Carburant

Illustration : Ruée sur le carburant, 60 à 70 % des stations en rupture de stock
LIKES
TWEETS

Les gérants ont annoncé une grève "illimitée" à partir de jeudi

Ruée sur le carburant, 60 à 70 % des stations en rupture de stock

Posté par IPR, dans Carburant
Depuis l'annonce de la prochaine grève des stations-service, ce mardi soir, les automobilistes de La Réunion affluent en masse pour faire le plein de carburant. Ce mercredi 29 janvier 2014, c'est une véritable ruée que l'on observe dans de nombreuses stations de l'île, les files de voitures se multipliant, débordant sur les voies, provoquant des embouteillages. Et d'après Goulamraza Akbaraly, secrétaire du Syndicat réunionnais des exploitants des stations service (SRESS), cité par l'AFP, "60 à 70 % des stations-service étaient déjà en rupture totale de carburant ou de gazole en début d'après-midi". Après l'échec des négociations sur l'application du décret Lurel - visant à réguler les prix des carburants dans les DOM -, les gérants de stations ont décidé de protester en fermant leurs établissements à partir de ce jeudi matin 30 janvier. Une grève susceptible de durer plusieurs jours.
Illustration : Carburants : les négociations échouent, les stations fermées à partir de jeudi
LIKES
TWEETS

Application du décret Lurel sur la régulation des prix

Carburants : les négociations échouent, les stations fermées à partir de jeudi

Posté par IPR, dans Carburant
Ce mardi 28 janvier 2014 se tenait à Bercy, dans les locaux du ministère de l'Economie et des Finances, le second round des négociations entres les différents acteurs de la filière carburants en outre-mer et le gouvernement au sujet de l'application du décret Lurel visant à réguler les prix dans les DOM. Mais les négociations ont tourné court, les gérants de stations-service dénonçant "la manière intolérable dont on nous traite", selon les mots de Gérard Lebon, président du SRESS (syndicat réunionnais des exploitants de stations-service). En conséquence, ils ont décidé la fermeture des stations à partir de ce jeudi matin, pour une durée indéterminée.
Illustration : Selon Victorin Lurel, "les prix vont baisser de 2, 3, 4, 5 centimes"
LIKES
TWEETS

Décret sur les carburants

Selon Victorin Lurel, "les prix vont baisser de 2, 3, 4, 5 centimes"

Posté par IPR, dans Carburant
Alors que les négociations autour des arrêtés de méthodes du décret visant à réguler les prix des carburants en outre-mers, le ministre des outre-mer Victorin Lurel a affirmé que les prix à la pompe vont "baisser de 2, 3, 4, 5 centimes". Ce dernier l'a annoncé sur chaine TV5-Monde ce jeudi 16 janvier 2014. À noter que ces déclarations surviennent alors que Christophe de Margerie, PDG de Total, lors de son audition par la commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale, s'est dit "prêt à accepter une réduction de notre rémunération, mais pas n'importe laquelle", se montrant menaçant sur l'avenir de Total dans les DOM, notamment à Mayotte.
Illustration : Le drôle de jeu de Total dans les DOM
LIKES
TWEETS

Le PDG du groupe pétrolier menace de quitter Mayotte

Le drôle de jeu de Total dans les DOM

Posté par IPR, dans Carburant
L'audition du PDG de Total, Christophe de Margerie, ce mercredi 15 janvier 2014 devant la commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale, a jeté le trouble au sein de la filière carburant dans les Outre-mer. S'il s'est dit "prêt à accepter une réduction de notre rémunération, mais pas n'importe laquelle", le patron du géant pétrolier s'est également montré menaçant sur l'avenir de Total dans les DOM, notamment à Mayotte. "Si vraiment vous pensez qu'on gagne trop d'argent à Mayotte, on vous le rend (...). Il n'y a pas de raison qu'on reste en étant haï et critiqué", a-t-il lancé.
Illustration : Total prêt à réduire ses marges dans les DOM
LIKES
TWEETS

Carburants - Décret Lurel

Total prêt à réduire ses marges dans les DOM

Posté par IPR, dans Carburant
Ce mercredi 15 janvier 2014, le groupe pétrolier Total s'est dit disposé à gagner un peu moins d'argent sur les carburants dans les DOM, où le mode de fixation des prix à la pompe fait l'objet d'une réforme - le " décret Lurel " - contestée par les pétroliers comme par les gérants de stations-service. " On est prêt à accepter une réduction de notre rémunération, mais pas n'importe laquelle ", a ainsi confié le PDG de Total, Christophe de Margerie, lors d'une audition devant la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, relate l'AFP.
Illustration : Carburants : des négociations apaisées, la grève des stations écartée
LIKES
TWEETS

