Attentats

Illustration : Attentat à la bombe dans une église au Caire: au moins 25 morts
LIKES
TWEETS

Egypte

Attentat à la bombe dans une église au Caire: au moins 25 morts

Posté par IPR, dans Attentats
Au moins 25 personnes ont été tuées dimanche, et 31 blessées, dans un attentat à la bombe en pleine célébration à l'intérieur d'une église copte orthodoxe au Caire. L'explosion, entendue dans tout le quartier, a eu lieu vers 10H00 (08H00 GMT) dans l'église Saint-Pierre et Saint-Paul, contiguë à la cathédrale copte Saint-Marc, siège du pape de l'église copte Tawadros II selon le ministère de la Santé.
Illustration : Le gouvernement veut prolonger l'état d'urgence jusqu'au 15 juillet
LIKES
TWEETS

Pour la 5e fois

Le gouvernement veut prolonger l'état d'urgence jusqu'au 15 juillet

Posté par IPR, dans Attentats
Bernard Cazeneuve, chef de gouvernement a annoncé l'adoption par l'exécutif d'un projet de loi visant à prolonger l'état d'urgence de sept mois pour faire face à la menace terroriste, à la sortie d'un conseil des ministres exceptionnel. Le gouvernement devait proposer ce samedi 10 décembre 2016 de prolonger l'état d'urgence jusqu'au 15 juillet, a indiqué vendredi à l'AFP le rapporteur du projet de loi à l'Assemblée nationale, Pascal Popelin (PS).
Illustration : Il y a un an la mort s'abattait sur Paris
LIKES
TWEETS

Ça s'est passé un 13 novembre - Attentats meurtriers dans la capitale

Il y a un an la mort s'abattait sur Paris

Posté par IPR, dans Attentats
Vendredi 13 novembre 2015. Une fin de semaine comme les autres à Paris. Les terrasses de bars et des restaurants sont bondés. Les amateurs de foot se pressent au stade de France pour un France - Allemagne qui s'annonce fortement disputé. Dans la salle du Bataclan le public amateur de métal rock attend avec impatience l'arrivée sur scène des Eagles of Death Metal. Déchainée par l'Etat islamique, la mort va s'abattre sur eux. 130 personnes vont être tuées, des dizaines d'autres blessées.
Illustration : Abdel Malik Petitjean menace la France dans une vidéo
LIKES
TWEETS

Saint-Etienne-du-Rouvray - Une deuxième vidéo du tueur diffusé par Amaq

Abdel Malik Petitjean menace la France dans une vidéo

Posté par IPR, dans Attentats
Jeudi 28 juillet 2016, le centre américain de surveillance de sites djihadistes SITE a révélé qu'une nouvelle vidéo a été diffusée par le groupe Etat islamique par le biais de son organe de propagande Amaq. Abdelmalik Petitjean, le deuxième tueur du prêtre Hamel égorgé mardi dans une église à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), y apparaît proférant des menaces contre la France. Français originaire d'Aix-les-Bains, dans les Alpes, et âgé de 19 ans, il n'avait jamais été condamné mais il était fiché depuis le 29 juin pour radicalisation, après avoir tenté de rejoindre la Syrie via la Turquie, selon le parquet de Paris.
Illustration : Ce que l'on sait des assaillants, au lendemain de l'attaque
LIKES
TWEETS

Saint-Etienne-du-Rouvray

Ce que l'on sait des assaillants, au lendemain de l'attaque

Posté par IPR, dans Attentats
Il était à peine majeur, avait tenté par deux fois de rejoindre la Syrie et avait parlé de "faire une église": Adel Kermiche, 19 ans, était l'un des deux auteurs du meurtre mardi d'un prêtre à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime). Il "n'a aucune condamnation sur son casier judiciaire" mais était "toutefois connu de la justice antiterroriste", a déclaré mardi soir le procureur de la République de Paris, François Molins. Né le 25 mars 1997 à Mont-Saint-Aignan, une commune proche de Rouen, Adel Kermiche était au moment des faits sous bracelet électronique.
Illustration : Nice: la policière municipale saisit la justice, Cazeneuve aussi
LIKES
TWEETS

Les deux camps s'accusent de travestir la vérité

Nice: la policière municipale saisit la justice, Cazeneuve aussi

Posté par IPR, dans Attentats
François Hollande et Manuel Valls sont montés au créneau lundi pour défendre Bernard Cazeneuve, accusé de travestir la vérité sur la sécurité le soir de l'attentat à Nice, pendant que la justice était saisie par le ministre de l'Intérieur et par la policière municipale qui le met en cause.