Cyclones

Illustration : Cyclone Kenneth : le bilan monte à cinq morts au Mozambique
LIKES
TWEETS

Le niveau des eaux augmentent

Cyclone Kenneth : le bilan monte à cinq morts au Mozambique

Posté par IPR, dans Cyclones
Après le passage du cyclone Kenneth sur le nord du Mozambique le jeudi 25 avril 2019, des photos aériennes de la province de Cabo Delgado, particulièrement touchée par le désastre naturel, ont été publiées. Elles montrent un paysage de désolation, toutes les structures semblant avoir été dévastées par les vents. Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA en anglais) fait état de cinq morts actuellement. Le niveau des eaux montent aussi dangereusement dans la ville de Pemba, faisant craindre de nouvelles destructions.
Illustration : Cyclone Kenneth au Mozambique : au moins un mort et de nombreux dégâts selon un premier bilan
LIKES
TWEETS

[LIVE/PHOTOS/VIDEOS] Des vents de plus de 160 km/h

Cyclone Kenneth au Mozambique : au moins un mort et de nombreux dégâts selon un premier bilan

Posté par IPR, dans Cyclones
Le cyclone Kenneth a touché jeudi 25 avril 2019, le nord du Mozambique où des vents violents arrachaient les arbres et provoquaient des coupures d'électricité, un mois à peine après le passage dévastateur plus au sud d'Idai, qui a fait un millier de morts. Avant d'atteindre le continent africain, Kenneth est passé mercredi soir au large du petit archipel des Comores, où il a fait au moins trois morts et d'importants dégâts, selon les autorités. Suivez-nous, nous sommes en LIVE. (Photo : les destructions au Mozambique après le passage d'Idai dans le sud)
Illustration : D'une intensité "exceptionnelle", Kenneth fonce sur le Mozambique
LIKES
TWEETS

[LIVE/PHOTOS/VIDEOS] Après avoir dévasté la Grande-Comore

D'une intensité "exceptionnelle", Kenneth fonce sur le Mozambique

Posté par IPR, dans Cyclones
Dévastant tout sur son passage, le cyclone intense Kenneth a frappé la Grande Comore dans la nuit du mercredi 25 avril au jeudi 25 avril 2019. Générant des vents moyens près du centre de l'ordre de 155 km/h et des rafales de 215 km/h, l'oeil est passé à proximité immédiate de l'île principale de l'archipel comorien. Les dégâts sont considérables, des maisons ont été détruites, des arbres ont été arrachés, l'électricité a été coupée à certains endroits... Kenneth fonce maintenant vers le Mozambique déjà ravagé en mars par le cyclone Idai. Il devrait s'abattre sur le nord de ce pays dès la fin de ce jeudi après-midi. Mercredi, le météore est passé à 190 kilomètres de Mayotte. Plus de peur que de mal pour le l'île aux parfums, peu de dégât sont à déplorer. Suivez-nous, nous sommes en LIVE toute la journée.
Illustration : Il y a un an, Fakir s'abattait à toute vitesse sur La Réunion
LIKES
TWEETS

[PHOTOS] Deux morts et beaucoup de dégâts

Il y a un an, Fakir s'abattait à toute vitesse sur La Réunion

Posté par IPR, dans Cyclones
Il y a un an jour pour jour, le mardi 24 avril 2018, la forte tempête tropicale Fakir s'abattait sur La Réunion. Il est passé très vite sur l'île, à environ 40 km/h... Mais il a eu le temps de tuer deux personnes et de provoquer de nombreux dégâts. De nombreuses habitations, le réseau routier, celui d'électricité et celui d'alimentation en eau potable ont endommagés, parfois gravement. (Photos : RB/Imaz Press Réunion)
Illustration : Le cyclone tropical Kenneth fonce sur la Grande Comore
LIKES
TWEETS

