Economie

Illustration : Les grandes entreprises françaises font fortune, leurs salariés beaucoup moins
LIKES
TWEETS

Emplois, impôts, climat: un rapport d'Attac accable les groupes du CAC 40

Les grandes entreprises françaises font fortune, leurs salariés beaucoup moins

Posté par IPR, dans Economie
Alors que le forum économique mondial de Davos (Suisse) commence ce mardi 22 janvier 2019 en présence de chefs d'Etat, de grands patrons, et personnalités de la société civile, l'organisation altermondialiste Attac a étrillé les groupes du CAC 40, dans un rapport publié dimanche sur leur bilan en termes d'emplois supprimés, d'impôts contournés ou encore de pollution. Le CAC (cotation assistée en continu) 40 est un indice boursier regroupant les 40 plus importantes capitalisations boursières françaises cotées à la bourse de Paris. Il est utilisé comme un indicateur de l'évolution économique des grandes entreprises françaises
Illustration : Les prix augmentent de 0,2 % en décembre
LIKES
TWEETS

Insee - Consommation des ménages

Les prix augmentent de 0,2 % en décembre

Posté par IPR, dans Economie
En décembre 2018, les prix à la consommation augmentent de 0,2 % à La Réunion. "La hausse saisonnière des tarifs aériens s'accompagne d'une accélération des prix dans l'alimentaire faisant suite aux problèmes d'approvisionnement des points de vente en novembre" indique l'Insee. À cela s'ajoutent des augmentations des tarifs d'assurances et des prix des services de restauration. "À l'inverse, les prix des produits pétroliers reculent fortement. Les prix des services d'hébergement et de santé, ainsi que l'habillement baissent également, mais dans une moindre mesure" dit encore l'institut de la statistique. Les prix des produits manufacturés et du tabac sont stables. Sur un an, les prix augmentent de 1,9 % à La Réunion et de 1,6 % en France hors Mayotte. Nous publions ci-dessous le communiqué de l'Insee
Illustration : 3e trimestre 2018 : légère baisse de l'emploi salarié
LIKES
TWEETS

Insee

3e trimestre 2018 : légère baisse de l'emploi salarié

Posté par IPR, dans Economie
Les derniers mois de 2018 sont marqués par un climat des affaires globalement en dégradation au niveau international, en particulier dans la zone euro, où les incertitudes persistent. En France, la croissance a été de 0,3 % au 3e trimestre, après un semestre de croissance très modérée. "Malgré des gains de pouvoir d'achat des ménages qui soutiendraient la consommation au cours des prochains mois, le contexte international moins favorable et le mouvement des gilets jaunes pèseraient sur la croissance française en fin d'année" indique l'Insee ce lundi 7 janvier 2018.
Illustration : Impôts : ne soyez pas surpris, votre salaire net va baisser
LIKES
TWEETS

Prélèvement à la source

Impôts : ne soyez pas surpris, votre salaire net va baisser

Posté par IPR, dans Economie
Le prélèvement à la source est entré en vigueur le 1er janvier. Déclaration, taux, crédits d'impôt... dans tout ce blabla une chose sera bien concrète : à la fin du mois de janvier, la fiche de paie sera amputée d'une partie des revenus. Une baisse artificielle pour les contribuables, les impôts devant de toute façon être payés, mais elle risque de faire mal au portefeuille et au moral des Français en plein mouvement des gilets jaunes... Tour d'horizon des principales questions émises autour de la réforme de l'impôt.
Illustration : Prix des carburants : c'est la baisse
LIKES
TWEETS

La diminution s'applique le 1er janvier 2019

Prix des carburants : c'est la baisse

Posté par IPR, dans Economie
Les usagers paieront moins cher le sans plomb, le gazole et la bouteille de gaz dès ce mardi 1er janvier 2019. La préfecture annonce en effet que le litre de sans plomb passera à 1,33 euro (- 10cts), le gazole sera facturé 1,06 euro le litre (- 15 cts) et la bouteille de gaz sera vendue 16,25 euros (-1,17 euro). Une baisse significative pour les carburants. Derrière cette diminution, le récit d'une histoire économique, politique, sociale et sociétale.
Illustration : Smic : les cent euros de plus, ce n'est pas automatique
LIKES
TWEETS

