consommation

Illustration : Les prix diminuent de 0,3 % en février 2020
LIKES
TWEETS

Consommation des ménages

Les prix diminuent de 0,3 % en février 2020

Posté par IPR, dans consommation
En février 2020, les prix à la consommation diminuent de 0,3 % à La Réunion. La baisse est essentiellement due à celle des prix des produits manufacturés - en particulier dans l'habillement et les chaussures du fait des soldes - et de ceux des tarifs des services, qui continuent de reculer, notamment dans le domaine des transports. Parallèlement, les prix de l'énergie, de l'alimentation et du tabac poursuivent leur augmentation. Sur un an, l'inflation est de 2 % à La Réunion et de 1,4 % en France hors Mayotte. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Listéria : les "forêts blanches" de la boulangerie Yong retirées de la vente
LIKES
TWEETS

Dangereux pour la santé

Listéria : les "forêts blanches" de la boulangerie Yong retirées de la vente

Posté par IPR, dans consommation
Suite à la détection de listéria monocytogenes dans l'un de ses produits et dans le cadre de sa gestion sanitaire, la boulangerie Yong a transmis, à son initiative, un communiqué de presse dans lequel elle annonce retirer plusieurs produits surgelés de la vente pour cause de traces de listéria. Nous publions ci-dessous leur communiqué. (Photo : boulangerie Yong)
Illustration : Les prix augmentent de 0,2 % en janvier 2020
LIKES
TWEETS

Consommation des ménages

Les prix augmentent de 0,2 % en janvier 2020

Posté par IPR, dans consommation
En janvier 2020, les prix à la consommation augmentent de 0,2 % à La Réunion. La hausse est d'abord due à l'augmentation des prix des produits alimentaires, en particulier à ceux des produits frais consécutive aux intempéries de début d'année. Elle s'accompagne de l'augmentation des tarifs du tabac dans une moindre mesure. À l'inverse, les tarifs d'assurance, du transport aérien et les prix des produits électroménagers reculent. Sur un an, l'inflation est de 1,4 % à La Réunion et de 1,5 % en France hors Mayotte. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Actions coup de poing des associations écolos contre la surconsommation
LIKES
TWEETS

Premier week-end de soldes

Actions coup de poing des associations écolos contre la surconsommation

Posté par IPR, dans consommation
Ce samedi 1er février marquait le coup d'envoi des soldes, c'est le jour qu'ont choisi plusieurs associations et mouvements écologistes réunionnais pour sensibiliser la population à la surconsommation. À travers deux actions symboliques et marquantes, les militants ont voulu envoyer un message fort : cette consommation effrénée engendre des "ravages environnementaux et sociaux". Il était donc question d'urgence climatique. L'idée n'était pas de culpabiliser mais d'informer les Réunionnais sur les alternatives existantes et à venir.
Illustration : Soldes : le désastre écologique de nos achats frénétiques
LIKES
TWEETS

Pas que des bonnes affaires...

Soldes : le désastre écologique de nos achats frénétiques

Posté par IPR, dans consommation
Ce samedi 1er février 2020 marque le coup d'envoi des soldes d'été, c'est parti pour quatre semaines d'achats effrénés. Les commerçants se frottent les mains, les clients préparent leurs baskets pour arpenter les magasins et profiter des bonnes affaires... Cependant, tout n'est pas rose, certaines voix s'élèvent pour dénoncer les "ravages de cette folie consumériste" comme la qualifient les militants d'Extinction Rebellion, un mouvement social écologiste qui mène des actions coup de poing pour remettre des préoccupations principalement liées à l'urgence climatique au centre du débat public.
Illustration : Les ménages ultramarins consomment moins que les métropolitains
LIKES
TWEETS

Insee

Les ménages ultramarins consomment moins que les métropolitains

Posté par IPR, dans consommation
Ce jeudi 30 janvier, l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) publie un rapport sur les dépenses de consommation des ménages domiens et métropolitains. Un constat : les ultramarins consomment moins que les métropolitains. L'Insee précise "ainsi, les familles monoparentales et les couples sans enfant ont un niveau de consommation qui s'écarte davantage de la moyenne qu'en métropole. Les principaux postes de dépenses sont identiques dans les DOM et en métropole. Cependant, leur hiérarchie diffère : les transports devancent souvent le logement et l'alimentation." Nous publions ci-dessous le communiqué de l'Insee.
Illustration : Extinction Rebellion mène une action contre "la publicité agressive"
LIKES
TWEETS

Une cinquantaine de panneaux pris pour cible

Extinction Rebellion mène une action contre "la publicité agressive"

Posté par IPR, dans consommation
Ce mercredi 29 janvier 2020, les militants du mouvement social écologiste Extinction Rebellion ont mené une opération coup de poing contre "le secteur de la publicité qui envahit nos espaces publics et naturels". Sur une cinquantaine de panneaux publicitaires du Tampon, de Saint-Joseph et de Saint-Leu, les militants engagés ont fait passer leur messages "stop pub", "êtes-vous payés pour voir cette pub?", "on veut des arbres, pas des pubs".
Illustration : Arrivez-vous à trouver des letchis et des mangues de qualité ?
LIKES
TWEETS

Sondage koz azot

Arrivez-vous à trouver des letchis et des mangues de qualité ?

