Faits divers

Illustration : Saint-Denis : trois personnes arrêtées après l'agression d'Yvette Duchemann
LIKES
TWEETS

La candidate et le militant ont été attaqués au Brûlé

Saint-Denis : trois personnes arrêtées après l'agression d'Yvette Duchemann

Posté par IPR, dans Faits divers
Une semaine après l'agression visant la candidate écologiste Yvette Duchemann et l'un des militants de Génération écologie à Saint-Denis, une confrontation a eu lieu entre les victimes et les personnes interpellées. A ce jour, trois individus ont été arrêtés par la police. Le dernier, présenté ce jeudi 12 mars aux victimes, a reconnu les faits et a présenté ses excuses auprès du militant qui a été passé à tabac. Il soupçonne une côte cassée et doit encore passer des radiographies pour en avoir la confirmation. L'enquête de la police se poursuit afin de retrouver les autres suspects impliqués dans l'agression. Une dizaine de personnes sont concernées. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Saint-Denis : une magistrate épouse son ex-compagnon à son insu
LIKES
TWEETS

Elle exerçait à La Réunion avant de rentrer en métropole

Saint-Denis : une magistrate épouse son ex-compagnon à son insu

Posté par IPR, dans Faits divers
Une magistrate ayant exercé à La Réunion est accusée de s'être mariée avec son ex-compagnon sans son consentement en fournissant de faux documents afin de l'empêcher de refaire sa vie, rapporte Europe 1 ce mardi 10 mars 2020. C'est à la mairie de Saint-Denis qu'aurait eu l'union entre elle et un complice, qui s'est fait passer pour son ex. Sa fille serait elle aussi complice. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Drame à Saint-Leu : le suspect a été placé en détention provisoire
LIKES
TWEETS

Une information judiciaire pour "meurtre" ouverte (actualisé)

Drame à Saint-Leu : le suspect a été placé en détention provisoire

Posté par IPR, dans Faits divers
Ce dimanche 8 mars 2020, un homme a été tué à coup de barre de fer à Saint-Leu. Le suspect, son beau-fils, avait été interpellé le jour-même. Ce mardi, le parquet de Saint-Pierre a informé que le mis en cause placé en garde à vue a été déféré ce jour à 10 heures. Une information judiciaire a été ouverte du chef de meurtre et il a été mis en examen et placé en détention provisoire. "La saisine du juge de la liberté et de la détention en vue d'un placement en détention provisoire est sollicitée" souligne le vice-procureur. "Sur commission rogatoire de la juge d'instruction, les enquêteurs devront parachever leurs investigations pour connaître précisément le contexte des violences fatales commises le 8 mars 2020 ainsi que l'objet ayant pu servir à donner la mort" précise le vice-procureur. Une autopsie a par ailleurs été réalisée sur le corps du défunt, confirmant "un décès survenu à la suite de coups portés avec un objet contondant". (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Saint-Leu : un homme tué à coups de barre de fer
LIKES
TWEETS

L'auteur présumé des faits a été interpellé (actualisé)

Saint-Leu : un homme tué à coups de barre de fer

Posté par IPR, dans Faits divers
Un homme a été tué dans une violente bagarre qui a eu lieu ce dimanche après-midi à Saint-Leu. La victime a été frappé à coups de barre de fer à la tête notamment. C'est un différent de voisinage entre deux membres d'une même famille qui a dégénéré. La bagarre s'est produite en pleine rue. Des coups auraient été portés par les deux protagonistes. L'auteur présumé des faits mortels, qui serait le beau-fils de la victime, a reçu un coup de sabre à l'épaule. Il a été interpellé. Les motifs de la dispute n'ont pas encore été déterminés (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Michel Fontaine et son équipe visés par des galets en plein meeting
LIKES
TWEETS

Saint-Pierre

Michel Fontaine et son équipe visés par des galets en plein meeting

Posté par IPR, dans Faits divers
Le maire de Saint-Pierre et candidat aux élections municipales Michel Fontaine organisait un meeting dans la soirée du samedi 7 mars sur la Ligne Paradis. Mais cette réunion a été perturbée par l'arrivée de plusieurs individus qui se sont présentés galets à la main avant de les lancer sur l'équipe de campagne. "Les méthodes du passé" ressurgissent se désole le candidat sur la page Facebook de sa campagne. Michel Fontaine indique qu'une plainte sera déposée. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Saint-Paul : véhicule en feu sur la quatre voies, 5 km de bouchon vers le sud
LIKES
TWEETS

[VIDÉO] Pas de blessé

Saint-Paul : véhicule en feu sur la quatre voies, 5 km de bouchon vers le sud

Posté par IPR, dans Faits divers
Un fourgon est en feu sur quatre voies de Saint-Paul, juste avant la bretelle de sortie Saint-Paul centre. L'incendie s'est déclaré aux alentours de 11h30 ce samedi 7 mars, selon le Centre réunionnais de gestion du trafic (CRGT). Les pompiers sont sur place et les flammes sont maintenant presque entièrement contenues. Il n'y a aucun blessé. L'incident provoque cependant un bouchon de 5 km dans le sens Saint-Denis - Saint-Pierre. Dans l'autre sens, on compte environ 600 mètres de bouchon également. (Photo www.ipreunion.com et vidéo DR)
Illustration : Saint-Denis : la candidate écologiste Yvette Duchemann et son colistier agressés au Brûlé
LIKES
TWEETS

"Un acte de violence inacceptable"

Saint-Denis : la candidate écologiste Yvette Duchemann et son colistier agressés au Brûlé