Il faudra d'abord faire les démarches

Smic : les cent euros de plus, ce n'est pas automatique

Posté par IPR, dans Economie
Le 10 décembre dernier, après plusieurs semaines de crise de Gilets jaunes, Emmanuel Macron prend la parole au cours d'une allocution solennelle. Le président dit vouloir décréter " l'état d'urgence économique et sociale. " Plusieurs mesures fortes sont annoncées. Dont une, qui attire notre attention : " le salaire d'un travailleur au Smic augmentera de 100 euros par mois dès 2019 sans qu'il en coûte un euro de plus à l'employeur " affirme-t-il. Vous êtes au smic, vous pensez qu'à partir du 1er janvier 2019 vous toucherez 100 euros de plus sur votre salaire ? Eh bien, vous avez tout faux !
Illustration : A Mayotte les prix sont stables
LIKES
TWEETS

Insee - Consommation des ménages

A Mayotte les prix sont stables

Posté par IPR, dans Economie
"En novembre 2018, les prix des biens et services à la consommation des ménages sont stables en moyenne à Mayotte" indique l'Insee. "La forte progression des prix des hydrocarbures est atténuée par la baisse des prix des produits manufacturés et du transport aérien. Sur les douze derniers mois, les prix augmentent de 0,7 % à Mayotte et de 1,9 % en France" ajoute l'institut de la statistique dont nous publions le communiqué ci-dessous.
Illustration : Une fin d'année difficile pour les commerçants
LIKES
TWEETS

Perturbée par le mouvement social

Une fin d'année difficile pour les commerçants

Posté par IPR, dans Economie
Avec mouvement des gilets jaunes à la Réunion, la Réunion a tourné au ralenti à cause des blocages. Débuté le 17 novembre, les différentes actions et les blocages notamment dans l'ouest au Port Est ont perturbé toute l'économie à l'approche des fêtes de fin d'année. Problème de circulation, d'approvisionnement, toute la logistique pour préparer cette période cruciale a été délicate pour les commerçants. Si certains arrivent quand même à garder dans ces derniers jours, d'autres vivent difficilement cette période de fêtes. Dans le centre-ville de Saint-Denis, même si la municipalité a multiplié les évènements et actions pour redonner un coup de pouce, les responsables de magasins tirent un bilan difficile de cette fin d'année.
Illustration : Gilets jaunes - L'Etat nomme un délégué à la concurrence en outre-mer
LIKES
TWEETS

Pour faire la transparence sur les prix et lutter contre les abus

Gilets jaunes - L'Etat nomme un délégué à la concurrence en outre-mer

Posté par IPR, dans Economie
Ce mercredi 19 décembre 2018, Francis Amand a nommé délégué à la concurrence en outre-mer par Annick Girardin, ministre des outre-mer, et Bruno Le Maire, ministre de l'économie et des finances. "Sa mission principale consistera à renforcer la transparence des prix en outre-mer par la lutte contre les pratiques commerciales déloyales ainsi que les ententes et les abus de position dominante" indique le ministère des outre-mer. Cette nomination a lieu "dans la poursuite des engagements pris à La Réunion" lors du récent mouvement des Gilets jaunes (Photo d'illustration)
Illustration : Les prix augmentent de 0,4 % en novembre
LIKES
TWEETS

Insee - Consommation des ménages

Les prix augmentent de 0,4 % en novembre

Posté par IPR, dans Economie
En novembre 2018, les prix à la consommation augmentent de 0,4 % à La Réunion. Le relèvement des prix des vêtements lié à la fin des soldes et la nouvelle augmentation des tarifs des produits pétroliers s'accompagnent d'une hausse des prix des fruits frais en début de saison. "À l'inverse, les tarifs de l'aérien reculent après la saison haute des congés scolaires d'octobre. Sur un an, les prix augmentent de 2,0 % à La Réunion et de 1,9 % en France hors Mayotte" indique l'Insee dont nous publions le communiqué ci-dessous (Photo d'illustration)
Illustration : Les entreprises réunionnaises peinent à remonter la pente
LIKES
TWEETS

