Incendie

Illustration : Roche-Plate : le risque d'éboulements menace cinq bâtiments
LIKES
TWEETS

Aucune habitation n'est dans la zone à risque (actualisé)

Roche-Plate : le risque d'éboulements menace cinq bâtiments

Posté par IPR, dans Incendie
Huguette Bello, maire de Saint-Paul accompagnée du sous-préfet de la commune, s'est rendue ce vendredi 27 novembre 2020, dans la matinée à Roche Plate afin de rencontrer les habitants de l'ilet et faire un point sur la situation, suite aux risques d'éboulements qui menacent le village. Cinq bâtiments sont directement menacés par ce danger. L'école, l'antenne de la Protection Maternelle et Infantile (dispensaire), deux gites et la maison forestière de l'Office National des Forêts (ONF) sont ainsi situés dans une zone avec un risque d'impact élevé à très élevé. Aucune habitation n'est pour sa part concernée. (photo d'illustration rb / www.ipreunion.com )
Illustration : Maïdo : des sentiers, des pistes VTT et des routes forestières de nouveau accessibles
LIKES
TWEETS

Après l'Incendie du Maïdo

Maïdo : des sentiers, des pistes VTT et des routes forestières de nouveau accessibles

Posté par IPR, dans Incendie
L'Office national des forêts (ONF) annonce qu'un arrêté préfectoral daté du lundi 23 novembre autorise la réouverture des routes forestières des Tamarins et de Timour ainsi que de plusieurs sentiers du Maïdo. Ces voies avaient été fermées à la suite de l'incendie qui a ravagé 181 hectares de végétation (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Incendie du Maïdo : la faune et la flore endémiques ont échappé au pire
LIKES
TWEETS

Bientôt un travail de revégétalisation

Incendie du Maïdo : la faune et la flore endémiques ont échappé au pire

Posté par IPR, dans Incendie
Alors que l'incendie du Maïdo est désormais considéré comme maîtrisé avec 181 hectares brûlés, il va être l'heure de tirer un bilan de l'impact sur les espèces endémiques de cet espace protégé et classé au patrimoine de l'Unesco. Alors que la faune et la flore locales semblent avoir été sauvées de justesse, un gros travail de replantage et d'arrachage de plantes invasives devra être effectué pour assurer leur pérennité. Le Conseil départemental a de son côté d'ores et déjà annoncé une enveloppe de 700.000 euros pour la réhabilitation du site. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Maïdo : l'incendie désormais maîtrisé, 181 hectares ont brûlé
LIKES
TWEETS

Les renforts nationaux vont pouvoir se désengager

Maïdo : l'incendie désormais maîtrisé, 181 hectares ont brûlé

Posté par IPR, dans Incendie
Ce jeudi 19 novembre 2020, la préfecture annonce que l'incendie au Maïdo est désormais considéré comme étant maîtrisé, il ne progresse plus, la surface impactée est stable et il n'y a plus de flammes. 181 hectares de végétations ont brûlé dans l'incendie qui s'est déclaré dans la nuit du 6 au 7 novembre 2020. Les renforts nationaux arrivés les 11 novembre vont donc pouvoir se désengager et repartiront en Métropole en début de semaine. Prochainement, les sapeurs-pompiers de La Réunion diminueront leurs effectifs pour aboutir à la phase de surveillance du site qui sera de longue durée. Nous publions le communiqué complet ci-dessous. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Conseil départemental : près de 700.000 euros votés pour la réhabilitation du Maïdo
LIKES
TWEETS

La commission permanente s'est réunie ce mercredi

Conseil départemental : près de 700.000 euros votés pour la réhabilitation du Maïdo

Posté par IPR, dans Incendie
Ce mercredi 18 novembre 2020, la commission permanente du Conseil départemental se réunissait pour étudier plusieurs dossiers, notamment les travaux à entreprendre suite à l'incendie du Maïdo. Un budget de 700.000 euros a été adopté pour la réhabilitation du site, qui débutera dès 2021. Cyrille Melchior, président du Département, a par ailleurs annoncé que le sentier entre le Piton Maïdo et Roche Plate restera fermé pour les semaines, voire les mois à venir. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Incendie du Maïdo : 33 tonnes de produit retardant arrivées à Gillot
LIKES
TWEETS

