Environnement

Illustration : Band Cochon : 50 photos de makoteries pour 9 villes
LIKES
TWEETS

Compte-rendu hebdomadaire

Band Cochon : 50 photos de makoteries pour 9 villes

Posté par IPR, dans Environnement
Pour la semaine d sazmedi 21 mars au samedi 28 mars 2020 Band Cochon enregistre 50 photos pour 9 villes. Encore trop bien sûr, alors que la dengue continue à sévir en même temps que le coronavirus... Ci-dessous le compte-rendu ville par ville. Le Tampon et La Possession sont en tête avec respectivement 18 et 15 dépôts sauvages recensés. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Recensement des dépôts sauvages : moins de photographes dehors à cause du coronavirus
LIKES
TWEETS

Relevé de Band Cochon

Recensement des dépôts sauvages : moins de photographes dehors à cause du coronavirus

Posté par IPR, dans Environnement
Coronavirus oblige, les photographes de makoteries se font moins nombreux et ceux qui jettent leurs ordures dehors sont confinés... Cette semaine ce sont donc 35 dépôts pour 7 villes qui ont été repérés, annonce le site Band Cochon, qui prévient : "les dépôts sont toujours présents et la dengue aussi". L'épidémie de dengue en effet continue d'augmenter. Band Cochon n'hésitez d'ailleurs pas à prodiguer un conseil précieux : "profitez du confinement pour réfléchir à nettoyer votre cour contre les moustiques!" (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Tout un programme pour sauver le tuit tuit
LIKES
TWEETS

Il ne reste que 37 couples sur l'île

Tout un programme pour sauver le tuit tuit

Posté par IPR, dans Environnement
C'est un programme en route depuis septembre 2018 qui commence déjà à faire ses preuves. "Life Biodiv'OM" a été lancé afin de renforcer la protection de 5 espèces menacées dans les Outre-mer. Parmi ces 3 espèces, trois oiseaux dont le tuit tuit, appelé plus scientifiquement "l'échenilleur de La Réunion". Objectif : renforcer son habitat et combattre ses prédateurs naturels pour assurer sa survie, alors qu'il ne reste aujourd'hui que 37 couples sur l'île. (Photos : Jaime Martinez)
Illustration : 124 dépôts sauvages photographiés dont 40 rien qu'à Saint-Pierre
LIKES
TWEETS

Compte-rendu de Band Cochon

124 dépôts sauvages photographiés dont 40 rien qu'à Saint-Pierre

Posté par IPR, dans Environnement
Le rapport du vendredi 6 mars 2020 pour la semaine du 29 février au 7 mars montre que la barre des 100 était encore franchie : 124 en tout pour 8 villes seulement, et 14 chasseurs. Avec un nombre croissant de photographes, nul doute que les photos de makoteries seraient plus que jamais nombreuses. Malgré l'épidémie de dengue qui augmente à La Réunion, les dépôts sauvages continuent. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Kélonia renforce son action anti-plastique à Maurice
LIKES
TWEETS

Protection des tortues

Kélonia renforce son action anti-plastique à Maurice

Posté par IPR, dans Environnement
Kélonia revient de l'île Maurice, alors que le centre était invité pour l'inauguration du Marine Discovery Center de l'hôtel Lagon Attitude. Le groupe Hotels Attitude (9 hôtels à Maurice) se lance dans un démarrage éco-responsable, dont Lagon Attitude est l'établissement pilote. Parmi les objectifs, la limitation du plastique et la plantation d'espèces endémiques et indigènes. (Photo : Kélonia)
Illustration : Municipales : un collectif demande la signature "pacte pour la transition" aux candidats
LIKES
TWEETS

Environnement, justice sociale et démocratie

Municipales : un collectif demande la signature "pacte pour la transition" aux candidats

