 63ème Congrès de Légumes de France aura lieu à La Réunion cette année, du 18 au 25 novembre prochains. Il s'agira d'un séjour de 6 jours qui alliera visites techniques et visites touristiques. Une journée sera consacrée aux échanges entre producteurs de légumes, métropolitains et réunionnais, autour de deux tables rondes sur des sujets d'actualité. Ce congrès rassemble les responsables syndicaux des producteurs, les décideurs économiques de la filière et les responsables du gouvernement français. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Agriculture : la date limite pour la télédéclaration des dossiers PAC fixée au 11 juin
LIKES
TWEETS

Pour les retardataires

Agriculture : la date limite pour la télédéclaration des dossiers PAC fixée au 11 juin

Posté par IPR, dans Agriculture
La campagne de télédéclaration des dossiers PAC Surface-ICHN-MAEC-Bio-ATCL a commencé le 1er avril 2019 et s'est terminée le mercredi 15 mai 2019. Cependant, il est encore possible de télédéclarer jusqu'au 11 juin inclus avec cependant une réduction des aides concernées du fait de ce dépôt tardif (1 % de pénalité par jour ouvrable de retard). Aucun dossier ne pourra être déposé au-delà du 11 juin. (Photo : Imaz Press Réunion)
Illustration : Le Département rencontre les acteurs du monde agricole
LIKES
TWEETS

Modifications du programme européen FEADER

Le Département rencontre les acteurs du monde agricole

Posté par IPR, dans Agriculture
Ce vendredi 17 mai 2019, Serge Hoareau, vice-président du Département délégué à l'Agriculture et aux affaires Européennes, a présenté aux représentants du monde agricole les modifications de la maquette du programme européen FEADER. Cette rencontre a été provoquée à la suite de disparités constatées sur la consommation des financements des crédits européens, à mi-parcours du programme.
Illustration : Foire de Bras-Panon, déjà 100 000 visiteurs en une semaine
LIKES
TWEETS

L'événement se poursuit jusqu'à dimanche

Foire de Bras-Panon, déjà 100 000 visiteurs en une semaine

Posté par IPR, dans Agriculture
C'est l'événement agricole de l'année et les Réunionnais sont toujours aussi fidèles au rendez-vous. La Foire de Bras-Panon fête ses 50 ans d'existence. La manifestation a commencé le 10 mai dernier et les vacances scolaires aidant, un bon nombre de Réunionnais s'est rendu sur le Champ de foire de Bras-Panon pour découvrir l'univers de la ferme, profiter des scènes musicales ou alors juste passer du bon temps en famille. Nul doute que cette 42ème édition de la Foire de Bras-Panon sera un bon cru, l'événement comptabilise en moyenne 100 000 visiteurs, un chiffre dépassé alors qu'il reste encore trois jours de festivités...
Illustration : La Foire de Bras-Panon fête ses 50 ans, ça commence ce vendredi !
LIKES
TWEETS

C'est parti !

La Foire de Bras-Panon fête ses 50 ans, ça commence ce vendredi !

Posté par IPR, dans Agriculture
En un demi-siècle d'existence, la foire agricole de Bras-Panon est devenue un événement incontournable à La Réunion. Convivial, familial, avec ses 125 000 visiteurs l'année dernière, la manifestation agricole est " the place to be " le temps des vacances scolaires. C'est d'ailleurs l'événement qui regroupe le plus de professionnels du monde agricole et agro-alimentaire dans les pays de la zone de l'Océan Indien. Du 10 au 19 mai, les visiteurs pourront arpenter les allées du champ de Foire de Bras-Panon à la découverte de cette ferme géante et pour s'ambiancer, de la musique avec des artistes locaux et nationaux sur scène.