Décret Lurel

Carburants : des négociations apaisées, la grève des stations écartée

Posté par IPR, dans Carburant
Ce jeudi 9 janvier 2014, le ministère de l'Economie et des Finances accueillait à Bercy la première réunion de négociations autour du très controversé décret Lurel visant à réguler les prix des carburants en outre-mer. Au terme de quatre heures de débat, les acteurs ultra-marins de la filière carburant ont exprimé leur satisfaction et écarté toute menace de cessation d'activité, à l'image du président de l'intersyndicale des gérants de stations service, Patrick Collé : "Nous avons été entendus. Le climat était serein. Il n'y aura pas de grève dans nos stations", a-t-il souligné au micro d'Outre-mer 1ère.
Illustration : Le prix de la bouteille de gaz explose
LIKES
TWEETS

Tarifs des hydrocarbures au 1er janvier 2014

Le prix de la bouteille de gaz explose

Posté par IPR, dans Carburant
La préfecture a dévoilé ce mardi 31 décembre 2013 les nouveaux prix des carburants et du gaz qui entreront en vigueur à partir du mercredi 1er janvier 2014. Si tous les tarifs sont en hausse, l'augmentation la plus marquante concerne la bouteille de gaz, qui passe de 21,80 euros à 24,37 euros, soit une hausse de 2,87 euros. Le sans-plomb augmente lui de 1 centime à 1,56 euro le litre, tout comme le gazole coté à 1,24 euro le litre.
Illustration : Les gérants de station services envisagent la grève
LIKES
TWEETS

Décret Lurel sur le prix des carburants

Les gérants de station services envisagent la grève

Posté par IPR, dans Carburant
Le syndicat réunionnais des exploitants de stations-services (SRESS) dit envisager "de prendre toutes les mesures utiles et possibles, y compris la grève" pour "s'opposer" à la mise en application du décret Lurel sur le prix des carburants. Dans un communiqué publié ce lundi 30 décembre 2013 vers 22 heures, le SRESS souligne : "il est de notre devoir de s'opposer à un projet qui ne produira que des effets négatifs sur notre profession, nos emplois et notre économie". Toujours dans la soirée de lundi, Victorin Lurel, ministre des outre-mers, annoncé que "les trois nouveaux décrets réglementant la fixation par l'Etat des prix des produits pétroliers dans les Départements d'outre-mer vont être publiés au Journal officiel, ce mardi 31 décembre". Une nouvelle réunion de concertation avec tous les acteurs de la filière doit avoir lieu le 9 janvier à Paris, informe le ministre des outre-mer
Illustration : Les pétroliers menacent de faire grève à La Réunion
LIKES
TWEETS

Décret Lurel sur le prix des carburants

Les pétroliers menacent de faire grève à La Réunion

Posté par IPR, dans Carburant
Le Comité des importateurs d'hydrocarbures de La Réunion a exigé ce dimanche 29 décembre 2013 une vraie "concertation avec L'Etat" sur le projet de décret Lurel et menace de faire grève. Ce décret, rappelons-le, vise à réguler les prix des carburants en contrôlant les marges des pétroliers. Il doit entrer en vigueur le 1er janvier 2014. Il a provoqué une grève illimitée des gérants de stations services aux Antilles et la grogne de leurs homologues à la Guyane et à La Réunion. Les gérants redoutent une répercussion sur leurs emplois ou leurs loyers de cette baisse des profits des pétroliers.
Illustration : Une réunion mais pas de décision
LIKES
TWEETS

Le décret sur les prix des carburants devrait entrer en vigueur le 1er janvier

Une réunion mais pas de décision

Posté par IPR, dans Carburant
Pétroliers et gérants de stations-services ont été reçus ce vendredi 27 décembre 2013 au secrétariat général des affaires générales de la préfecture. À l'ordre du jour de cette réunion "prévue de longue date", selon la préfecture: le décret sur les prix des carburants dans les départements ultramarins, dont l'objectif est de réguler les marges jugées trop élevées des compagnies pétrolières et d'apporter davantage de transparence. Au bout de deux heures de discussions, aucune décision n'a été prise. Et aucun mouvement de grève des stations-services n'est également envisagé pour le moment à La Réunion, contrairement aux Antilles, rapporte Radio Festival. D'autres réunions sont prévues.
Illustration : Les stations-services dans l'attente
LIKES
TWEETS

