Eau

Illustration : La rivière des Marsouins toujours en vigilance crues
LIKES
TWEETS

Elle a été levée à la rivières des Roches

La rivière des Marsouins toujours en vigilance crues

Posté par IPR, dans Eau
L'accalmie des précipitations a entraîné une baisse du niveau d'eau sur la rivière des Roches ce mercredi 11 mars 2020. Toutefois, la rivière des Marsouins conserve un niveau d'eau élevé. Le maintien de la vigilance jaune a donc été décidé pour cette dernière, tandis qu'elle a été levée pour la rivière des Roches. "Compte tenu de l'état de saturation des sols, ces bassins versants resteront sensibles et réactifs aux potentielles pluies à venir" précise le bulletin Vigicrues. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Précipitations : les rivières des Roches et des Marsouins toujours en vigilance crues
LIKES
TWEETS

Prudence dans le secteur

Précipitations : les rivières des Roches et des Marsouins toujours en vigilance crues

Posté par IPR, dans Eau
Les précipitations survenues depuis ce lundi 9 mars 2020 ont entraîné un maintien des niveaux d'eau sur le secteur Est, notamment sur les bassins versants de la rivière des Roches et la rivière des Marsouins. Ces deux rivières sont donc maintenues en vigilance crues jaune ce mardi. "L'ensemble des bassins versants de l'Est pourrait cependant rester sensible et réactif à une reprise des précipitations" souligne par ailleurs le bulletin Vigicrues Réunion. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Bientôt une rencontre à Dos d'Âne pour faire le point sur la qualité de l'eau
LIKES
TWEETS

Les restrictions sont levées

Bientôt une rencontre à Dos d'Âne pour faire le point sur la qualité de l'eau

Posté par IPR, dans Eau
Ce lundi 2 mars 2020, les restrictions d'usage de l'eau concernant le forage Grand Coin ont été levées. L'eau du robinet peut ainsi à nouveau être consommée sans restriction d'usage dans le secteur de Dos d'Âne, annonce l'équipe des Eaux de La Possession. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Accès à l'eau potable : un Saint-Andréen lance une action collective
LIKES
TWEETS

Il a fait condamner la Cise précédemment

Accès à l'eau potable : un Saint-Andréen lance une action collective

Posté par IPR, dans Eau
Le combat de Maxime Leclercq ne date pas d'hier. Depuis plus de trois ans maintenant, cet habitant de Saint-André se bat pour de l'eau potable accessible partout à La Réunion, toute l'année. S'il a gagné son combat personnel contre la Cise le 17 décembre 2019, il a aujourd'hui décidé de partager son expertise acquise ces dernières années pour lancer une action collective. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Perturbations et coupures d'eau à prévoir sur Saint-Leu
LIKES
TWEETS

Incident technique

Perturbations et coupures d'eau à prévoir sur Saint-Leu

Posté par IPR, dans Eau
Derichebourg Aqua Océan Indien informe ses abonnés, qu'en raison d'un incident électrique et électromécanique sur le forage de la petite ravine entraînant un problème de remplissage des réservoirs, des perturbations voire manque d'eau peuvent se ressentir ce lundi 24 février 2020 jusqu'au mercredi 26 février 2020. Il est demandé aux habitants de modérer leur consommation d'eau. Nous publions ici le communiqué de Derichebourg Aqua Océan Indien. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Les rivières Marsouins et des Roches en vigilance crues
LIKES
TWEETS

Des montées d'eau peuvent se produire

Les rivières Marsouins et des Roches en vigilance crues

Posté par IPR, dans Eau
Ce mercredi 12 février 2020, en raison des pluies enregistrées dans l'est de l'île, les rivières des Marsouins et des Roches ont été placées en vigilance crues jaune. Ces cours d'eau sont gonflés par les fortes pluies qui s'abattent notamment sur la région est depuis le milieu de la nuit. La plus grande prudence est recommandée dans ces secteurs. De plus, avec le passage au nord de La Réunion de la dépression résiduelle Francisco, des orages en mer pourront toucher le nord et le nord-ouest. Météo France a d'ailleurs placé ces régions en vigilance orages jusqu'à 12 heures (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : La Possession : des bouteilles d'eaux distribuées aux habitants de Dos d'Âne
LIKES
TWEETS

