Avions

Illustration : La Réunion va accueillir un centre de simulation de vol pour pilotes de ligne
LIKES
TWEETS

Prévu pour 2021

La Réunion va accueillir un centre de simulation de vol pour pilotes de ligne

Posté par IPR, dans Avions
Le premier centre de simulation de vol pour pilote de ligne A220 de l'Océan Indien sera installé à La Réunion. Le projet est désormais officiellement lancé. Monsieur Marie-Joseph Malé, Président Directeur Général d'Air Austral, Monsieur Guillaume Branlat, Président du Directoire SA ARRG et Monsieur Eric Renault, Président de SIMAERO, ont signé ce vendredi 15 novembre 2019 un mémorandum d'entente posant les bases du projet dont le début des opérations est prévu d'ici au mois de septembre 2021. Nous publions ci-dessous le communiqué d'Air Austral.
Illustration : Les locaux de la direction d'Air Austral perquisitionnés et placés sous scellés
LIKES
TWEETS

Enquête de l'Autorité de la concurrence et des prix (actualisé)

Les locaux de la direction d'Air Austral perquisitionnés et placés sous scellés

Posté par IPR, dans Avions
Depuis ce jeudi matin 7 novembre 2019, les gendarmes et les enquêteurs de l'Autorité de la concurrence et des prix sont en investigation dans les locaux d'Air Austral dans la zone aéroportuaire de Sainte-Marie. Certains bureaux de la direction de la compagnie aérienne ont été placés sous scellés. Cette enquête est en lien avec la suppression par les autorités malgaches des droits de trafic de Corsair (compagnie concurrente d'Air Austral) entre Madagascar et La Réunion, a indiqué la direction d'Air Austral (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Corsair prolonge ses tarifs spéciaux dans le cadre de l'arrêt des vols de XL Airways
LIKES
TWEETS

L'offre est valable jusqu'au 31 octobre

Corsair prolonge ses tarifs spéciaux dans le cadre de l'arrêt des vols de XL Airways

Posté par IPR, dans Avions
Suite à l'arrêt des opérations de XL Airways, Corsair avait mis en place le 30 septembre des tarifs aller-simple dédiés aux clients de la compagnie XL Airways, bloqués à leur point de demi-tour sur l'île de la Réunion. Afin de permettre à un plus grand nombre de passagers de bénéficier de cette offre, Corsair s'est engagé à prolonger la vente de ces billets jusqu'au 31 octobre. L'offre devait durer jusqu'au 15 octobre au départ. Nous publions ci-dessous le communiqué de Corsair. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Air Austral commande trois nouveaux Airbus pour sa flotte moyen-courrier
LIKES
TWEETS

Les vols de et vers l'Océan indien bientôt renforcés

Air Austral commande trois nouveaux Airbus pour sa flotte moyen-courrier

Posté par IPR, dans Avions
Ce samedi 12 octobre 2019, Monsieur Marie-Joseph Malé, président directeur général de la compagnie Air Austral, a signé un protocole d'accord pour la commande de trois A220-300 au constructeur français Airbus. Cette commande s'inscrit dans le cadre du renouvellement de sa flotte moyen et court-courrier et permettra de remplacer progressivement les 2 Boeing 737-800NG et l'ATR 72-500. Ces appareils seront livrés à partir de novembre 2020. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Le trafic aérien en baisse de 4% à La Réunion
LIKES
TWEETS

Roland Garros

Le trafic aérien en baisse de 4% à La Réunion

Posté par IPR, dans Avions
Ce mercredi 9 octobre 2019, l'aéroport Roland Garros communique le bilan du trafic aérien pour septembre 2019 : en comparaison à l'an dernier, l'aéroport a connu une baisse de trafic de 4%, avec 184 040 passagers contre 191 624 en 2018. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : XL Airways : une porte de plus qui se ferme dans le ciel réunionnais
LIKES
TWEETS

Adieu la compagnie ?

