Baleines

Illustration : Photographes de baleines, envoyez cos clichés de caudales à Globice !
LIKES
TWEETS

Programme de sciences participatives

Photographes de baleines, envoyez cos clichés de caudales à Globice !

Posté par IPR, dans Baleines
Les baleines à bosse se font encore discrètes en ce début de saison et les photo-identifications de nageoires caudales plutôt rares à ce stade de l'hiver austral, indique Globice sur sa page Facebook. "Afin d'amplifier les efforts de Globice sur le plan d'eau, unissons nos efforts pour identifier les baleines à bosse : photographes amateurs ou professionnels, comme chaque année, participez au programme de sciences participatives "KODAL" et envoyez vos clichés à photoID@globice.org". Tous les détails indiqués ci-dessous. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Observation des baleines : nouvelles règles, nouvel arrêté à partir de la mi-juillet
LIKES
TWEETS

Période de repos, protection des couples mère-baleineau, accompagnateur obligatoire...

Observation des baleines : nouvelles règles, nouvel arrêté à partir de la mi-juillet

Posté par IPR, dans Baleines
La préfecture réfléchit à une évolution de l'arrêté signé le 12 juin 2019 sur l'observation des cétacés à La Réunion. Pour compléter les règles déjà entrées en vigueur l'an dernier, trois nouvelles propositions sont sur la table : une période de quiétude dès 16h pour la mise à l'eau et 18h pour l'observation, l'interdiction de la mise à l'eau dans la réserve marine pour les couples mère-baleineau et la présence obligatoire d'un accompagnateur diplômé pour nager à proximité des cétacés. Tous les partenaires ont été invités à donner leur avis, en vue d'une signature d'arrêté mi-juillet. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Une baleine (enfin) filmée au large de Saint-Leu
LIKES
TWEETS

[VIDÉO] Elles sont là

Une baleine (enfin) filmée au large de Saint-Leu

Posté par IPR, dans Baleines
Si quelques baleines ont été aperçues durant ce mois de juin, les géantes des mers se font extrêmement rares en ce début de saison. Ce mardi 30 juin, un club de plongée est parvenu à en filmer une au large de Saint-Leu. Une apparition discrète du bout de la caudale, mais qui redonne espoir aux amateurs de cétacés. Regardez. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Le corps d'un bébé dauphin tacheté retrouvé au large de l'Ermitage
LIKES
TWEETS

L'association Globice va conduire une autopsie

Le corps d'un bébé dauphin tacheté retrouvé au large de l'Ermitage

Posté par IPR, dans Baleines
L'association Globice Réunion annonce, ce lundi 29 juin 2020, avoir récupéré le corps d'un bébé dauphin tacheté dévirant au large de l'Ermitage dimanche dernier. Recueilli dans un premier temps par le croisiériste Cat'Ananas, le corps a été transmis à l'association spécialiste des cétacés, afin qu'une autopsie soit faite. Aucune trace apparente n'indique de précision quant aux circonstances de la mort du dauphin. (Photo Globice)
Illustration : L'association Globice rappelle les règles de nage avec les cétacés
LIKES
TWEETS

Après la publication d'une vidéo sur internet

L'association Globice rappelle les règles de nage avec les cétacés

Posté par IPR, dans Baleines
Une vidéo publiée sur internet montre un individu nageant avec des dauphins au large de La Réunion. Entouré de plusieurs autres personnes, il va même jusqu'à caresser le cétacé. L'association Globice publie, ce jeudi 18 juin 2020, un communiqué dénonçant cette pratique et rappelle l'arrêté préfectoral la prohibant. (Photo Globice)
Illustration : Saint-Denis : un cétacé s'échoue au Barachois, il a été remis à l'eau
LIKES
TWEETS

[VIDÉO] Il s'agirait d'un globicéphale (actualisé)

Saint-Denis : un cétacé s'échoue au Barachois, il a été remis à l'eau

Posté par IPR, dans Baleines
Ce lundi matin à 7h06, les sapeurs-pompiers ont été prévenus qu'un cétacé s'était échoué au Barachois à Saint-Denis. L'animal a été secouru par ces derniers, accompagnés de leur brigade nautique et de l'association Globice. Remis à l'eau une première fois, l'animal s'est échoué une seconde fois. Les secours l'ont donc remis de nouveau à l'eau, avec succès cette fois-ci. D'après Globice, il s'agirait d'un globicéphale d'environ 2,5 mètres, qui pèserait environ une tonne. "Au vu des images dont nous disposons, il semblerait qu'il s'agisse d'un globicéphale, mais nous restons prudents" explique l'association. L'animal est en tout cas apparu "affaibli et amaigri". Globice, ainsi que quatre personnes de la brigade nautique, ont tenté de le retrouver en mer, sans succès. L'association reste vigilante à l'éventualité que le cétacé s'échoue une nouvelle fois. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Un hydrophone déployé au large de l'Hermitage pour écouter les chants des baleines
LIKES
TWEETS

Début de la saison 2020

Un hydrophone déployé au large de l'Hermitage pour écouter les chants des baleines