Difficultés d'approvisionnement

La Possession : des bouteilles d'eaux distribuées aux habitants de Dos d'Âne

Posté par IPR, dans Eau
La saison sèche 2019 a laissé les nappes phréatiques de La Possession à sec, ce qui génère des difficultés d'approvisionnement en eau et entraîne des coupures récurrentes. Les dernières précipitations étant insuffisantes, le remplissage des nappes n'a pu donc se faire, ce qui a conduit à la réactivation du forage Grand Coin. Cette remise en service a nécessité des vérifications de l'ARS sur la qualité de l'eau et sa potabilité. En attendant sa remise en fonction, Eaux de La Possession va procéder à des distributions de bouteilles d'eau dans les jours à venir. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Accès à l'eau potable : "un traitement discriminatoire entre La Réunion et la Métropole"
LIKES
TWEETS

Le défenseur des droits a été saisi

Accès à l'eau potable : "un traitement discriminatoire entre La Réunion et la Métropole"

Posté par IPR, dans Eau
De l'eau impropre à la consommation après chaque épisode de fortes pluies, régulièrement et aucune alternative proposée par son fournisseur d'eau, c'est ce qui a poussé Maxime Leclercq, un père de famille Saint-Andréen à porter plainte contre la Cise. Trois ans de bataille judiciaire plus tard, la compagnie des eaux est condamnée. Ce jugement fait jurisprudence et incitera peut-être d'autres usagers à mener des actions en justice, mais cette fois collectives. C'est du moins ce qu'espère le père de famille Saint-Andréen. Cette problématique dépasse son cas personnel, il évoque un "traitement discriminatoire" entre La Réunion et la métropole sur la question de l'accès permanent à l'eau potable du robinet. C'est avec cet argument qu'il a saisi le Défenseur des droits.
Illustration : Bassin de Manapany : la baignade de nouveau autorisée
LIKES
TWEETS

Les analyses de l'eau sont favorables

Bassin de Manapany : la baignade de nouveau autorisée

Posté par IPR, dans Eau
Ce lundi 6 janvier 2020, la municipalité de Saint-Joseph annonce, sur les réseaux sociaux, la réouverture du bassin de baignade de Manapany suite à des contrôles favorables de la qualité de l'eau. Le site était interdit au public depuis le vendredi 3 janvier suite à des derniers contrôles de la qualité de l'eau réalisés par l'Agence régionale de santé qui révélaient une mauvaise qualité des eaux de baignade. En raison du risque sanitaire potentiel, la baignade et les activités avaient été interdites sur le bassin.
Illustration : Un Saint-Andréen fait condamner la Cise pour distribution d'eau non-potable
LIKES
TWEETS

Après trois ans de bataille judiciaire

Un Saint-Andréen fait condamner la Cise pour distribution d'eau non-potable

Posté par IPR, dans Eau
Imaz Press était le premier média à relayer le combat de Maxime Leclercq en mai dernier. Ce père de famille - habitant Saint-André depuis 2007 - lassé de ne pas avoir d'eau potable au robinet après chaque épisode pluvieux, avait décidé de poursuivre son distributeur d'eau en justice. Après trois ans de bataille judiciaire, le Saint-Andréen a remporté son procès face à la Cise.
Illustration : Langevin : la baignade de nouveau autorisée
LIKES
TWEETS

Toujours interdite à Manapany

Langevin : la baignade de nouveau autorisée

Posté par IPR, dans Eau
Cela faisait un peu plus d'une semaine que la baignade et les activités nautiques étaient interdites entre le bassin Dinan et l'Embouchure à Langevin. En cause : la mauvaise qualité de l'eau. Les derniers prélèvements réalisés par l'Agence régionale de santé indiquaient qu'il existait un risque sanitaire. Suite à de nouvelles analyses favorables, la mairie de Saint-Joseph a rouvert le site au public ce vendredi 4 janvier. Par contre, le bassin de Manapany fermé depuis ce vendredi est toujours interdit à la baignade, également à cause de la mauvaise qualité de l'eau. La mairie de Saint-Joseph indique que des analyses sont en cours, les résultats devraient tomber ce samedi 4 janvier.
Illustration : Le bassin de Manapany fermé jusqu'à nouvel ordre
LIKES
TWEETS

À cause de la mauvaise qualité de l'eau

Le bassin de Manapany fermé jusqu'à nouvel ordre

Posté par IPR, dans Eau
Ce vendredi 3 janvier 2020, la municipalité de Saint-Joseph annonce, sur les réseaux sociaux, la fermeture du bassin de baignade de Manapany. En cause : "les derniers contrôles de la qualité de l'eau réalisés par l'Agence régionale de santé sur le bassin de Manapany relèvent une mauvaise qualité des eaux de baignade." En raison donc du risque sanitaire potentiel, la baignade et les activités sont interdites sur le bassin à compte de ce jour et jusqu'à nouvel ordre.