Un vol cargo Corsair affrété pour l'occasion

Incendie du Maïdo : 33 tonnes de produit retardant arrivées à Gillot

Posté par IPR, dans Incendie
"Tandis que 80 pompiers ont atterri sur le tarmac de l'Aéroport de La Réunion Roland Garros en milieu de semaine pour prêter main-forte aux pompiers réunionnais, les équipes du FRET se sont quant à elles mobilisées pour traiter 33 tonnes de produits retardant, arrivées par le vol cargo Corsair International affrété pour permettre le ravitaillement du Dash", informe l'aéroport Roland Garros. Un stock arrivé sur l'île le (Photo aéroport Roland-Garros)
Illustration : Au Maïdo, une semaine face aux flammes
LIKES
TWEETS

[PHOTOS-VIDÉOS] Le coeur de La Réunion a brûlé

Au Maïdo, une semaine face aux flammes

Posté par IPR, dans Incendie
La semaine fut plus qu'ardue pour les pompiers et forces de l'ordre de La Réunion. Un incendie, déclaré dès le vendredi 6 novembre au soir, a brûlé 175 hectares au Maïdo. Un drame pour les Réunionnais qui ont tous en tête les feux destructeurs de 2010 et 2011 dans cet espace protégé de l'île. Si le feu est désormais fixé, les pompiers doivent empêcher toute reprise. Commencé dans la semaine, le travail de refroidissement des lisières se poursuit à travers la création de rigoles et d'arrosage intensif autour des points chauds. Un travail de longue haleine, tandis que les enquêteurs s'attèlent à trouver les causes l'incendie. Piste accidentelle ou criminelle, rien n'est écarté pour l'instant. Retour en images sur une semaine intense dans les sommets de Saint-Paul. (Photos rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Maïdo : les pompiers toujours à l'oeuvre après sept jours d'incendie
LIKES
TWEETS

[PHOTOS-VIDÉO] Tout faire pour éviter une reprise du feu

Maïdo : les pompiers toujours à l'oeuvre après sept jours d'incendie

Posté par IPR, dans Incendie
Voilà sept jours que le Maïdo est en proie à un vaste incendie qui a détruit 175 hectares. Si le feu est désormais fixé, les pompiers sont toujours à l'oeuvre pour tenter de le maîtriser totalement et éviter tout reprise des flammes. Aux côtés du SDIS 974 s'activent désormais les 80 pompiers de Métropole venus en renfort. Tous s'activent à sécuriser les lisières, en creusant des rigoles autour des points chauds afin de les remplir d'eau. Un travail de fourmi qui va prendre plusieurs semaines.
Illustration : Maïdo : le refroidissement des lisières se poursuit
LIKES
TWEETS

Un travail terrestre sur le long terme

Maïdo : le refroidissement des lisières se poursuit

Posté par IPR, dans Incendie
Le travail des pompiers suit son cours au Maïdo alors que le feu est désormais fixé. Avec l'aide des renforts venus de Métropole, le SDIS s'attèle au refroidissement des lisières et au creusage de rigoles visant à irriguer au maximum les sols et empêcher toute reprise du feu. Parallèlement les experts militaires envoyés de l'Hexagone se sont joints aux gendarmes de l'île pour avancer sur l'enquête. Aucune piste n'est écartée. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Orange rétablit son réseau à Mafate
LIKES
TWEETS

Incendie du Maïdo

Orange rétablit son réseau à Mafate

Posté par IPR, dans Incendie
Privé de réseau depuis la nuit du départ de l'incendie du Maïdo, le cirque de Mafate a retrouvé sa couverture 4G+ initiale ce jeudi 12 novembre. L'opérateur Orange vient en effet de rétablir complètement son réseau en réparant sa seconde antenne endommagée. Les Mafatais sont ainsi de nouveau joignables. (Photos : Orange)
Illustration : Gendarmerie : "aucune piste n'est écartée, il peut s'agir d'un incendie accidentel ou criminel"
LIKES
TWEETS

[LIVE] Deux départs de feu identifiés au Maïdo

Gendarmerie : "aucune piste n'est écartée, il peut s'agir d'un incendie accidentel ou criminel"

