Economie

Illustration : Rachat de Vindémia par GBH : vive inquiétude du côté des syndicats
LIKES
TWEETS

Le groupe Hayot détiendrait les Jumbo et Score

Rachat de Vindémia par GBH : vive inquiétude du côté des syndicats

Posté par IPR, dans Economie
Le groupe GBH (groupe Bernard Hayot) a annoncé ce lundi 22 juillet 2019 racheter la filiale réunionnaise de Casino appelée Vindémia. Celle-ci gère les enseignes Jumbo et Score. Total de la transaction : 219 millions d'euros. Un projet de rachat qui inquiète les délégués syndicaux. GBH affirme que tous les emplois des salariés Vindémia seront sauvegardés, mais les syndicats en doutent. Quant aux délégués syndicaux des 4 Jumbo légués à Make Distribution, ils ne savent pas à quelle sauce ils seront mangés. Quelle sera la stratégie de GBH ? Comment en est-on arrivé là ? Que va-t-il advenir des salariés en doublon ? Comment Make Distribution, société inconnue des syndicats, va-t-elle gérer ses 4 Jumbo ? Que va-t-il advenir des petites enseignes moins rentables ? De nombreuses questions et peu de réponses pour l'instant.
Illustration : Rachat de Vindemia: les questions que vous vous posez sur ce changement majeur
LIKES
TWEETS

GBH deviendrait le patron de Jumbo et Score

Rachat de Vindemia: les questions que vous vous posez sur ce changement majeur

Posté par IPR, dans Economie
Ce lundi 22 juillet 2019, le groupe martiniquais GBH (groupe Bernard Hayot) annonçait être sur le point de racheter Vindémia, la filiale de Casino propriétaire des enseignes Jumbo et Score. Une transaction à 219 millions d'euros. À La Réunion, Hayot détient aussi les magasins Carrefour alors pour ne pas être en situation de monopole, le géant de la grande distribution partage le gâteau avec des investisseurs locaux, la société Make Distribution propriétaire de l'enseigne Intermarché. Le projet n'est pas encore entériné qu'il fait déjà des vagues. Imaz Press vous explique ce qu'implique ce rachat, pour les salariés, les consommateurs et quel sera l'avenir de Jumbo et Score, ces poids lourds de la grande distribution dans l'océan indien. (photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Les magasins Jumbo et Score rachetés par le groupe Hayot
LIKES
TWEETS

Pour 219 millions d'euros

Les magasins Jumbo et Score rachetés par le groupe Hayot

Posté par IPR, dans Economie
C'est par communiqué que le groupe Bernard Hayot (GBH) a annoncé, ce lundi 22 juillet 2019, avoir signé un accord en vue de l'acquisition de Vindémia. La filiale de Casino est un acteur majeur dans la grande distribution dans la zone océan indien et compte les magasins Jumbo et Score. À La Réunion, dans le secteur de l'alimentaire, le groupe Bernard Hayot possède déjà l'enseigne Carrefour. Afin de respecter la concurrence, le groupe Hayot a annoncé céder quatre hypermarchés Jumbo (Sainte-Marie, Saint-André, Chaudron, Savanna) à la société Make Distribution. Ce projet d'accord reste soumis à l'autorisation de l'autorité de la concurrence. Le communiqué du groupe Hayot en intégralité ci-dessous :
Illustration : Les greffiers de La Réunion prennent officiellement leur fonction ce vendredi
LIKES
TWEETS

Serment à Saint-Denis

Les greffiers de La Réunion prennent officiellement leur fonction ce vendredi

Posté par IPR, dans Economie
Celle de Saint-Pierre a déjà prêté serment mais pas encore celui de Saint-Denis : les deux greffiers de La Réunion seront officiellement installés ce vendredi 19 juillet 2019. Guillaume Hamon et Aurélie Véteau sont nommés au tribunal de commerce. Ils seront en charge du registre du commerce des sociétés, et donc en charge des dizaines de milliers de dossiers d'entrepreneurs qui attendent encore une immatriculation. Pour l'obtention d'un K/bis il fallait parfois attendre un an à La Réunion. Désormais, les délais seront les mêmes qu'en métropole à savoir 48h en moyenne. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Non, le budget des Outremer ne baissera pas en 2020
LIKES
TWEETS

