Justice

Illustration : Cilaos : le nouveau maire Jacques Técher va porter plainte contre l'ex-maire Paul-Franco Técher
LIKES
TWEETS

Soupçons de signatures de contrats pendant la période de transition

Cilaos : le nouveau maire Jacques Técher va porter plainte contre l'ex-maire Paul-Franco Técher

Posté par IPR, dans Justice
Le nouveau maire fraîchement élu à Cilaos Jacques Técher attaque en justice le maire sortant Paul-Franco Técher. Le premier accuse le second d'avoir signé de nombreux contrats pendant la période de transition, alors qu'il n'en a pas le droit. Selon lui, depuis ce lundi 29 juin, lendemain du second tour, Paul-Franco Técher a signé plusieurs contrats PEC et titularisé 24 agents stagiaires. Jacques Técher va saisir la procureure de la République de Saint-Pierre et un dépôt de plainte sera fait lundi 6 juillet. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Affaire des musées régionaux : Didier Robert interrogé par les gendarmes à la Caserne Vérines
LIKES
TWEETS

Nouvelle audition

Affaire des musées régionaux : Didier Robert interrogé par les gendarmes à la Caserne Vérines

Posté par IPR, dans Justice
Le président de Région a été interrogé longuement par les gendarmes à la caserne Vérines ce mercredi 1er juillet 2020 dans la matinée. Il y était convoqué pour s'expliquer une nouvelle fois dans le cadre de l'affaire des Musées régionaux. Il avait été été interrogé le 24 septembre 2010 à ce sujet. (Photo de la première audition à la caserne Vérines, 24 septembre 2019 - rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Sainte-Marie : enquête sur un policier soupçonné de trafic de procurations
LIKES
TWEETS

Il était l'un des colistiers de Gérald Maillot

Sainte-Marie : enquête sur un policier soupçonné de trafic de procurations

Posté par IPR, dans Justice
Un colisiter de Gérald Maillot, également brigadier-chef dans la police, est soupçonné de trafic de procurations lors du premier tour des municipales. Des enquêtes interne et judiciaire sont en cours. Ce policier avait déjà été sanctionné par le passé pour des faits de faux et usage de faux (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Casanova Agamemnon libéré de son bracelet électronique
LIKES
TWEETS

Il avait été placé en liberté surveillée il y a un an

Casanova Agamemnon libéré de son bracelet électronique

Posté par IPR, dans Justice
L'un des plus vieux prisonniers de France, Casanova Agamemnon, va pouvoir retirer son bracelet électronique ce mercredi 1er juillet 2020. Placé sous liberté surveillée il y a un an pile, le Réunionnais est dorénavant libre de ses mouvements après avoir passé 49 ans derrières les barreaux. Il reste placé sous contrôle judiciaire. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Convoquée devant le tribunal correctionnel, Nassimah Dindar demande à ne pas être jugée à La Réunion
LIKES
TWEETS

Affaire des emplois présumés fictifs du Sdis

Convoquée devant le tribunal correctionnel, Nassimah Dindar demande à ne pas être jugée à La Réunion

Posté par IPR, dans Justice
Nassimah Dindar doit être jugée par le tribunal correctionnel ce vendredi 3 juillet 2020 dans le cadre des emplois présumés fictifs du Sdis. Elle demande le dépaysement du dossier dans une autre juridiction et estime que l'affaire ne peut pas être jugée "sereinement" à La Réunion. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Attribution des marchés de transport d'élèves à Saint-Denis : la STOI porte plainte
LIKES
TWEETS

La société accuse la CINOR de favoritisme (actualisé)

Attribution des marchés de transport d'élèves à Saint-Denis : la STOI porte plainte

