Justice

Illustration : Lycéens mortellement fauchés à Saint-André - Loïc Garçon condamné à 6 ans de prison
LIKES
TWEETS

Cour d'Appel (actualisé)

Lycéens mortellement fauchés à Saint-André - Loïc Garçon condamné à 6 ans de prison

Posté par IPR, dans Justice
Loïc Garçon, le jeune chauffeur de 19 ans de qui avait mortellement fauché un groupe d'adolescents le 25 septembre 2017 à Saint-André a été condamné par la Cour d'Appel à 6 ans de prison ferme et 10 ans d'interdiction de repasser le permis. En première instance le 6 septembre dernier il avait été condamné à 3 ans de prison ferme, le tribunal n'avait ainsi pas suivi le parquet qui avait requis 6 ans de prison. Ce dernier avait fait appel. (Photo d'archive - RB pour Imaz Press)
Illustration : Jean-Claude Lacouture et sa directrice de cabinet au Tribunal correctionnel
LIKES
TWEETS

Pour des affaires de prise illégale d'intérêt et de harcèlement moral

Jean-Claude Lacouture et sa directrice de cabinet au Tribunal correctionnel

Posté par IPR, dans Justice
Marie-Claude Lapierre, directrice de cabinet du maire l'Étang-Salé, Jean-Claude Lacouture, est convoquée devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre ce jeudi 28 mars 2019. Elle sera jugée pour des faits supposés "de recel de prise illégale d'intérêt d'un élu public dans une affaire qu'il administre ou qu'il surveille." Elle devra s'expliquer sur les conditions d'acquisition à un prix très bas de sa maison située dans un secteur prisé de l'Étang-Salé. Un terrain de 453 m2 pour la modique somme de 66.000 euros. Jean-Claude Lacouture n'est pas poursuivi pour ces faits prescrits en ce qui le concerne. Il sera néanmoins jugé le même jour et par le même tribunal pour un dossier de harcèlement moral à l'encontre de l'ancienne directrice du centre communale d'actions sociales (CCAS) de l'Étang-Salé.
Illustration : Cour d'Appel - Jean-Bernard Caroupaye condamné à un an de prison ferme
LIKES
TWEETS

Fraude fiscale

Cour d'Appel - Jean-Bernard Caroupaye condamné à un an de prison ferme

Posté par IPR, dans Justice
La Cour d'Appel a confirmé les peines prononcées en première instance : Jean-Bernard Caroupaye a été condamné ce jeudi 28 mars 2019 à quatre ans de prison dont un ferme, la privation de ses droits civiques pendant 5 ans, la confiscation d'un immeuble et à une exclusion des marchés publics pour une durée de 5 ans. Le transporteur, patron de la Fédération nationale des transporteurs routiers (FNTR) contestait sa condamnation pour fraude fiscale. Il n'a pas encore indiqué s'il allait se pourvoir en Cassation. (Photo d'archive - RB/Imaz Press Réunion)
Illustration : "Loyers marrons" : condamné en première instance, Ibrahim Patel ne quittera pas la CCIR
LIKES
TWEETS

"Je suis dans une affaire Patel Ibrahim contre Patel Ibrahim "

"Loyers marrons" : condamné en première instance, Ibrahim Patel ne quittera pas la CCIR

Posté par IPR, dans Justice
Condamné en première instance, le 15 mars dernier, à huit mois de prison avec sursis, cinq ans d'inégilbilité et cinq ans d'interdiction de gérer une société, le président de la chambre de commerce et d'industrie a aussitôt annoncé son intention de faire appel de la décision du parquet. Ibrahim Patel était suspecté de ne pas avoir payé les loyers de son entreprise situé à Saint-Paul, pire encore, le chef d'entreprise aurait sous-loué ledit local et encaissé les chèques toujours sans s'acquitter du loyer à son propriétaire. Ibrahim Patel n'a pas dit son dernier mot et il prépare déjà sa défense pour son procès en appel. (photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Ibrahim Patel condamné à huit mois de prison avec sursis et cinq ans d'inéligibilité
LIKES
TWEETS

