Attentats

Illustration : Cinq ans après le 13-Novembre, série d'hommages sur fond de menace terroriste maximale
LIKES
TWEETS

Après Samuel Paty et la basilique de Nice

Cinq ans après le 13-Novembre, série d'hommages sur fond de menace terroriste maximale

Posté par IPR, dans Attentats
Cinq ans après, les autorités rendent hommage vendredi aux victimes des attentats du 13 novembre 2015, les plus meurtriers commis sur le sol français, en pleine recrudescence de la menace terroriste dans le pays. De l'assassinat de Samuel Paty le 16 octobre à l'attaque dans la basilique de Nice, la succession d'attaques au cours des dernières semaines a rappelé que la vague jihadiste qui a frappé la France il y a cinq ans n'était pas totalement terminée même si elle a changé de forme. (Photo AFP)
Illustration : Basilique de Nice : ce que l'on sait de l'attaque qui a fait trois morts
LIKES
TWEETS

Le profil de l'assaillant se précise

Basilique de Nice : ce que l'on sait de l'attaque qui a fait trois morts

Posté par IPR, dans Attentats
"C'est la France qui est attaquée", mais "nous ne céderons rien", a martelé le président Emmanuel Macron jeudi, après une "attaque terroriste islamiste" au couteau qui a fait trois morts dans une basilique du centre de Nice. Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a condamné fermement une "attaque odieuse". (Photo AFP)
Illustration : Attentat à Nice : les cloches réunionnaises ont sonné en hommage aux victimes
LIKES
TWEETS

Trois personnes ont trouvé la mort

Attentat à Nice : les cloches réunionnaises ont sonné en hommage aux victimes

Posté par IPR, dans Attentats
Endeuillée comme toutes les églises de l'île, la cathédrale de Saint-Denis de La Réunion a fait sonner ses cloches à 18h (heure de La Réunion) en hommage aux victimes tombées lors de l'attaque au couteau dans la basilique Notre-Dame de Nice qui avait eu lieu quelques heures plus tôt, ce jeudi 29 octobre 2020.
Illustration : Rentrée scolaire : une minute de silence sera observée dans toutes les classes de l'île
LIKES
TWEETS

En hommage à Samuel Paty

Rentrée scolaire : une minute de silence sera observée dans toutes les classes de l'île

Posté par IPR, dans Attentats
La reprise des classes lundi 26 octobre 2020 se déroulera dans des circonstances particulières. Suite à l'attentat à l'encontre du professeur Samuel Paty à Conflans Saint-Honorine, un moment de recueillement ainsi qu'une minute de silence sera organisé dans chaque classe de l'île. Nous publions le communiqué du rectorat ci-dessous. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Attentat : le cadre légal de la liberté d'expression sur les réseaux sociaux
LIKES
TWEETS

Plus de 80 enquêtes pour de la haine en ligne ont été ouvertes

Attentat : le cadre légal de la liberté d'expression sur les réseaux sociaux

Posté par IPR, dans Attentats
Plusieurs dizaines d'enquêtes ont été ouvertes pour des faits de haine en ligne, à la suite de l'assassinat du professeur Samuel Paty, vendredi 16 octobre 2020, à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). C'est également via les réseaux sociaux que l'assaillant a appris la connaissance du professeur et de son cours usant des caricatures de Charlie Hebdo. Sur les réseaux sociaux, la liberté d'expression est régulièrement mise en avant, alors que certains propos peuvent tomber sous le coup de la loi. Le point sur ce qu'il est possible de dire, ou non, sur internet.
Illustration : Radicalisation : "la menace est présente à La Réunion, comme partout en métropole" affirme le préfet
LIKES
TWEETS

[LIVE] Meurtre de Samuel Paty

Radicalisation : "la menace est présente à La Réunion, comme partout en métropole" affirme le préfet

Posté par IPR, dans Attentats
Ce vendredi 16 octobre 2020 aux alentours de 17 heures (heure métropole), Samuel Paty, professeur de collège où il enseignait l'histoire-géographie dans un quartier calme de Conflans-Sainte-Honorine, a été tué pour avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves. Son assaillant, un Russe tchétchène de 18 ans né à Moscou, Abdoullakh Anzorov, a ensuite été tué de neuf balles par la police. Dans ce contexte, la préfecture de La Réunion souhaite faire le point sur sur la lutte contre la radicalisation et le séparatisme. Suivez-nous, nous sommes en direct.
Illustration : Plusieurs centaines de personnes réunies à Saint-Denis en hommage à Samuel Paty
LIKES
TWEETS

[LIVE-PHOTOS/VIDEO] Il recevra la Légion d'honneur à titre posthume

Plusieurs centaines de personnes réunies à Saint-Denis en hommage à Samuel Paty

Posté par IPR, dans Attentats
Quatre jours après l'assassinat de Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie décapité à Conflans-Saint-Honorine après avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves, des rassemblements d'hommage sont organisés à Saint-Denis et Saint-Pierre. Le rendez-vous est donné à 18 heures sur le parvis des droits de l'Homme dans le chef-lieu, et sur la place de la Laïcité à Saint-Pierre. Plusieurs centaines de personnes étaient présentes à Saint-Denis pour rendre hommage aux professeurs. Citoyens et élus étaient sur place. De nombreux discours ont été prononcés, suivis d'une minute de silence et d'un chant de la Marseillaise. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Meurtre de Samuel Paty : les hommages se poursuivent à La Réunion
LIKES
TWEETS