Les crédits de paiement sont reportés

Non, le budget des Outremer ne baissera pas en 2020

Posté par IPR, dans Economie
Annick Girardin veut rassurer les Réunionnais : le budget du ministère des Outremer ne contient pas de mesure d'économie. Pourtant en apparence le chiffre affiché est bien de 100 millions d'euros en moins. L'an dernier, la ministre avait présenté un budget de 2439 milliards d'euros. Elle affirme que les comptes sont stables, et que les 100 millions en moins ne correspondent pas au budget à proprement parler mais aux crédits de paiement. Ceux de cette n'ayant pas été consommés, ils sont déduits de l'année prochaine. Explications. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Une délégation de l'océan Indien sur le numérique en visite au Kenya
LIKES
TWEETS

Chambre de commerce et d'industrie

Une délégation de l'océan Indien sur le numérique en visite au Kenya

Posté par IPR, dans Economie
A l'initiative de l'Union des Chambres de Commerce et d'Industrie de l'Océan Indien et des organisations membres qui représentent 200.000 entreprises des îles des Comores, de Madagascar, de Maurice, de Mayotte, de la Réunion et des Seychelles, une délégation de responsables d'entreprises et d'organisations professionnelles de la filière numérique de l'océan Indien sera présente du 17 au 21 juillet 2019 à Nairobi, la capitale kenyane. Nous publions ci-dessous le communiqué de l'Union des Chambres de Commerce et d'Industrie de l'Océan Indien (UCCIOI).
Illustration : Irrijardin, le leader français de l'équipement de piscine s'installe à La Réunion
LIKES
TWEETS

Un magasin à Saint-Pierre

Irrijardin, le leader français de l'équipement de piscine s'installe à La Réunion

Posté par IPR, dans Economie
Irrijardin, peut-être que ce nom ne vous dit rien, pourtant dans l'Hexagone, c'est le numéro un dans son domaine. Plus de cent magasins en Métropole, une réputation et un savoir-faire solides et un nouveau challenge: l'ouverture d'une franchise à La Réunion ce lundi 15 juillet 2019 à Saint-Pierre. Première fois que la société s'exporte hors métropole, un pari. Le géant s'appuie sur une entreprise familiale locale déjà bien ancrée dans le paysage de l'équipement de piscine, le groupe Courcy. Mais ça ne fera pas tout, Irrijardin devra se faire un nom dans un marché presque saturé, trouver une clientèle, envoyer le matériel à La Réunion...
Illustration : Les entreprises réunionnaises tirent la sonnette d'alarme
LIKES
TWEETS

Elles dénoncent l'inaction des élus

Les entreprises réunionnaises tirent la sonnette d'alarme

Posté par IPR, dans Economie
Ce mercredi 10 juillet 2019, le Collectif des syndicats et associations professionnels de La Réunion (CSAPR) se réunissait sur la place de la préfecture de Saint-Denis pour une conférence placée sous le thème de la "situation économique catastrophique" de l'île. Le retard des paiements des subventions des opérateurs sociaux est particulièrement dénoncé par le collectif.
Illustration : La CCI remet une motion sur la filière canne à Annick Girardin
LIKES
TWEETS

Chambre de commerce et d'industrie

La CCI remet une motion sur la filière canne à Annick Girardin

Posté par IPR, dans Economie
Autour de la stratégie 5.0 en faveur des Outremer, des pistes de collaboration entre le ministère et les CCI ont fait l'objet d'échanges constructifs pour chaque territoire. Plusieurs points ont été abordés notamment l'inquiétude vive autour de l'aide allouée à la filière canne de La Réunion. La CCI de La Réunion a d'ailleurs remis une motion des transporteurs à Annick Girardin, qui a tenu à les rassurer sur les intentions de l'Etat.
Illustration : Macron lance de nouveaux "contrats" pour "changer concrètement la vie" en Outre-mer
LIKES
TWEETS