Posté par IPR, dans Environnement
Dans plusieurs communes de l'île, des collectifs pour un "pacte pour la transition" se sont mis en place. L'initiative, qui est nationale, vise à inciter les futurs élus à s'engager pour la biodiversité, la protection de l'environnement, mais aussi pour une démocratie plus directe, le soutien à l'agriculture locales, ou encore à l'amélioration du cadre de vie. Les propositions sont nombreuses : 32 mesures ont été listées par le collectif national. "C'est à chaque collectif municipal d'adapter ces mesures à la réalité de chaque ville" souligne Giovanni Payet, membre du collectif dionysien. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Ballons de baudruche laissés sur la plage : Kélonia alerte
LIKES
TWEETS

Environnement

Ballons de baudruche laissés sur la plage : Kélonia alerte

Posté par IPR, dans Environnement
"Les plages sont des espaces publics où il est légitime de venir fêter un anniversaire ou une fête. Mais pour les mêmes raisons, il est normal de nettoyer l'espace utilisé avant de partir afin de laisser l'espace propre et agréable pour d'autres usagers" prévient Kélonia, après avoir observé plusieurs ballons de baudruche laissés sur la plage et accrochés aux arbres. Par ailleurs des branches ont été abîmées pour l'occasion, certaines arrachées.
Illustration : Saint-Benoît : un grand nettoyage du front de mer organisé le 29 février
LIKES
TWEETS

Protection des plages

Saint-Benoît : un grand nettoyage du front de mer organisé le 29 février

Posté par IPR, dans Environnement
Le samedi 29 Février de 8h30 à 11h30 le collectif VolonTerre Dépollution Réunion (VDR) organise un grand nettoyage du front de mer de Saint-Benoît. Le point de rassemblement se situe au port de pêche du Butor, près de la piscine. Pour le collectif il s'agira de la première action de l'année, les bénévoles agiront sur une portion jamais nettoyée auparavant.
Illustration : Du plastique jetable vendu comme "réutilisable"
LIKES
TWEETS

Les associations écolo dénoncent la supercherie

Du plastique jetable vendu comme "réutilisable"

Posté par IPR, dans Environnement
La supercherie a largement été diffusée via les réseaux sociaux et reprise depuis par d'autres collectifs comme l'ONG "Zero waste" (zéro déchet en français) : des industriels font passer des couverts ou gobelets en plastique jetable pour du réutilisable à l'aide d'une simple étiquette. Or depuis le 1er janvier 2020, il est interdit de vendre du plastique à usage unique en France. Les industriels ont une période de 6 mois pour écouler leurs stocks. Mais de là à faire passer du jetable pour du réutilisable, c'est un peu fort de café... (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Randonnées : mais pourquoi autant de sentiers sont fermés
LIKES
TWEETS

Eboulis, intempéries...

Randonnées : mais pourquoi autant de sentiers sont fermés

Posté par IPR, dans Environnement
Imaz Press a publié ce mardi 18 février 2020 la liste des sentiers de randonnée interdits au public. Rendue publique par l'Office national des forêts (ONF) cette liste a été établie par la préfecture et la fermeture fait l'objet d'un arrêté préfectoral. En commentaire de l'article sur notre page Facebook et en messages privés, vous avez été nombreux à demander le pourquoi de ces fermetures "massives". Nous avons posé la question à l'ONF. Première précision : "il n'y a pas de fermeture massive". On vous dit tout juste en-dessous (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Agriculture : réduire les produits phytosanitaires, un défi pour La Réunion
LIKES
TWEETS

Un territoire avec des spécificités

Agriculture : réduire les produits phytosanitaires, un défi pour La Réunion

Posté par IPR, dans Environnement
Du 19 au 21 février 2020, le préfet Pierre-Etienne Bisch, coordonnateur national des plans gouvernementaux de réduction des produits phytopharmaceutiques (PPP) et de sortie du glyphosate, est en visite à La Réunion. Alors que le gouvernement a fixé de réduire l'utilisation PPP de 25 % en 2020 et d'abandonner les principaux usages du glyphosate d'ici fin 2020, le préfet est dans l'île pour faire le point sur ces objectifs et leur application possible dans un territoire avec des spécificités comme les notre. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)