Posté par IPR, dans Faits divers
Ce jeudi 5 mars 2020 dans la soirée, Yvette Duchemann et l'un de ses colistiers se sont faits agresser au Brûlé. La candidate écologiste à la mairie de Saint-Denis était en train de coller des affiches quand une dizaine d'individus l'ont pris à partie, elle et son colistier de 65 ans. Celui-ci a été jeté au sol et roué de coups. Contactée par Imaz Press, Yvette Duchemann se dit extrêmement choquée. Son colistier quant à lui est blessé et va passer plusieurs examens de santé. Une plainte a été déposée par les deux victimes et une enquête est ouverte. Le préfet de La Réunion Jacques Billant et le procureur de Saint-Denis Eric Tuffery "condamnent cet acte de violence inacceptable". Ce type de violences relève d'un autre âge. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Terrorisme : le Réunionnais Jérôme Lebeau condamné à 28 ans de réclusion criminelle
LIKES
TWEETS

[PHOTOS - VIDEO] Il avait tiré sur deux policiers à Saint-Benoît (actualisé)

Terrorisme : le Réunionnais Jérôme Lebeau condamné à 28 ans de réclusion criminelle

Posté par IPR, dans Faits divers
Jérôme Lebeau, le jeune Réunionnais radicalisé sur internet, a été condamné ce jeudi 5 mars à Paris à 28 ans de réclusion criminelle pour avoir tiré sur des policiers venus l'interpeller en 2017 à Saint-Benoît. Sa mère, Marie £annick Lebeau,qui avait payé ses armes, à quatre ans de prison ferme. La cour d'assises spéciale de Paris, qui jugeait sa première affaire terroriste venue d'Outre-mer, a assorti la peine de Jérôme Lebeau, 25 ans, d'une période de sûreté des deux tiers et ordonné son inscription au Fichier des auteurs d'infractions terroristes (Fijait) (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Coup de filet à Mayotte, des stupéfiants et des produits de contrebande saisis
LIKES
TWEETS

Gendarmerie

Coup de filet à Mayotte, des stupéfiants et des produits de contrebande saisis

Posté par IPR, dans Faits divers
Ce mercredi 4 mars 2020 au matin, une opération judiciaire a été menée sur le secteur de Chirongui à Mayotte, annoncent les gendarmes. Sept personnes ont été interpellées, en possession de nombreux éléments matériels permettant d'avérer un trafic de stupéfiants et de contrebande de produits prohibés. Nous publions ci-dessous le communiqué de la gendarmerie de Mayotte. (Photos : gendarmerie de Mayotte)
Illustration : Le Port : après les échauffourées, nuit calme dans le quartier Titan
LIKES
TWEETS

[LIVE/VIDEOS] A la suite d'un règlement de comptes entre bandes

Le Port : après les échauffourées, nuit calme dans le quartier Titan

Posté par IPR, dans Faits divers
Des coups de feu ont été tirés en milieu d'après-midi ce mercredi 4 mars 2020 au Port après qu'une course poursuite se soit engagée entre les deux camps dans le quartier Titan. Selon nos informations il s'agirait d'un règlement de comptes entre deux bandes rivales. Un véhicule a été abandonné après que les forces de l'ordre soient intervenues, une arme aurait été retrouvée à l'intérieur. Près d'une centaine de jeunes se sont ensuite regroupés et des heurts ont éclaté depuis entre eux et les forces de l'ordre. Des jets de galets et de grenades lacrymogènes ont eu lieu. Des poubelles ont été incendiées et placées au milieu de la route. Un calme précaire s'est réinstallé en fin de journée dans le quartier Titan, et les agents communaux ont commencé à nettoyer les galets et les goupilles de grenades lacrymogènes au sol. (Photo D.R.)
Illustration : Mairie : perquisition au service des ressources humaines
LIKES
TWEETS

Saint-Denis

Mairie : perquisition au service des ressources humaines

Posté par IPR, dans Faits divers
Tôt ce mardi 3 mars 2020, les gendarmes ont effectué une perquisition au service des ressources humaines de la mairie de Saint-Denis. Le procureur de la République Eric Tuffery a fait le déplacement en personne. Le chef du parquet dionysien et les quatre gendarmes ne sont restés qu'un quart d'heure dans les locaux. Ils sont repartis avec un certain nombre de documents qu'ils ont demandés et obtenus de la part des services communaux. Selon nos informations, cette perquisition serait en lien avec le dossier d'emplois supposément fictifs au sein du cabinet du maire Gilbert Annette. C'est la Chambre régionale des comptes qui avait déposé l'affaire sur le bureau du procureur de Saint-Denis. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Saint-Denis : un automobiliste et un cyclomotoriste ivres placés en garde à vue
LIKES
TWEETS

Contrôle de police

Saint-Denis : un automobiliste et un cyclomotoriste ivres placés en garde à vue

Posté par IPR, dans Faits divers
Un automobiliste et un cyclomotoriste qui circulaient ivres ont été interpellés à Saint-Denis et placés en garde à vue par la police dans la nuit du vendredi 28 au samedi 29 février 2020. Au total "neuf conducteurs et conductrices s'avéraient circuler sous l'empire d'un état alcoolique, certains taux révélés étant largement délictuels" précisent les services de police. 47 contraventions ont été dressées par les policiers au cours de ces contrôles qui ont lieu dans le cadre de la lutte contre la pousse. Nous publions ci-dessous le communiqué de la police (Photo Police nationale)