[VIDEO] Un total de 608 millions d'euros de crédits pour La Réunion

Macron lance de nouveaux "contrats" pour "changer concrètement la vie" en Outre-mer

Posté par IPR, dans Economie
Un président de la République, un Premier ministre, et huit ministres réunis à Paris autour des territoires ultramarins: Emmanuel Macron a défendu lundi "un engagement collectif" en signant avec 31 collectivités d'outre-mer des "contrats de convergence" destinés à "changer concrètement la vie de nos concitoyens" (Photo AFP)
Illustration : 608 millions d'euros de crédits pour le développement de La Réunion
LIKES
TWEETS

L'Etat et les collectivités signent le contrat de convergence

608 millions d'euros de crédits pour le développement de La Réunion

Posté par IPR, dans Economie
Le contrat de convergence et de transformation (CCT), qui vient d'être signé ce 8 juillet 2019 au ministère des Outre-mer, en présence du Président de la République et du Premier Ministre, par l'État, le conseil régional, le conseil départemental et les cinq agglomérations (CASUD, CINOR, CIREST, CIVIS et TCO), "est la traduction concrète des ambitions arrêtées dans le Livre bleu outre-mer présenté le 28 juin 2018 au Palais de l'Élysée sur la base de projets des Assises des outre-mer conduites dans les territoires dès juillet 2017" commente l'Etat. Ce contrat représente "un effort financier de l'État de 398 millions d'euros de crédits pour La Réunion. Avec l'ensemble des signataires, ce sont au total près de 608 millions d'euros de crédits qui seront mobilisés au bénéfice des projets du territoire réunionnais" dit encore la préfecture dans un communiqué que nous publions ci-dessous (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com))
Illustration : Des écarts de prix toujours aussi importants entre l'Hexagone et La Réunion
LIKES
TWEETS

Remise de l'avis de l'Autorité de la concurrence

Des écarts de prix toujours aussi importants entre l'Hexagone et La Réunion

Posté par IPR, dans Economie
Annick Girardin, ministre des outre-mer et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État auprès du ministère de l'économie et des finances, se sont vu remettre aujourd'hui par Isabelle De Silva, présidente de l'Autorité de la concurrence (AdlC), l'avis de cette Autorité sur le fonctionnement de la concurrence en matière d'importation et de distribution des produits de grande consommation en outre-mer. Nous publions ci-dessous le communiqué du ministère des Outre-mer. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Le système bancaire réunionnais en difficulté depuis la crise
LIKES
TWEETS

D'après une étude de l'Insee

Le système bancaire réunionnais en difficulté depuis la crise

Posté par IPR, dans Economie
La crise financière de 2007 et la récession économique qui suivit ont fortement affecté l'activité bancaire à La Réunion. Elles marquent une rupture dans la distribution du crédit, auparavant très dynamique. Les banques locales ont dû faire face à une importante montée des risques de crédit, engendrant des pertes pour le secteur équivalentes au résultat net dégagé par l'ensemble du système bancaire entre 2004 et 2007. Néanmoins, le secteur bancaire réunionnais a plutôt bien traversé la crise, retrouvant rapidement son niveau de rentabilité antérieur.
Illustration : La crise de 2008 a freiné le rattrapage économique réunionnais
LIKES
TWEETS

D'après une étude de l'Insee

La crise de 2008 a freiné le rattrapage économique réunionnais

Posté par IPR, dans Economie
L'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a publié ce jeudi 4 juillet un rapport concernant le développement économique de La Réunion depuis la crise de 2007-2008. Une étude qui met en lumière un rattrapage économique tardif en comparaison à la métropole, l'île ayant aujourd'hui 20 ans de retard sur la France.