XL Airways : une porte de plus qui se ferme dans le ciel réunionnais

Posté par IPR, dans Avions
Plus que jamais, l'avenir de XL Airways est incertain. En redressement judiciaire depuis lundi 22 septembre, la compagnie française cherche un repreneur mais sans succès. Alors que son sort devait être fixé par le tribunal de Bobigny ce mercredi 2 octobre, une nouvelle offre de reprise vient, tel un coup de théâtre, retarder le délibéré qui ne sera finalement rendu que vendredi 4 octobre. L'offre en question vient de Gérard Houa, qui avait échoué à reprendre Aigle Azur... Celui-ci propose de reprendre la moitié seulement des 570 collaborateurs de la compagnie. Il propose aussi de supprimer plusieurs destinations... dont La Réunion. Pour les habitants de l'île intense, c'est un nouveau coup dur, alors qu'ils sont déjà suffisamment pénalisés par leur statut d'ultramarin. Car cette compagnie aérienne qui pourrait bien être liquidée restait la moins chère parmi celles qui desservent l'île. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : XL Airways : décision repoussée au vendredi 4 octobre
LIKES
TWEETS

Nouvelle offre de reprise de la compagnie

XL Airways : décision repoussée au vendredi 4 octobre

Posté par IPR, dans Avions
Selon plusieurs confrères sur place, le tribunal de Bobigny a décidé de repousser sa décision concernant le sort de XL Airways à vendredi 4 octobre 2019. Une offre de reprise de dernière minute a été faite ce mercredi alors que le tribunal devait rendre son délibéré. Selon La Tribune, l'offre a été faite par Gérard Houa, qui avait déjà échoué à reprendre Aigle Azur. L'offre qu'il propose incluerait de ne reprendre que 276 salariés sur 570 et de supprimer plusieurs destinations dont La Réunion. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : XL Airways : Air Caraïbes, French Bee et Air France proposent à leur tour des tarifs spéciaux
LIKES
TWEETS

Billets d'avion (actualisé)

XL Airways : Air Caraïbes, French Bee et Air France proposent à leur tour des tarifs spéciaux

Posté par IPR, dans Avions
Après Corsair et Air Austral, Air Caraïbes et sa compagnie soeur French bee annoncent la mise en place de tarifs spéciaux pour les passagers touchés par les annulations de vols de XL Airways afin de leur proposer une solution alternative pour effectuer leurs voyages de retour Paris - République dominicaine et Paris - La Réunion. Plus tard dans la journée, Air France a également annoncé mettre en place des allers simples plus avantageux, à partir de 349 euros pour ces passagers. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Les vols de XL Airways suspendus jusqu'au 3 octobre
LIKES
TWEETS

La compagnie attend toujours un repreneur

Les vols de XL Airways suspendus jusqu'au 3 octobre

Posté par IPR, dans Avions
C'était annoncé depuis le 19 septembre 2019 déjà : la compagnie aérienne XL Airways suspend ses vols à compter de ce 30 septembre 15h, et jusqu'au 3 octobre inclus. Une décision prise suite aux grandes difficultés financières. Aujourd'hui, la compagnie attend toujours une offre de reprise claire. Les passagers, eux, n'ont toujours pas de retour clair à ce sujet. Deux possibilités : ou bien être permuté sur les vols des autres compagnies, ou bien être remboursé. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Panique et interrogations chez les voyageurs réunionnais de XL airways
LIKES
TWEETS

Arrêt de ventes de billets et suppressions de vols

Panique et interrogations chez les voyageurs réunionnais de XL airways

Posté par IPR, dans Avions
C'est une annonce qui a fait paniquer les Réunionnais censés partir en métropole dans les prochaines semaines... XL Airways a annoncé ce 19 septembre en fin de soirée l'arrêt de la vente de billets d'avion. La compagnie aérienne demande à être placée en redressement judiciaire, les difficultés financières devenant trop dures à surmonter. Et au milieu de tout ça, les Réunionnais s'inquiètent, car on annonce que des suppressions de vols sont possibles à partir du 23 septembre. Alors c'est la panique : les voyageurs vont-ils être reportés sur des vols d'autres compagnies ? Vont-ils sinon se faire rembourser leur billet ? Un numéro vert a été mis à leur disposition mais au bout du fil, pas de réponse. Quant aux agents des points de vente, ils disent ne pas savoir ce qui se passe. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : XL Airways annonce l'arrêt des ventes de billets, La Réunion est directement impactée
LIKES
TWEETS