Posté par IPR, dans Incendie
Alors que les pompiers s'activent pour maîtriser l'incendie au Maïdo, désormais aidés des 80 renforts venus de Métropole, les gendarmes font le point sur l'enquête. Deux militaires experts ont été envoyés de l'Hexagone eux aussi pour prêter main forte aux gendarmes de La Réunion. Ce jeudi 12 novembre 2020, ils font le point sur l'enquête et les dispositifs employés à la Caserne La Redoute, sur la commune de Saint-Denis. Alors que deux départs de feu distincts ont été observés, la piste criminelle semble privilégiée. Nous sommes sur place, suivez notre live (Photos mm/www.ipreunion.com)
Illustration : Les renforts de Métropole au secours du Maïdo
LIKES
TWEETS

Plus d'effectifs pour maîtriser l'incendie

Les renforts de Métropole au secours du Maïdo

Posté par IPR, dans Incendie
Alors que le Maïdo brûle depuis six jours désormais, les 80 sapeurs-pompiers venus de Métropole prêtent main forte au SDIS à compter de ce jeudi 12 novembre 2020. Arrivés dans la nuit de mardi à mercredi, ils vont rejoindre les équipes déjà en place pour tenter de maîtriser l'incendie. Si le feu semble fixé, il s'agit désormais de noyer les lisières pour éviter toute reprise. Des opérations longues et complexes, qui pourraient durer une quinzaine de jours au moins. Du côté de l'enquête l'Hexagone envoie également des renforts : le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu a annoncé que deux militaires experts allaient se joindre aux gendarmes pour retrouver les auteurs de ce nouvel incendie ravageur. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Incendie au Maïdo : opération creusage et rigoles, "un vrai travail de fourmi"
LIKES
TWEETS

[LIVE] Deux militaires experts en renfort sur l'enquête

Incendie au Maïdo : opération creusage et rigoles, "un vrai travail de fourmi"

Posté par IPR, dans Incendie
Ce sont des nouvelles rassurantes qui ont été communiquées ce mardi 10 novembre 2020, quatrième jour des incendies qui se sont déclarés au Maïdo : Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, a annoncé après son arrivée sur place que le bilan avait été revu à la baisse : 175 hectares ont brûlé, contre 200 annoncés la veille. Si le feu est désormais "figé", la situation reste tout de même extrêmement fragile. "Nous sommes dépendants des conditions climatiques" a-t-il souligné. 130 sapeurs pompiers s'attèlent désormais à creuser des rigoles pour les remplir d'eau, autour du périmètre du feu, un vrai travail de fourmi. Les 80 pompiers envoyés en renfort de Métropole sont arrivés sur l'île, ils seront mobilisés dès ce jeudi. Par ailleurs, Sébastien Lecornu a annoncé que deux militaires experts arrivaient également de l'Hexagone, en renfort sur l'enquête. Suivez notre live. (Photos rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Incendie au Maïdo : le bilan revu à la baisse, 175 hectares ont brûlé
LIKES
TWEETS

[LIVE - PHOTOS/VIDEO] Le feu est "figé"

Incendie au Maïdo : le bilan revu à la baisse, 175 hectares ont brûlé

Posté par IPR, dans Incendie
Au Maïdo le feu n'a pas progressé dans la nuit du lundi 9 novembre au mardi 10 novembre 2020. Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mers, est arrivé ce mardi matin à La Réunion. Il a été porteur d'une relative bonne nouvelle : le bilan a été revu à la baisse, 175 hectares ont brûlé pour l'heure, et non 200. Il est accompagné de 80 sapeurs-pompiers et sapeurs-sauveteurs en renfort des équipes du SDIS 974, qui arriveront cette nuit. 25 tonnes de matériel sont acheminées, ainsi que 36 tonnes de retardant. Cette journée de mardi est décisive pour la maîtrise de cet incendie au coeur du parc national classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Les pompiers redoublent d'efforts pour maîtriser ce sinistre considéré comme "figé" par le ministre ce mardi. Il a cependant rappelé que la situation était "extrêmement fragile". Suivez notre direct (Photos rb/www.ipreunion.com)