Environnement

Illustration : Saint-Denis : une marche pour le climat
LIKES
TWEETS

Pour "une justice environnementale"

Saint-Denis : une marche pour le climat

Posté par IPR, dans Environnement
En pleine conférence de l'ONU sur le climat (COP24) en Pologne, on marche aujourd'hui, samedi 8 décembre partout en France et dans le monde pour une "justice environnementale". A La Réunion, à l'appel d'Europe écologie les Verts, un rassemblement citoyen aura lieu à Saint-Denis, à partir de 14 h rue du Maréchal Leclerc, partie piétonne, près de la rue de Paris.
Illustration : Des chantiers de plantation pour LIFE + Forêt Sèche
LIKES
TWEETS

Entre 2016 et 2018, 5.358 pié dbwa ont été plantés

Des chantiers de plantation pour LIFE + Forêt Sèche

Posté par IPR, dans Environnement
Le LIFE+ Forêt Sèche est un projet visant à sauver de l'extinction la forêt sèche, l'une des forêts les plus emblématiques de La Réunion. Dans leurs actions, le grand chantier de reboisement : entre 2016 et 2018, près de 5.358 pié dbwa sont plantés par des bénévoles. " Vyin a zot de janvier à mars dan lé O de la Grande Chaloupe pou donn la fors' nout foré ! ", LIFE+ Forêt Sèche lance une nouvelle campagne pour l'année 2019.
Illustration : Saint-Pierre - Grand nettoyage dans le quartier de la Ravine des Cabris
LIKES
TWEETS

Civis

Saint-Pierre - Grand nettoyage dans le quartier de la Ravine des Cabris

Posté par IPR, dans Environnement
La CIVIS a procédé ce mardi 13 novembre 2018, au nettoyage du chemin des châtaigniers (ancien chemin canal) situé à la Ligne de Bambous/Ravine des Cabris (Saint-Pierre). "Plusieurs ravines de ce chemin (Bras d'Antoine, Ravine des cabris, Bras de douane, Ravine Don Juan et Ravine Blanche) se trouvaient dans un état déplorable, jonchées de détritus de toutes sortes. La Brigade Intercommunale de l'Environnement (BIE) ainsi que plusieurs agents de la direction Environnement de la CIVIS et leurs prestataires ont donc agi de concert pour tenter de redonner à ces lieux leur aspect d'origine" indique la Civis
Illustration : Et si tout était de votre faute, cher Monsieur État
LIKES
TWEETS

Clap de fin pour les paillotes de l'Hermitage (actualisé)

Et si tout était de votre faute, cher Monsieur État

Posté par IPR, dans Environnement
Très cher Monsieur État, Ça y est, le couperet est tombé, les six paillotes doivent quitter les lieux. L'épilogue d'une longue bataille qui a connu de nombreux rebondissements. Plus que le débat " pour ou contre " cela sonne aussi la fin d'une époque. Ces restaurants de plage, c'est un peu l'âme de l'Hermitage.
Illustration : Le Tampon : un vivier de plantes médicinales endémiques à découvrir
LIKES
TWEETS

Grâce à la collection d'un pharmacien

Le Tampon : un vivier de plantes médicinales endémiques à découvrir

Posté par IPR, dans Environnement
La Biodiversité réunionnaise, c'est un sujet qui touche de près la commune, nominée "Site pilote pour la Reconquête de la Biodiversité" en 2017 par Ségolène Royal, alors Ministre de l'Ecologie. La municipalité vient d'inaugurer le Jardin aromatique et médicinal Marc Rivière, un pharmacien de Saint Louis, amoureux des plantes médicinales, et planche sur un écomusée des plantes médicinales qui devrait voir le jour d'ici 2020. Plus ambitieux encore, le Projet Endémiel, qui consiste à planter des espèces indigènes mellifères adaptées sur 36 km de La Pointe à la Plaine des Cafres et de reconstituer les quatre habitats naturels du Tampon jusqu'à 1700m d'altitude, devrait recevoir son financement en 2019 et fera l'objet d'une thèse de doctorat par un chercheur réunionnais.
Illustration : Les banians de l'Hermitage sont sauvés pour le moment
LIKES
TWEETS

