Carnage à Paris

Illustration : La Réunion se recueille sur le parvis des Droits de l'Homme
LIKES
TWEETS

Après le carnage de Paris - Saint-Denis

La Réunion se recueille sur le parvis des Droits de l'Homme

Posté par IPR, dans Carnage à Paris
L'appel au rassemblement de la Ligue des droits de l'homme réunit ce dimanche 15 novembre 2015 un millier personnes sur le parvis des Droits de l'homme à Champ Fleuri (Saint-Denis). L'heure est au recueillement et au dépôt de fleurs et de bougies. Des gens de toutes confessions se sont réunis pour rendre hommages aux victimes décédées sous les balles de terroristes alors qu'ils étaient en train d'écouter un concert ou de prendre un verre en terrasse dans les rues parisiennes. La Réunion se recueille, 48 heures après les attaques qui ont fait saigner Paris le vendredi 13 novembre 2015.
Illustration : 6 personnes proches du kamikaze français en garde à vue, une voiture retrouvée
LIKES
TWEETS

Attentats de Paris

6 personnes proches du kamikaze français en garde à vue, une voiture retrouvée

Posté par IPR, dans Carnage à Paris
Six personnes de l'entourage d'Omar Ismaïl Mostefaï, le kamikaze français identifié comme l'un des auteurs de l'attaque du Bataclan à Paris, sont en garde à vue, notamment son père et son frère et la femme de ce dernier, a-t-on appris ce dimanche 15 novembre 2015 de sources judiciaire et policières.
Illustration : La Réunion n'est pas épargnée par la radicalisation
LIKES
TWEETS

Extrémisme - 63 personnes radicalisées sur l'île

La Réunion n'est pas épargnée par la radicalisation

Posté par IPR, dans Carnage à Paris
Le Président de la République a décrété l'état d'urgence sur tout le territoire métropolitain ce samedi 14 novembre 2015. Les départements d'outre-mer ne sont pas concernés mais à La Réunion, le plan vigipirate est à sa phase maximale a annoncé le préfet du département. 63 cas de radicalisation ont été constatés à La Réunion entre avril 2014 et mai 2015, selon le rapport de l'Assemblée nationale sur le suivi des filières djihadistes (Photo d'illustration)
Illustration : Chaine de solidarité des réseaux sociaux et héros anonymes
LIKES
TWEETS

Carnage de Paris - Facebook et Twitter ont contribué à sauver des vies et rassurer les proches des victiles

Chaine de solidarité des réseaux sociaux et héros anonymes

Posté par IPR, dans Carnage à Paris
Les réseaux sociaux ont pleinement contribué à l'aide et aux soutien des victimes des attentats de Paris du 13 novembre 2015. Ils ont joué un rôle essentiel quant à l'entraide des Parisiens. Facebook et Twitter ont mis en place des dispositifs et autres hashtags (#) pour venir en aide aux personnes en danger, ou pour permettre aux proches de prendre des nouvelles après la série d'attentats terminée. Grâce à l'instantanéité que prodigue ces réseaux, les recherches d'éventuelles victimes sont facilitées. (Photo d'illustration - capture d'écran Twitter)
Illustration : Deux des assaillants identifiés, le frère et le père de l'un d'eux en garde à vue, trois hommes arrêtés en Belgique
LIKES
TWEETS

Série d'attaques dans la capitale

Deux des assaillants identifiés, le frère et le père de l'un d'eux en garde à vue, trois hommes arrêtés en Belgique

Posté par IPR, dans Carnage à Paris
Recueillement et appel à l'unité nationale: François Hollande reçoit ce dimanche 15 novembre 2015 les chefs de partis, deux jours après les attentats les plus meurtriers de l'histoire de France, sur lesquels les enquêteurs tentent de faire la lumière avec de premières interpellations. Deux des assaillants ont déjà été identifiés. Le bilan toujours provisoire du carnage est de au moins 129 morts et 352 blessés, dont 99 en "urgence absolue"
Illustration : Bilan provisoire: 129 morts , 352 blessés dont 99 grièvement - "Nous sommes en guerre" déclare Manuel Valls
LIKES
TWEETS

Après le carnage de Paris

Bilan provisoire: 129 morts , 352 blessés dont 99 grièvement - "Nous sommes en guerre" déclare Manuel Valls

Posté par IPR, dans Carnage à Paris
Le procureur de la République a tenu une conférence de presse ce samedi soir 14 novembre 2015 retransmise sur les chaînes de télévisions nationales. " Trois équipes de terroristes auraient agi de façon coordonnée " annonce t-il. "A l'heure où je vous parle, nous déplorons la mort de 129 personnes, un bilan provisoire compte tenu des blessés", déclare le procureur. 352 sont blessées, dont 99 en état d'urgence absolue. Sept terroristes ont été tués ". Un instant plus tard, le Premier Ministre scande "nous sommes en guerre" sur le plateau de TF1.
Illustration : Le preneur d'otage français, un délinquant de droit commun radicalisé
LIKES
TWEETS

Série d'attentats dans la capitale - Son père et son frère sont en garde à vue

Le preneur d'otage français, un délinquant de droit commun radicalisé

Posté par IPR, dans Carnage à Paris
Un doigt sectionné a suffi à l'identifier: le preneur d'otage français qui a fait exploser vendredi soir 13 novembre 2015 sa ceinture d'explosif après avoir tiré sur le public d'un concert au Bataclan était un petit délinquant de droit commun, originaire de l'Essonne, fiché pour radicalisation depuis 2010. Selon des sources policières, il se nomme Omar Ismaïl Mostefaï. Son père et son frère ont été placés en garde à vue. Par ailleurs, deux hommes soupçonnés d'être en lien avec les attentats de Paris ont été arrêtés en Belgique ce samedi
Illustration : Carnage à Paris : "cette guerre déclarée constitue un véritable déni de moralité, de croyance religieuse, de respect des valeurs les plus élémentaires"
LIKES
TWEETS

Tribune libre du Conseil régional du culte musulman de La Réunion

Carnage à Paris : "cette guerre déclarée constitue un véritable déni de moralité, de croyance religieuse, de respect des valeurs les plus élémentaires"

Posté par IPR, dans Carnage à Paris
Le président du Conseil régional du culte musulman de La Réunion, Houssen Amode, a réagi aux attentats de Paris dans un communique diffusé ce samedi soir. Il dénonce au nom du CRCM un acte "déni de moralité, de croyance religieuse, de respect des valeurs les plus élémentaires et en définitive de civilisation".
Illustration : La France "en guerre", 128 morts et 300 blessés dans les attentats revendiqués par le groupe Etat islamique
LIKES
TWEETS

Carnage à Paris - un Français identifié par les corps des assaillants

La France "en guerre", 128 morts et 300 blessés dans les attentats revendiqués par le groupe Etat islamique

Posté par IPR, dans Carnage à Paris
État d'urgence, écoles fermées, manifestations interdites: la France était samedi en état de choc, au lendemain des attentats les plus meurtriers de son histoire, qui ont fait au moins 128 morts et 300 blessés dont 80 en "urgence absolue" et qui ont été revendiqués par le groupe jihadiste Etat islamique (EI). Le corps d'un Français connu des services de renseignements a été identifiés par les corps des assaillants