Posté par IPR, dans Baleines
Ce mardi 26 mai, un hydrophone a été déployé au large de l'Hermitage dans la matinée par les équipes de Globice. Un moyen d'écouter et enregistrer les chants des baleines à bosse nouvellement arrivées à La Réunion pour ce début de saison 2020. L'association Globice annonce également être en contact avec des partenaires pour déployer d'autres hydrophones à Madagascar, au Mozambique et en Australie. Prochains projets : en déployer également au Kenya et en Tanzanie, dès cette année si possible. "L'acoustique est une méthode scientifique complémentaire à la photo-identification pour étudier les populations de baleines à bosse qui migrent à La Réunion et séjournent dans le sud-ouest de l'océan indien" indique Globice. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Des dizaines de baleines observées au large de l'Afrique du Sud
LIKES
TWEETS

Un phénomène qui dure

Des dizaines de baleines observées au large de l'Afrique du Sud

Posté par IPR, dans Baleines
Des dizaines de baleines à bosses ont été observées sur la côte Ouest de l'Afrique du Sud, indiquant qu'elles y soient restées pendant toute la durée de l'été austral, plutôt que de migrer vers l'Antarctique comme à l'accoutumée. Ce phénomène connu des spécialistes depuis 2011 semble toutefois s'intensifier et s'inscrire dans la durée. Une preuve des changements du monde marin en cours, qui n'aurait cependant rien à voir avec les confinements en vigueur un peu partout dans le monde et le ralentissement de l'activité humaine. (Photo Globice)
Illustration : Les baleines et les tortues de La Réunion, stars du nouveau documentaire de Rémy Tézier
LIKES
TWEETS

Un film poétique et engagé

Les baleines et les tortues de La Réunion, stars du nouveau documentaire de Rémy Tézier

Posté par IPR, dans Baleines
Coutumier de la nature sauvage, le réalisateur Rémy Tézier présente son nouveau documentaire en avant-première ce jeudi 13 février 2019 au cinéma de Cambaie à Saint-Paul. Cette fois, il emmène sa caméra dans les profondeurs sous-marines, à la rencontre des baleines et des tortues de La Réunion. Intitulé "Quand baleines et tortues nous montrent le chemin", le film de 53 minutes prend volontairement une tournure écologique à travers des images d'une qualité époustouflante visant à mettre en exergue le respect du bien-être animal. Le tout dans une atmosphère éminemment poétique, presque méditative.
Illustration : Quand les baleines à bosse s'improvisent secouristes
LIKES
TWEETS

Protection entre animaux

Quand les baleines à bosse s'improvisent secouristes

Posté par IPR, dans Baleines
Plusieurs études scientifiques pourraient laisser penser que les géantes des mers sont "altruistes", c'est-à-dire font attention aux autres espèces sans intérêt propre... Dans les eaux froides de notre planète, des observations ont été faites montrant que la baleine à bosse protégeait certains poissons ou phoques des orques. Si le simple hasard n'est pas écarté pour autant, il est possible que l'attitude du cétacé soit de volontairement s'interposer pour épargner ces autres animaux. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : La baleine Ousanousava a cessé d'émettre à 500 km des côtes antarctiques
LIKES
TWEETS

4 mois de suivi satellitaire

La baleine Ousanousava a cessé d'émettre à 500 km des côtes antarctiques

Posté par IPR, dans Baleines
Après 4 mois de suivi satellitaire, la balise Argos qui équipait la baleine à bosse Ousanousava a cessé d'émettre, informe Globice. Elle se trouvait à 63 degrés de latitude et à environ 500 km des côtes antarctiques. La destination finale de la baleine, la seule équipée d'une balise cette saison, ne sera donc pas connue. Mais les éléments récupérés sur son trajet permettront d'en savoir plus sur sa migration.
Illustration : La baleine Ousanousava taggée à La Réunion émet à nouveau
LIKES
TWEETS

Contre toute attente

La baleine Ousanousava taggée à La Réunion émet à nouveau

Posté par IPR, dans Baleines
Coup de théâtre en pleine mer : alors que les communications avaient subitement cessé le 21 octobre dernier, le contact a été rétabli ce 13 novembre. Contre toute attente, la baleine à bosse Ousanousava émet de nouveau. Elle avait été taggée à La Réunion le 3 septembre dernier, à l'aide d'une balise Argos. Ousanousava approche auujourd'hui de l'archipel de Crozet dans les Terres australes et antarctiques françaises. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Globice : la campagne de recrutement de bénévoles est ouverte
LIKES
TWEETS

Etude des cétacés

Globice : la campagne de recrutement de bénévoles est ouverte

Posté par IPR, dans Baleines
Globice recrute chaque année de nouveaux bénévoles pour compléter ses équipes de volontaires. Qu'il s'agisse de collecte de données en mer, de sensibilisation et de médiation scientifique vers le grand public ou encore d'appui à la gestion de l'association, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. La campagne est ouverte ! Nous partageons avec vous le communiqué de l'association. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)