Environnement

Les banians de l'Hermitage sont sauvés pour le moment

Posté par IPR, dans Environnement
Les banians sont devenus le symbole de la bataille autour du plan d'action pour la prévention contre les Inondations (Papi). Le projet : construire des digues qui dévieront les eaux des fortes pluies dans des ravines et des bassins de rétention. La finalité : que les biens et les personnes à proximité de zones à risque dans l'Ouest de l'île soient à l'abri des inondations. Le TCO, aux commandes du Papi, brandit la carte du projet d'utilité publique quand un collectif soucieux de l'environnement brandit celle de la catastrophe écologique.
Illustration : Tout savoir sur la vie du récif corallien
LIKES
TWEETS

Réserve marine

Tout savoir sur la vie du récif corallien

Posté par IPR, dans Environnement
La Réserve nationale marine de La Réunion organise deux demi-journées dédiées à la vie du récif corallien sur la plage de l'Hermitage. Cet événement public célèbre l'Année internationale des récifs coralliens. L'objectif est "d'attirer l'attention et d"éveiller les consciences sur ces écosystèmes très précieux mais menacés" indique la Réserve marine. Des diffusion de vidéos sous-marines, des visites guidées du lagon, une quinzaine de stands et des animations autour de la vie du récif corallien sont prévues
Illustration : Paillotes - Les défenseurs du domaine public maritime attendent la démolition
LIKES
TWEETS

[PHOTOS VIDEO] Hermitage - Après la décision du tribunal administratif

Paillotes - Les défenseurs du domaine public maritime attendent la démolition

Posté par IPR, dans Environnement
Le collectif de défense du domaine public maritime (DPM) est satisfait du jugement rendu ce lundi 5 novembre 2018 par le tribunal administratif. Quatre des six restaurants implantés sur la plage de l'Hermitage devront démolir leur établissement et remettre les mieux en l'état. Les deux autres paillotes devront raser leur terrasses. Le collectif de défense du DPM dit maintenant attendre l'exécution du jugement de la juridiction administrative. Suivez notre lie (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Paillotes : les exploitants de restaurants de plage vont faire appel
LIKES
TWEETS

Le tribunal administratif a rendu son jugement

Paillotes : les exploitants de restaurants de plage vont faire appel

Posté par IPR, dans Environnement
Maître Iqbal Akhoun défend cinq des six propriétaires de paillotes visés par les contraventions de grande voirie émises par la préfecture pour occupation sans droit du domaine public maritime (DPM). Ce lundi 5 novembre, le tribunal administratif a rendu son jugement : les paillotes sont toutes installées sur le Domaine public maritime. Les sanctions vont de la démolition totale de certains établissement à la démolition partielle. Selon Maître Akhoun, la plupart des restaurateurs qu'il défend prévoit de faire appel du jugement.
Illustration : Hermitage - Démolition totale pour quatre paillotes, démolition partielle pour deux autres
LIKES
TWEETS

Le tribunal administratif a rendu son jugement complet (actualisé)

Hermitage - Démolition totale pour quatre paillotes, démolition partielle pour deux autres

Posté par IPR, dans Environnement
Le tribunal administratif a rendu ce lundi 5 novembre 2018 l'intégralité de son jugement dans l'affaire des paillotes de l'Hermitage. Les restaurants Coco Beach (regroupant la Mama et l'Hacienda), la Marmite, le Miveal et Loca Plage doivent "remettre les lieux en l'état originel et démolir les constructions (les paillotes - ndlr) et les installations sur parcelle". La Bobine et le K'Banon doivent détruire une partie de leurs terrasses. Des amendes allant jusqu'à 1500 euros et des astreintes de 100 euros par jour de retard à compter de la signification du jugement ont également été prononcés à l'encontre de ces restaurants de plage.