Agroalimentaire

Illustration : Fruits et légumes à prix d'or
LIKES
TWEETS

6 euros le kilo de bringelles, 4 euros un avocat

Fruits et légumes à prix d'or

Posté par IPR, dans Agroalimentaire
Depuis le mois de janvier, les prix flambent sur les étals de fruits et légumes. Suite aux fortes pluies et aux mauvaises récoltes, les produits frais s'affichent à prix d'or au coeur des marchés. Pas facile pour les maraîchers et agriculteurs de faire autrement, au vu des pertes sur leurs terrains. C'est ensuite au consommateur de s'adapter, soit en continuant à acheter bringelles et tomates, fussent t-elles à 10 euros le kilo, soit en se tournant vers légumes surgelés ou en conserve. Et vous, comment vous faites ? N'hésitez pas à nous partager votre témoignage en commentaire !
Illustration : Langoustes, letchis et camarons, les stars de Noël
LIKES
TWEETS

Fêter, c'est aussi manger !

Langoustes, letchis et camarons, les stars de Noël

Posté par IPR, dans Agroalimentaire
Qui dit Noël dit aussi.. manzé ! Kari, rougails, desserts... les festivités de fin d'année sont aussi l'occasion de se retrouver pour déguster un bon repas tous ensemble. Et notamment des mets que l'on n'a pas forcément l'habitude de goûter tout au long de l'année. En raison du prix ou de la saison, pas facile de manger langoustes ou letchis tous les jours. Et vous, c'est quoi votre kari de Noël favori ?
Illustration : Interdiction de pêcher la langouste jusqu'au 31 mars
LIKES
TWEETS

Les amendes peuvent aller jusqu'à 22 500 euros

Interdiction de pêcher la langouste jusqu'au 31 mars

Posté par IPR, dans Agroalimentaire
Du 1er décembre 2017 au 31 mars 2018, il est interdit de pêcher la langouste dans les eaux maritimes bordant La Réunion. La Direction de la mer Sud Océan Indien rappelle également qu'il est interdit de faire pêcher, saler, acheter, vendre, transporter et employer à un usage quelconque le crustacé. Nous publions le communiqué dans son intégralité ci-dessous.
Illustration : Le jacque fait le buzz
LIKES
TWEETS

Une tendance culinaire saine

Le jacque fait le buzz

Posté par IPR, dans Agroalimentaire
Il fait le buzz et pour cause : le Jacque, fruit bien connu des tables réunionnaises, possède des propriétés indéniables pour la santé. Cultivé en Thaïlande, en Malaisie et à La Réunion, il fait partie des grandes tendances alimentaires du moment. À consommer... sans modération !
Illustration : Foie gras péi - Entre les connaissances du Sud-Ouest et le terroir de La Réunion
LIKES
TWEETS

Gastronomie

Foie gras péi - Entre les connaissances du Sud-Ouest et le terroir de La Réunion

Posté par IPR, dans Agroalimentaire
Le foie gras se produit aussi à La Réunion et les producteurs ne manquent pas de créativité pour lui donner une touche réunionnaise. Installée à la Plaine des Palmistes, la famille Blard tient l'une des exploitations familiales productrices de foie gras local. L'entreprise prend un nouveau tournant depuis la reprise de l'exploitation par le Sébastien Blard.
Illustration : Affluence à la fête des fruits et légumes frais
LIKES
TWEETS

Plus de 7 tonnes de produits écoulées en 5 jours

Affluence à la fête des fruits et légumes frais

Posté par IPR, dans Agroalimentaire
Mise en oeuvre dans les communes de Bras Panon, Sainte Suzanne, Saint André, Saint Denis et La Possession cette année, la fête des fruits et légumes frais a démarré le 17 Novembre 2017. En cinq jours, plus de 7 tonnes de produits ont été écoulées. Nous publions le communiqué de l'Institut régional d'éducation nutritionnelle, organiseur de l'événement, ci-dessous.
Illustration : Kari la mizèr, kari le kèr
LIKES
TWEETS

Rougail pilchards, sauce sardines, boîte boeuf

Kari la mizèr, kari le kèr

Posté par IPR, dans Agroalimentaire
Rougail pilchards, kari la koré, sauce sardines... Si d'antan, les familles de La Réunion ne roulaient pas sur l'or, elles rivalisaient d'imagination pour remplir la marmite. Aujourd'hui, pour beaucoup de Réunionnais, une boîte boeuf ou un kari zoeufs a un peu le goût... d'une madeleine de Proust 100 % péi. N'hésitez pas à partager vos souvenirs et vos secrets de recettes en commentaires !
Illustration : Les huîtres, moules et palourdes de l'étang de Thau retirées de la vente
LIKES
TWEETS