Emotion nationale

Meurtre de Samuel Paty : les hommages se poursuivent à La Réunion

Posté par IPR, dans Attentats
Vendredi 16 octobre 2020, un professeur d'histoire-géographie dans les Yvelines, à Conflans-Sainte-Honorine, a été victime d'un véritable acte de barbarie. L'enseignant, du nom de Samuel Paty, a été décapité après avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves publiées dans Charlie Hebdo. Un acte qualifié d'attentat terroriste islamiste par le président de la République. L'assaillant a été abattu dès vendredi et pour l'instant, 11 personnes ont été placées en garde à vue en Métropole. A La Réunion comme ailleurs, l'émotion est vive et les hommages se poursuivent alors qu'un rassemblement est prévu mardi 20 octobre sur le parvis des droits de l'homme à Saint-Denis. (Photo en Métropole / AFP)
Illustration : Professeur décapité : rassemblement à Saint-Denis  mardi
LIKES
TWEETS

[LIVE] Vive émotion à La Réunion

Professeur décapité : rassemblement à Saint-Denis mardi

Posté par IPR, dans Attentats
Ce vendredi 16 octobre 2020, un professeur d'histoire-géographie dans les Yvelines a été décapité, sur la commune de Conflans-Sainte-Honorine plus précisément. Un acte barbare qualifié d'attentat terroriste islamiste par le président de la République. L'enseignant avait montré à ses élèves des caricatures de Mahomet. A La Réunion, l'émotion est vive et les réactions tombent au lendemain de cet acte épouvantable. Un rassemblement est organisé ce mardi 20 octobre à 18h sur le parvis des droits de l'homme à Saint-Denis, pour la liberté d'expression. Neuf personnes ont été placées en garde à vue en Métropole. Suivez notre live (Photos AFP)
Illustration : Attaque à Strasbourg - La piste terroriste confirmée par le procureur de Paris
LIKES
TWEETS

[LIVE - PHOTOS/VIDEOS] Deux morts et 12 blessés, l'assaillant en fuite

Attaque à Strasbourg - La piste terroriste confirmée par le procureur de Paris

Posté par IPR, dans Attentats
Une fusillade a fait au moins deux morts et 14 blessés blessés mardi soir 11 décembre 2018 sur le marché de Noël de Strasbourg, les forces de l'ordre étant à la recherche du tireur en fuite, "identifié" par les autorités qui ont ouvert une enquête antiterroriste. Avant de s'enfuir, l'auteur des coups de feu a été blessé par une patrouille de soldats de l'opération Sentinelle qui sécurisent le marché de Noël . Il était fiché S et devait être interpellé ce mardi matin pour une affaire de braquage avec tentative d'assassinat. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "assassinats, tentatives d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle". Suivez notre live.
Illustration : Trois morts, seize blessés, l'assaillant abattu, "une proche" en garde à vue
LIKES
TWEETS

Attaques dans l'Aude

Trois morts, seize blessés, l'assaillant abattu, "une proche" en garde à vue

Posté par IPR, dans Attentats
Un homme fiché pour radicalisation islamiste a tué trois personnes et en a blessé seize autres, dont deux grièvement, vendredi à Carcassonne et Trèbes (Aude) au nom du groupe jihadiste État islamique, qui a revendiqué ces nouvelles attaques en France, avant d'être abattu par les forces de l'ordre. Une proche de l'assaillant, "qui partageait sa vie", a été placée en garde à vue vendredi soir pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste criminelle", a indiqué le procureur de la République de Paris, François Molins.
Illustration : Le groupe Etat islamique revendique l'attentat de New-York
LIKES
TWEETS

L'attaque a fait 8 morts à Manhattan

Le groupe Etat islamique revendique l'attentat de New-York

Posté par IPR, dans Attentats
"L'auteur de l'attentat de New York qui a fait huit morts, mardi 31 octobre, était un "soldat" de l'organisation Etat islamique (EI) a affirmé jeudi 2 novembre le groupe jihadiste, cité par SITE, un centre américain spécialisé dans la surveillance en ligne de la mouvance jihadiste" écrit l'AFP dans une dépêche ce vendredi 3 novembre 2017.
Illustration : Saint-Louis - L'homme poste des tweets haineux : écroué pour apologie du terrorisme
LIKES
TWEETS

Déjà été condamné pour participation à la préparation d'un acte terroriste

Saint-Louis - L'homme poste des tweets haineux : écroué pour apologie du terrorisme

Posté par IPR, dans Attentats
Interpellé à son domicile Saint-Louis ce lundi 2 octobre 2017, un homme a été mis en examen pour "apologie publique d'actes de terrorisme" et placé en détention à la prison de Domenjod (Saint-Denis). Il lui est reproché d'avoir diffusé des messages de menace à l'encontre de journalistes sur son compte twitter entre entre juin et août 2017 (Photo d'illustration)
Illustration : Saint-Pierre - Un homme mis en détention pour apologie du terrorisme
LIKES
TWEETS

Il a déjà été condamné pour participation à la préparation d'un acte terroriste

Saint-Pierre - Un homme mis en détention pour apologie du terrorisme

Posté par IPR, dans Attentats
Un homme a été mis en détention pour apologie publique d'actes de terrorisme, annonce le procureur de Saint-Pierre ce mardi 3 octobre 2017. Âgé de 44 ans, il a déjà condamné à six reprises. Cela a notamment été le cas en mars 2015 "par le tribunal de grande instance de Paris à 3 ans d'emprisonnement dont 1 an avec sursis pour participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un acte de terrorisme" indique le parquet