Posté par IPR, dans consommation
Des letchis en grosses quantités mais gorgés d'eau, des mangues piquées par les mouches... Pour les stars des fruits péi, le temps n'était pas au beau fixe et les fortes pluies auront eu raison de leur qualité. Sur les marchés, les amateurs de letchis étaient souvent déçus et les aficionados des mangues ont à peine eu le temps d'en goûter, quelle qu'en soit la variété. Bref, sale saison pour les fruits... (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Les ménages réunionnais consomment moins qu'en Métropole à cause des bas salaires
LIKES
TWEETS

Fortes disparités selon le niveau de vie

Les ménages réunionnais consomment moins qu'en Métropole à cause des bas salaires

Posté par IPR, dans consommation
Le niveau de vie est le principal déterminant des disparités de consommation entre les ménages à La Réunion. En 2017, les 20 % de ménages les plus aisés dépensent 3,6 fois plus que les 20 % les plus modestes, annonce l'Insee dans un nouveau rapport. Un écart nettement plus important qu'en Métropole. S'alimenter et se loger restent les plus gros postes de dépenses pour les plus modestes, alors que le transport est largement en tête pour les plus aisés. Ainsi, l'accès aux dépenses moins nécessaires, comme les loisirs, les restaurants ou les billets d'avion, est moins répandu qu'en Métropole. Nous publions ci-dessous le communiqué de l'Insee.
Illustration : Foodwatch met en garde contre les arnaques de Noël
LIKES
TWEETS

"Calendrier du vent"

Foodwatch met en garde contre les arnaques de Noël

Posté par IPR, dans consommation
Le mois de décembre est propice à la préparation des fêtes de fin d'année, et parmi les traditions, celle de s'acheter de bons produits pour les repas de Noël ou de la Saint-Sylvestre. Cette année, l'équipe française de Foodwatch, organisation de lutte contre la mauvaise alimentation, a décortiqué les étiquettes des gourmandises et autres produits de Noël aux couleurs dorées et criardes pour mettre en garde les consommateurs. Additifs à foison, faux traditionnel et faux "made in France", huile de palme et compagnie... L'organisation parle même d'insectes "planqués" dans certains produits. Alors chaque jour, comme on ouvre la petite case de son calendrier, Foodwatch dévoile une arnaque à l'étiquette, et ce jusqu'au 24 décembre.
Illustration : La Ruche qui dit Oui organise une journée autour du manger mieux
LIKES
TWEETS

Production locale et savoir-faire artisanal

La Ruche qui dit Oui organise une journée autour du manger mieux

Posté par IPR, dans consommation
"Manger mieux, manger juste", c'est le credo de La Ruche qui dit Oui ce samedi 30 novembre 2019 à Saint-Benoît. Une journée pour savoir d'où proviennent les aliments que l'on mange, tout en défendant le savoir-faire local. Dans une époque où les Réunionnais sont de plus en plus soucieux de leurs modes d'alimentation, les organisateurs de l'événement espèrent sensibiliser une fois de plus la population sur le consommer responsable.
Illustration : Black Friday : la fièvre acheteuse est aux portes de La Réunion
LIKES
TWEETS

Sondage koz azot

Black Friday : la fièvre acheteuse est aux portes de La Réunion

Posté par IPR, dans consommation
Le Black Friday, ça ne vous dit rien ? Pourtant, il faudra vous y faire, chaque année, l'événement commercial tout droit venu des États-Unis gagne du terrain à La Réunion. Le principe est simple, les commerçants font des méga soldes, tout est bradé le temps d'une journée. Cette année, le Vendredi noir tombe le 29 novembre. Véritable aubaine pour certains, tradition purement consumériste pour d'autres, ce Black Friday est également le symbole d'une société de plus en plus divisée sur ses modes de consommation. Et vous, allez-vous vous ruer dans les boutiques pour profiter des méga soldes ?
Illustration : Les prix sont stables en octobre
LIKES
TWEETS

Consommation des ménages

Les prix sont stables en octobre

Posté par IPR, dans consommation
En octobre 2019, les prix à la consommation sont stables à La Réunion, selon l'Insee. La baisse des prix des produits manufacturés (par les soldes) se poursuit et s'accompagne dans une moindre mesure de la diminution des tarifs d'assurances et des prix des légumes frais. Ces baisses sont totalement compensées par la hausse des tarifs aériens avec le début de la haute saison, des produits pétroliers et de certaines prestations touristiques. Sur un an, l'inflation est de 0,3 % à La Réunion et de 0,8 % en France hors Mayotte. Nous publions ci-dessous le communiqué de l'Insee. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Le prix des pâtes pourrait bientôt flamber
LIKES
TWEETS

Consommation (actualisé)

Le prix des pâtes pourrait bientôt flamber

Posté par IPR, dans consommation
Chers consommateurs, attendez vous à une hausse du prix des pâtes dans les prochains mois. La faute à une envolée des cours mondiaux du blé dur, matière première des pâtes alimentaires. Une hausse également liée à une offre inférieure à la demande pour le blé dur de qualité. Les professionnels du secteur tirent le signal d'alarme "les prix du blé dur ont augmenté de plus de 25% depuis le mois de juin et cela va encore s'accélérer" affirment-ils.