Risque de toxi-infections alimentaires

Les huîtres, moules et palourdes de l'étang de Thau retirées de la vente

Posté par IPR, dans Agroalimentaire
Ce mardi 7 novembre 2017, la préfecture a indiqué via un communiqué le retrait et rappel d'huîtres, moules et palourdes en provenance de l'étang de Thau. Les acheteurs concernés sont invités à ne pas consommer ces produits et à les rapporter à leur point de vente. C'est suite à des analyses qu'un risque de toxi-infections alimentaires du à la présence de toxines a été découvert. Nous publions le communiqué préfectoral dans son intégralité ci-dessous.
Illustration : Pour 100 % d'aliments bios et locaux servis dans les cantines
LIKES
TWEETS

La pétition compte déjà 2.600 signatures

Pour 100 % d'aliments bios et locaux servis dans les cantines

Posté par IPR, dans Agroalimentaire
Le collectif Friyapin po domin relance sa pétition en ligne afin de renforcer l'utilisation des aliments bios et locaux servis aux marmailles dans l'ensemble des cantines des écoles réunionnaises. 2.600 personnes la signaient depuis ce mardi 31 octobre 2017. Objectif : obtenir des repas plus sains pour les enfants.
Illustration : Les petits pots Blédina non consommables ne sont pas en vente à La Réunion
LIKES
TWEETS

Certains produits ont été rappelés

Les petits pots Blédina non consommables ne sont pas en vente à La Réunion

Posté par IPR, dans Agroalimentaire
Ce 21 octobre 2017, la société Blédina a indiqué procéder au rappel d'un lot de petits pots Pommes Mangues. Adressés aux bébés dès 6 mois, les produits portant la date de durabilité minimale au 19 février 2019 sont entrés en contact avec "une infime quantité de produit de nettoyage". L'île de La Réunion n'est pas concernée par ce problème : les lots visés n'ont pas été envoyés sur le département.
Illustration : [VIDEO] Tout est bonbon dans le cochon !
LIKES
TWEETS

Une vidéo diffusée par L214 retrace la chaîne de fabrication des bonbons gélifiés

[VIDEO] Tout est bonbon dans le cochon !

Posté par IPR, dans Agroalimentaire
Ce mardi 11 octobre 2016, l'association L214 Éthique et animaux a diffusé sur son compte Twitter une vidéo retraçant le parcours de fabrication d'un bonbon gélifié. Les images remontent jusqu'à la matière première de la fabrication de la gélatine : le cochon. Si ces petites sucreries élastiques sont votre gourmandise préférée, vous risquez maintenant de les voir autrement.
Illustration : Enquête d'une ONG allemande - Des surprises dans les "Kinder"
LIKES
TWEETS

"Des quantités inquiétantes d'huiles minérales, des dérivés de pétrole" dans 60% des aliments achetés dans des supermarchés français

Enquête d'une ONG allemande - Des surprises dans les "Kinder"

Posté par IPR, dans Agroalimentaire
L'ONG allemande Foodwatch vient de publier une étude révélant la présence de substances cancérigènes ou mutagènes dans plusieurs produits alimentaires. Parmi les aliments jugés dangereux, les barres chocolatées de la marque Ferrero, les Kinder Chocolat et Kinder Maxi, contaminées par des huiles minérales aromatiques (MOAH). C'est l'emballage des barres chocolatées qui serait en cause : des huiles dérivées du pétrole se retrouvent dans les encres d'impression du papier entourant les produits.
Illustration : Vidéo - La pomme toxique qui devient virale
LIKES
TWEETS

Elle a été vue près de 5 millions de fois sur Facebook en quelques jours

Vidéo - La pomme toxique qui devient virale

Posté par IPR, dans Agroalimentaire
Le site "Manger Vivant" a partagé ce dimanche 5 juin 2016 une vidéo dans laquelle un internaute "nettoie" une pomme qui aurait été achetée en supermarché. Au fur et à mesure que de l'eau chaude est versée sur le fruit, une file pellicule apparaît. Selon Manger Vivant, c'est une "cire toxique", qui permettrait de rendre les pommes plus brillantes. Pour "Les Décodeurs" du Monde, l'explication serait un peu plus complexe. Mais la portée virale d'une telle vidéo montre à quel point les consommateurs s'interrogent sur la qualité des produits qu'ils achètent.