La compagnie est en grande difficulté financière

XL Airways annonce l'arrêt des ventes de billets, La Réunion est directement impactée

Posté par IPR, dans Avions
La compagnie aérienne low-cost XL Airways a annoncé ce jeudi 19 septembre 2019 l'arrêt de la vente de billets d'avion. Cette décision fait suite aux difficultés financières rencontrées par l'entreprise, qui dessert, entre autre La Réunion depuis Paris et Lyon. La compagnie va aussi demander à être placée en redressement judiciaire. "XL Airways, en grande difficulté financière, est malheureusement dans l'obligation d'arrêter ses ventes à compter du 19 septembre 2019" écrit l'entreprise sur son site. Pour le moment les vols prévus ce week-end sont maintenus, mais des suppressions de vols sont à prévoir à partir du 23 septembre. Un numéro vert est à disposition du public pour toute information : +33.3.51.86.00.51. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Une nouvelle compagnie aérienne proposera des liaisons Mayotte - La Réunion
LIKES
TWEETS

Air Austral va perdre le monopole

Une nouvelle compagnie aérienne proposera des liaisons Mayotte - La Réunion

Posté par IPR, dans Avions
D'ici la fin de l'année, les Mahorais devraient voir une nouvelle compagnie aérienne voir le jour. Celle-ci va proposer des liaisons régulières entre Mayotte et La Réunion, jusqu'ici assurées par Air Austral. La compagnie en question, comorienne, a investi 2 millions d'euros pour louer des Boeing 737 à une compagnie grecque, Air Méditerranean, indique France Mayotte Matin. Objectif : casser le monopole d'Air Austral avec des prix plus bas et une franchise bagages qui se veut plus attractive. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : La liaison Mayotte-Paris d'Air Austral pourrait être perturbée jusqu'au 21 septembre
LIKES
TWEETS

A cause de l'arrêt des vols de la compagnie Aigle Azur

La liaison Mayotte-Paris d'Air Austral pourrait être perturbée jusqu'au 21 septembre

Posté par IPR, dans Avions
Ce vendredi 6 septembre 2019, la compagnie aérienne Air Austral a annoncé de possibles perturbations sur la liaison Mayotte-Paris. En cause : la cessation d'activité d'Aigle Azur, dont l'un de leur Airbus devait être utilisée par Air Austral pour affréter les passagers voyageant entre Paris et Mayotte. Le communiqué complet est à retrouver ci-dessous. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Le Département de Mayotte ne prévoit pas d'entrer au capital d'Air Austral
LIKES
TWEETS

Démenti de la collectivité

Le Département de Mayotte ne prévoit pas d'entrer au capital d'Air Austral

Posté par IPR, dans Avions
Le Collectif des citoyens de Mayotte a mis le feu aux poudres ce mercredi 28 août 2019. L'association a posté un message sur sa page Facebook annonçant que le Conseil départemental mahorais est en "tractations avec La Réunion pour rentrer au capital d'Air Austral". Une rumeur persistante sur l'île aux parfums, que finit par démentir fermement le département de Mayotte : pas d'entrée au capital prévue pour l'instant. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Écrans cassés, places non respectées, pas de clim... récit d'un vol catastrophique chez Corsair
LIKES
TWEETS

La compagnie avait affrété un avion Wamos

Écrans cassés, places non respectées, pas de clim... récit d'un vol catastrophique chez Corsair

Posté par IPR, dans Avions
C'est un vol bien curieux qu'ont vécu les passagers de Corsair jeudi 8 août 2019 entre Paris et La Réunion... Plusieurs voyageurs se plaignent de conditions déplorables, à cause de l'affrètement d'un avion de la compagnie privée espagnole "Wamos". Un changement de dernière minute qui reste "très rare" se justifie Corsair, car les appareils de la compagnie n'étaient pas disponibles. Toujours est-il que le confort était loin d'être le même... aucun écran, des places réservées non respectées, pas de climatisation pendant 3 heures et un équipage qui ne parlait pas un mot de français... Il y a de quoi être déçu du voyage, pour des billets qui explosent les records en période d'hiver austral. Pour répondre aux réclamations, Corsair a proposé un avoir... de 70 euros. Un dédommagement qui n'a pas calmé les mécontents, loin de là. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)