Posté par IPR, dans Justice
La STOI (société de transports de l'océan Indien) a déposé une plainte ce jeudi 25 juin au tribunal administratif de Saint-Denis. La société dénonce l'attribution des marchés de transport d'élèves à Saint-Denis, marchés attribués par la CINOR à plusieurs sociétés appartenant à la famille Moutoussamy. La STOI estime avoir souffert de sous-notation et demande à ce que le marché soit ré-évalué. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Sainte-Marie : "les affaires gangrènent la commune et coûtent cher aux contribuables"
LIKES
TWEETS

La liste de Gérald Maillot porte plainte contre la gestion du maire sortant

Sainte-Marie : "les affaires gangrènent la commune et coûtent cher aux contribuables"

Posté par IPR, dans Justice
Coup de théâtre à Sainte-Marie à désormais 3 jours du second tour des municipales. Le quatuor faisant face à Richard Nirlo, mené par la tête de liste Gérald Maillot, monte au créneau. Ce mercredi 24 juin, ils se sont rendus au Tribunal de grande instance pour y déposer deux plaintes, la première pour détournement de fonds public, recel, faux et usages de faux dans une affaire impliquant Isabelle Nirlo, la nièce du maire sortant. La seconde pour diffamation suite aux propos tenus par le maire, qui a dit soupçonner les militants de Gérald Maillot être derrière les coups de fusil dont l'une de ses voitures de campagne a été la cible ce mardi. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Commissariat Malartic : Noor Olivier Bassand est sorti de garde à vue
LIKES
TWEETS

Il est soupçonné d'abus de biens sociaux et d'abus de confiance

Commissariat Malartic : Noor Olivier Bassand est sorti de garde à vue

Posté par IPR, dans Justice
Interpellé ce mardi 23 juin 2020 dans les locaux du Conseil départemental, Noor Olivier Bassand est sortie de garde à vue ce mercredi soir, soit plus d'un jour et demi après avoir été arrêté. Selon nos informations, cette interpellation est intervenue dans le cadre d'une affaire supposée d'abus de biens sociaux, d'abus de confiance et de travail dissimulé. Il avait été conduit au commissariat de Malartic à Saint-Denis. "L'enquête se poursuit" assure par ailleurs le Parquet. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Noor Olivier Bassand en garde à vue dans une affaire supposée d'abus de biens sociaux et d'abus de confiance
LIKES
TWEETS

Justice

Noor Olivier Bassand en garde à vue dans une affaire supposée d'abus de biens sociaux et d'abus de confiance

Posté par IPR, dans Justice
Les policiers ont interpellé tôt ce mardi 23 juin 2020 Noor Olivier Bassand au palais de la Source, siège du Conseil départemental. Selon nos informations, cette interpellation intervient dans le cadre d'une affaire supposée d'abus de biens sociaux, d'abus de confiance et de travail dissimulé. Connu pour être le président de l'association "Roul pa nou", Noor Olivier Bassand est également employé au sein du cabinet de la collectivité départementale. il a été placé à garde à vue. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Culturisme : un trafic de produits dopants démantelé
LIKES
TWEETS

Deux personnes présentées à la juge d'instructions jeudi

Culturisme : un trafic de produits dopants démantelé

Posté par IPR, dans Justice
Deux personnes soupçonnées d'avoir organisé un trafic de produits dopants dans le milieu du culturisme à La Réunion vont être présentées, ce jeudi matin 11 juin 2020, à la juge d'instruction. Le trafic a été démantelé mardi, dans le sud de l'île. Nous publions le communiqué de Caroline Calbo, la procureure de Saint-Pierre. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Saint-Denis : le principal du collège Juliette Dodu suspendu de ses fonctions
LIKES
TWEETS

Il a été mis en examen pour une "affaire d'ordre privé"

Saint-Denis : le principal du collège Juliette Dodu suspendu de ses fonctions

Posté par IPR, dans Justice
Depuis le 14 mai 2020, le principal du collège Juliette Dodu, situé à Saint-Denis, a été suspendu de ses fonctions. Le rectorat indique avoir été informé par le procureur qu'une affaire "d'ordre privée incompatible à ses fonctions" était en cours. Un arrêté de suspension a donc été prononcé, conformément à la procédure règlementaire. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Fin de garde à vue pour Joseph Sinimalé et sa fille
LIKES
TWEETS