Après le mouvement des Gilets jaunes

Les entreprises réunionnaises peinent à remonter la pente

Posté par IPR, dans Economie
Le préfet de La Réunion, Amaury de Saint-Quentin, a présidé la troisième réunion du comité d'accompagnement de l'économie mardi 18 décembre 2018 en préfecture. Ce comité a pour vocation de prendre en compte les difficultés immédiates de trésorerie des entreprises en mettant en place des mesures provisoires et d'urgence pour les accompagner et relancer l'activité économique. L'état du tissu économique local post - crise Gilets jaunes est critique : "au 18 décembre 2018, 3 521 dossiers de demande d'activité partielle ont été reçus par les services de l'État pour un total de 35 940 salariés concernés et près de 3 500 000 heures, pour une aide de l'État de plus de 27 millions d'euros." Un nouveau bilan des mesures d'ores et déjà déployées a été réalisé. Nous diffusons le communiqué des services de la préfecture tel quel.
Illustration : IEDOM : sortir les plus fragiles de l'exclusion financière
LIKES
TWEETS

À La Réunion 4% des ménages n'ont pas de compte courant

IEDOM : sortir les plus fragiles de l'exclusion financière

Posté par IPR, dans Economie
Aujourd'hui à La Réunion, la quasi-totalité de la population a accès aux services bancaires. Il y a 830.000 comptes courants à La Réunion. Toutefois, tous les Réunionnais ne bénéficient pas forcément de conditions appropriées à leur situation, notamment les personnes en situation de fragilité financière. 17 000 personnes sont dans cette situation soit 3 % de la population réunionnaise de plus de 15 ans. Une interview réalisée avec Gilles Lesellier, le directeur de L'IEDOM (l'institut d'émission des départements d'outre-mer) et David Perrin, chargé d'étude économique font le point sur l'inclusion bancaire à La Réunion.
Illustration : Octroi de mer réduit ou supprimé pour 84 produits péi
LIKES
TWEETS

Economie

Octroi de mer réduit ou supprimé pour 84 produits péi

Posté par IPR, dans Economie
Une liste de 84 produits locaux supplémentaires pouvant bénéficier d'une réduction ou d'une suppression de la taxe d'octroi de mer a été annoncée ce vendredi 14 décembr 2018 par Pierre Moscovici, Commissaire européen chargé des affaires économiques et financières. "Ce travail a été mené en lien avec les Conseils régionaux de Guadeloupe et de La Réunion, l'assemblée de Guyane, l'assemblée de Martinique ainsi que les acteurs socioprofessionnels de ces territoires" indique le ministère des outre-mer
Illustration : Réunion en Préfecture : analyser les causes des dépassements pour y remédier
LIKES
TWEETS

Délai global de paiement des collectivités réunionnaises et de leurs groupements

Réunion en Préfecture : analyser les causes des dépassements pour y remédier

Posté par IPR, dans Economie
En lien avec la direction régionale des finances publiques (DRFiP), l'ensemble des maires, des présidents d'intercommunalités, ainsi que les présidents du conseil départemental et du conseil régional ont été invités à participer à une réunion à la préfecture le 11 décembre 2018 afin d'aborder la problématique du délai global de paiement (DGP) des collectivités réunionnaises et de leurs groupements.
Illustration : Tampon : une motion relative à la sauvegarde des entreprises en difficulté adoptée
LIKES
TWEETS

Lors du Conseil municipal ce samedi 8 décembre matin

Tampon : une motion relative à la sauvegarde des entreprises en difficulté adoptée

Posté par IPR, dans Economie
En plus des affaires courantes, le Conseil municipal du Tampon a voté une motion relative à la sauvegarde des entreprises suite au mouvement des Gilet jaunes. "Considérant l'impact du mouvement social des gilets jaunes sur l'activité économique et sociale des entreprises. Considérant la baisse d'activités qu'ont connu les entreprises durant cette période, notamment dans les secteurs artisanal, commercial et agricole. Considérant les graves difficultés de trésorerie auxquelles sont confrontées les entreprises. Considérant que la dégradation de leur situation financière menace la survie de nombreuses entreprises. Considérant qu'une telle situation a également des conséquences dramatiques sur le plan social pour les salariés et pour l'emploi. Considérant la résolution adoptée par le conseil municipal du Tampon le 25 novembre, le Conseil Municipal du Tampon, réuni le 8 décembre 2018, demande au gouvernement : - un moratoire sur 5 ans des dettes fiscales et sociales des entreprises et des exploitations agricoles ayant enregistré une baisse d'activités - la mise en place d'une cellule d'accompagnement des entreprises en difficulté, en partenariat avec les chambres consulaires."