Le décret sur les prix des carburants devrait entrer en vigueur le 1er janvier

Les stations-services dans l'attente

Posté par IPR, dans Carburant
Alors que le décret sur les prix des carburants dans les départements ultramarins, dont l'objectif est de réguler les marges jugées trop élevées des compagnies pétrolières et d'apporter davantage de transparence, doit entrer en vigueur le 1er janvier prochain, à La Réunion, les gérants des stations-services sont toujours dans l'attente ce vendredi 27 décembre 2013. Ces derniers espèrent rapidement une réunion en préfecture de l'ensemble de la filière carburant. Aucun rendez-vous, pour le moment, n'a été fixé. Et le flou demeure toujours sur un mouvement de grève avant le 31 décembre. Par ailleurs, de son côté, la préfecture indique qu'une réunion de travail, "prévue de longue date" et "sans lien" avec la problématique actuelle se déroulera ce vendredi à 9 heures. Pour rappel, les gérants de stations-services protestent contre le projet de décret sur les prix des carburants dans les départements ultramarins, redoutant une répercussion de cette baisse de profit sur leurs emplois ou leurs loyers.
Illustration : À La Réunion, les pompes restent en service... pour le moment
LIKES
TWEETS

Décret sur les prix des carburants - Annonce d'une grève illimitée aux Antilles

À La Réunion, les pompes restent en service... pour le moment

Posté par IPR, dans Carburant
Alors que Patrick Collé, porte-parole de l'intersyndicale des gérants de stations-services des DFOM, a annoncé une grève illimitée aux Antilles et en Guyane à compter de ce jeudi 26 décembre 2013, à La Réunion, les stations-services continueront de distribuer du carburant. La menace d'un mouvement de protestation est, en effet, pour le moment écartée dans l'île, indique-t-on du côté du SRESS (syndicat réunionnais des exploitants de stations services). Pour rappel, les gérants de stations-services protestent contre le projet de décret sur les prix des carburants dans les départements ultramarins. Ces derniers redoutent une répercussion de cette baisse de profit sur leurs emplois ou leurs loyers. Le décret devrait entrer en vigueur le 1er janvier prochain.
Illustration : La frustration de la filière carburant
LIKES
TWEETS

Après l'échec de la rencontre avec Victorin Lurel

La frustration de la filière carburant

Posté par IPR, dans Carburant
Le mercredi 18 décembre 2013, les représentants de la filière carburant, reçus par Victorin Lurel ont claqué la porte du ministère des Outre-mer. Les pétroliers, qui se sont sentis lésés par le ministre, ont quitté la rencontre après quatre heures de discussions stériles. Si le ministre a répété que "sa porte reste ouverte", les gérants de stations-service ne sont pas convaincus alors que le décret sur les prix des carburants des DOM devrait entrer en vigueur le 1er janvier prochain. "Aujourd'hui pour seule réponse à nos questions et interrogations nous avons eu le droit à un on verra lors de ce rendez-vous qui, selon nous, n'était en rien une concertation", explique la filière de la distribution des carburants dans les DOM, sur le site carburantDOM.com (Photo archives)
Illustration : Décret sur les carburants: les pétroliers claquent la porte du ministre
LIKES
TWEETS

Victorin Lurel a reçu les compagnies pétrolières et gérants de stations-services

Décret sur les carburants: les pétroliers claquent la porte du ministre

Posté par IPR, dans Carburant
Les pétroliers ont claqué la porte de Victorin Lurel ce mercredi 18 décembre 2013. Le ministre des Outre-mer avait organisé à Paris une rencontre les gérants des stations-service ultramarins et les importateurs de produits pétroliers. À l'ordre du jour : le projet de décret sur les prix des carburants dans les départements ultramarins, et plus précisément, la régulation des marges des compagnies pétrolières jugées trop élevées par le gouvernement. Après quatre heures de discussions, s'estimant lésés, les pétroliers ont quitté la rencontre. Victorin Lurel dit que "sa porte reste ouverte". Il s'est aussi fait rassurant pour les gérants de stations-service des DOM inquiets pour leur avenir. Le ministre se dit prêt à leur "faire des propositions concrètes (...) afin de sécuriser les activités et les emplois de leurs entreprises". Le décret devrait entrer en vigueur le 1er janvier prochain.
Illustration : Victorin Lurel rencontre ce mercredi pétroliers et gérants de stations services
LIKES
TWEETS

Projet de décret sur les prix des carburants

Victorin Lurel rencontre ce mercredi pétroliers et gérants de stations services

Posté par IPR, dans Carburant
Ce mercredi 18 décembre, les discussions reprennent autour du projet de décret sur les prix des carburants dans les cinq départements d'outre-mer, dont l'objectif est de réguler les marges jugées trop élevées des compagnies pétrolières et d'apporter davantage de transparence. Le ministre des outre-mers Victorin Lurel reçoit, en effet, à Paris pétroliers et gérants de stations services. Si beaucoup de responsables politiques voient une avancée dans ce décret Lurel, qui a reçu l'aval de l'Autorité de la concurrence et devrait entrer en vigueur au 1er janvier 2014, ce n'est pas le cas du côté des gérants, qui dénoncent un décret "largement édulcoré" qui n'ôte pas leurs inquiétudes quant à l'avenir de la filière dans les DOM.