[LIVE/PHOTOS/VIDEOS] Il est à 190 km de Mayotte

Le cyclone tropical Kenneth fonce sur la Grande Comore

Posté par IPR, dans Cyclones
Avec des vents soufflant en rafales à 185 km, le cyclone tropicale Kenneth frôle Mayotte ce mercredi matin 24 avril 2019. De violents orages accompagnés de forts coups de tonnerre se sont abattus sur l'île aux parfums tout au long de la nuit de mardi à mercredi. À 16 heures mercredi, le système se trouvait à 190 km au nord-nord-ouest des côtes de l'île aux parfums. Il se déplace à 20 km/h vers l'ouest sud-ouest et menace directement la Grande Comore et l'Afrique Austral, déjà ravagée en mars dernier par le cyclone intense Idai. Kenneth ne présente aucun danger pour La Réunion. Baptisée Lorna, une seconde zone perturbée s'est formée bien plus loin. À 4 heures ce mercredi cette tempête modérée se trouvait à 3165 km à l'est-nord-est de La Réunion. Elle se déplace vers le sud-sud-est à la vitesse de 13km/h. Elle ne menace pas l'île (Photo www.mtotec.com)
Illustration : Mayotte se prépare à l'arrivée de la tempête modérée Kenneth
LIKES
TWEETS

Une vingtaine de pompiers réunionnais en renfort (actualisé)

Mayotte se prépare à l'arrivée de la tempête modérée Kenneth

Posté par IPR, dans Cyclones
Le météore s'est renforcé pour atteindre le stade de tempête tropicale modérée et a été baptisé Kenneth à la mi-journée ce mardi 23 avril. Depuis, l'île aux parfums se prépare à l'arrivée imminente du météore. Des vigilances orage, vent fort et forte houle sont en vigueur. Les établissements scolaires de toute l'île seront fermés mercredi 24 avril. Car Kenneth se rapproche, à 16h ce mardi 23 avril, la tempête modérée se trouvait à 530 km des côtes mahoraises. Le quatorzième météore de la saison se déplace vers l'ouest à 13 km/h et menace aussi la Tanzanie et le Mozambique. Cette zone de l'Afrique australe ne s'est toujours pas relevée du cyclone intense Idai qui l'a frappé en mars dernier provoquant la mort d'un millier de personnes. La zone perturbée se trouve à 1340 km au nord-nord-ouest de notre île et ne présente aucun danger pour La Réunion (Photo www.mtotec.com)
Illustration : Deux campagnes de mesures par drone dans l'océan Indien
LIKES
TWEETS

Etude des cyclones

Deux campagnes de mesures par drone dans l'océan Indien

Posté par IPR, dans Cyclones
Le Centre national de recherches météorologiques (CNRM, Météo-France/CNRS) et le Laboratoire de l'atmosphère et des cyclones (LACy, Météo-France/CNRS/Université de La Réunion) mènent depuis le 23 mars une campagne de mesures météorologiques par drone depuis la Réunion, alors que le cyclone Joaninha évolue dans l'océan Indien. Une première campagne avait déjà été menée en février. Ces campagnes s'inscrivent dans deux projets de recherche : ReNovRisk, un programme de recherche majeur visant à analyser les aléas associés aux cyclones tropicaux et leurs impacts sur le développement économique de la région ; et MIRIAD, qui vise à développer un système d'acquisition par drone dans les basses couches de l'atmosphère.
Illustration : Rodrigues : après le cyclone, l'heure est à la reconstruction
LIKES
TWEETS

Des centaines de maisons dévastées

Rodrigues : après le cyclone, l'heure est à la reconstruction

Posté par IPR, dans Cyclones
Quelques jours après le passage du cyclone intense Joaninha, les Rodriguais commencent à mesurer l'ampleur des dégâts. Avec des vents à plus de 170 km/h, des pluies torrentielles, et une houle impressionnante, une centaine d'habitations ont été dévastées. L'île est encore en grande partie privée d'électricité. Le Premier ministre mauricien Pravind Jugnauth est sur place ce jeudi 28 mars 2019 pour constater les dégâts.
Illustration : Joaninha : Quatre blessés et une quinzaine de familles sans-abri à Rodrigues
LIKES
TWEETS