Affaire supposée de prise illégale d'intérêts (actualisé)

Fin de garde à vue pour Joseph Sinimalé et sa fille

Posté par IPR, dans Justice
Joseph Sinimalé, maire de Saint-Paul, et sa fille Sandra Sinimalé, sont ressortis libres de la caserne de gendarmerie de Vérines (Saint-Denis) vers 22 heures 30 ce mardi 2 juin 2020. Ils avaient été placés en garde à vue dans la journée dans le cadre d'une affaire présumée de prise illégale d'intérêt. Les faits présumés remontent à fin 2014, début 2015. Élu maire quelques mois auparavant, Joseph Sinimalé, 77 ans, aurait embauché Eric Madouré, le compagnon de sa fille au sein de son cabinet moyennant d'importants émoluments et lui aurait fait bénéficier de coûteuses formations. Ce dernier également placé en garde à vue en début de matinée a été libéré en milieu de journée. Ces gardes à vue pour ces faits supposés sont intervenues alors que Joseph Sinimalé est candidat pour le second tour des municipales à Saint-Paul. Une coïncidence de calendrier... sans doute, même si ladite coïncidence ne semble pas, pour le moment, s'appliquer à d'autres élus (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Reprise d'activité au tribunal de Saint-Pierre : des règles sanitaires mises en place
LIKES
TWEETS

Les modalités précisées

Reprise d'activité au tribunal de Saint-Pierre : des règles sanitaires mises en place

Posté par IPR, dans Justice
Dans un communiqué de presse commun aux chefs de juridictions et au bâtonnier de Saint-Pierre, les modalités de reprise d'activité au tribunal à compter du 11 mai sont précisées. Des règles sanitaires strictes seront mises en place comme : du gel hydro alcoolique mis à disposition des justiciables à l'entrée du palais, le port du masque est recommandé, la capacité d'accès du public au sein de la juridiction sera limitée et une distance minimale d'un mètre devra être respectée dans les files d'attentes et à l'intérieur du bâtiment, matérialisée par le marquage au sol. Nous publions ci-dessous le communiqué en question. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Injures raciales : Brigitte Bardot renvoyée en correctionnelle
LIKES
TWEETS

Justice

Injures raciales : Brigitte Bardot renvoyée en correctionnelle

Posté par IPR, dans Justice
L'année dernière, l'ancienne actrice Brigitte Bardot tenait des propos outranciers à propos des Réunionnais. La fondatrice de l'association de protection animale éponyme avait écrit au préfet, outrée, à propos de l'errance animale sur l'île. Dans sa lettre elle qualifiait les Réunionnais "d'autochtones qui ont gardé leurs gènes de sauvages". Les plaintes se sont rapidement succédé et Brigitte Bardot est désormais poursuivie au motif "d'injures raciales". La star est désormais renvoyée en correctionnelle. (Photo d'illustration)
Illustration : L'ancien président Valéry Giscard d'Estaing visé par une plainte pour agression sexuelle
LIKES
TWEETS

Justice

L'ancien président Valéry Giscard d'Estaing visé par une plainte pour agression sexuelle

Posté par IPR, dans Justice
Selon le journal Le Monde et le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing fait l'objet d'une plainte pour agression sexuelle. Une journaliste allemande de 37 ans l'accuse d'avoir posé une main sur ses fesses au cours d'une interview, à la fin de l'année 2018. Le parquet de Paris aurait accusé réception de la plainte le 10 mars selon les deux journaux, qui y ont eu accès. (Photo d'illustration Valéry Giscard d'Estaing président en 1975, accompagné de sa femme / AFP)