[LIVE] Le cyclone a balayé l'île

Joaninha : Quatre blessés et une quinzaine de familles sans-abri à Rodrigues

Posté par IPR, dans Cyclones
Des vents à plus de 170 km/h, des pluies torrentielles, une montée de la mer d'un mètre... Rodrigues se réveille avec une gueule de bois ce mercredi 27 mars 2019, un jour après le passage du cyclone intense Joaninha. Les dégâts sont pour le moment difficile à mesurer. L'île est en grande partie toujours privée d'électricité et les communications sont très compliquées. Plus de 400 personnes avaient hier quitté leurs maisons, trop exposées aux risques, pour une trentaine de refuges. Si "le scénario du pire" ne s'est pas réalisé, Rodrigues ressort tout de même meurtrie. C'est la deuxième fois cette année qu'elle est traversée par un phénomène.
Illustration : Le cyclone intense Joaninha s'éloigne Rodrigues
LIKES
TWEETS

[LIVE/PHOTOS/VIDEOS] Il se trouve à 140 kilomètres

Le cyclone intense Joaninha s'éloigne Rodrigues

Posté par IPR, dans Cyclones
Palmiers déracinés, maisons inondées... Durement touché par le cyclone intense Joaninha, Rodrigues ne ressemble plus à un paradis de carte postale. Sur place des témoins racontent la pluie incessante et le vent puissant, avec des rafales à 175 km/h, qui frappent l'île depuis hier après-midi. Ce mardi 26 mars 2019 à 10 heures, Joaninha est passé au plus près de la plus petite île des Mascareignes, à 70 kilomètres au nord-est. La Réunion et Maurice ne sont pas menacées. Déjà éprouvés par le passage de Gelena en février, les Rodriguais craignent que les dégâts soient encore plus dramatiques. Suivez-nous, nous sommes en live.
Illustration : Le Mozambique, toujours sous la menace d'épidémies
LIKES
TWEETS

L'aide continue d'affluer après le passage d'Idai

Le Mozambique, toujours sous la menace d'épidémies

Posté par IPR, dans Cyclones
Des milliers de rescapés, toujours isolés dix jours après le passage meurtrier du cyclone intense Idai au Mozambique, vont pouvoir recevoir nourriture, tentes et médicaments grâce à la réouverture d'axes routiers clés, essentiels dans un pays désormais menacé par des épidémies, des vraies "bombes à retardement" selon la Croix-Rouge, ce mardi 26 mars 2019. Le cyclone, qui a provoqué inondations monstres et éboulements de terrain et pris de court les secours, a fait plus de 700 morts au Mozambique, pays le plus touché, et au Zimbabwe voisin.
Illustration : Le cyclone tropical Joaninha se rapproche, Rodrigues passe en alerte 4
LIKES
TWEETS

A 810 km de La Réunion

Le cyclone tropical Joaninha se rapproche, Rodrigues passe en alerte 4

Posté par IPR, dans Cyclones
Joaninha se rapproche lentement mais sûrement des Mascareignes. A 16 heures ce lundi 25 mars 2019, il se trouvait à 810 kilomètres à l'Est-nord-est de La Réunion. Il se déplace à 9 km/h au sud-sud-est. Il ne représente pas une menace pour nous mais pour Rodrigues, ce cyclone pourrait être dangereux. L'alerte cyclonique de classe 4 est en cours, à 16 heures il se trouvait à 160 kilomètres au nord-nord-ouest. L'île devrait commencer à subir ses vents puissants à partir d'aujourd'hui, Joaninha devrait passer au plus près dans la journée de mardi 26 mars. Le système devrait s'intensifier en cyclone tropicale intense. (Image satellite : mtotec.com)
Illustration : Joaninha évolue en cyclone tropical, Rodrigues menacé (actualisé)
LIKES
TWEETS

Le cyclone à 750km des côtes réunionnaises

Joaninha évolue en cyclone tropical, Rodrigues menacé (actualisé)

Posté par IPR, dans Cyclones
Rodrigues pourrait subir des dommages considérables dans les prochains jours. En effet, Joaninha a évolué en cyclone tropical dans la nuit du 23 au 24 mars 2019. L'île, qui appartient à Maurice, est donc en alerte de cyclone classe II, selon l'agence météorologique mauricienne. (illustration : site du Mtotec)