Affaire des loyers "marrons"

Ibrahim Patel condamné à huit mois de prison avec sursis et cinq ans d'inéligibilité

Posté par IPR, dans Justice
Huit mois de prison avec sursis et cinq ans d'inéligibilité pour Ibrahim Patel, poursuivi pour l'affaire des loyers "marrons." Le tribunal a suivi les réquisitions du parquet ce vendredi 15 mars 2019. Le dossier remonte à 2014. Le président de la Chambre de Commerce et de l'Industrie de La Réunion (CCIR) est suspecté de ne pas avoir payé les loyers de son entreprise située à Saint-Paul durant plusieurs années. Pire encore, le chef d'entreprise aurait sous-loué ledit local et aurait encaissé les chèques, toujours, sans s'acquitter du loyer à son propriétaire. Et l'addition est salée, Ibrahim Patel devrait plus de 23.000 euros à son propriétaire.
Illustration : Lutter contre la récidive en accompagnant ceux qui souffrent d'addiction
LIKES
TWEETS

Le tribunal de grande instance s'engage

Lutter contre la récidive en accompagnant ceux qui souffrent d'addiction

Posté par IPR, dans Justice
Un accompagnement sanitaire et judiciaire pour les prévenus qui souffrent d'addiction, c'est le nouveau dispositif mis en place par le parquet pour éviter l'incarcération à certains auteurs d'infractions en état de récidive. À l'initiative du parquet, le dispositif sera mis en place rapidement. Financé par l'Agence régional de santé, il permettra à la quarantaine de bénéficiaires d'être suivis par un médecin relais, le parquet, un référent associatif pour sortir de la délinquance et de l'addiction. Une prise en charge lourde quatre à six mois avant le défèrement du prévenu. Expérimenté pour une durée de trois ans, ce dispositif reste une mesure de contrôle judiciaire stricte.
Illustration : Première permission de sortie pour Casanova Agamemnon
LIKES
TWEETS

[PHOTOS-VIDEOS] L'un des plus anciens détenus de France a passé la journée dans l'ouest

Première permission de sortie pour Casanova Agamemnon

Posté par IPR, dans Justice
L'un des plus anciens détenus de France a sa première permission de sortie ce samedi 2 mars 2019. A 69 ans Casanova Agamemnon, en a passé près de 48 derrière les barreaux. Sa liberté conditionnelle avait été confirmée jeudi 31 janvier 2019 par la Cour d'Appel de Saint-Denis. Le Bénédictin a déjeuné et a passé la matinée dans l'Ouest de La Réunion, entre plage et océan... Il doit être de retour en prison ce soir. (Photos : RB/Imaz Press Réunion)
Illustration : Comité régional sport pour tous : l'ex président a été mis en examen mais laissé libre
LIKES
TWEETS

Il est soupçonné d'avoir détourné 700.000 euros

Comité régional sport pour tous : l'ex président a été mis en examen mais laissé libre

Posté par IPR, dans Justice
Le parquet de Saint-Pierre fait le point sur la procédure judiciaire en cours, nous publions le communiqué tel quel : Après 48 heures de garde à vue, Frédéric Cliquet a été mis en examen pour des chefs de non désignation de commissaire aux comptes par un dirigeant d'association, travail dissimulé par dissimulation de salariés, abus de confiance, escroquerie au préjudice de personnes publiques ayant versées des subventions et déclarations mensongères pour obtenir une allocation.
Illustration : Accident de Fleurimont : le procès de la seule rescapée renvoyé par le tribunal
LIKES
TWEETS

Le drame a coûté la vie à trois jeunes

Accident de Fleurimont : le procès de la seule rescapée renvoyé par le tribunal

Posté par IPR, dans Justice
Ce mardi 19 février 2019 le tribunal correctionnel de Saint-Denis a renvoyé à une date ultérieure le procès de Sarah, la seule survivante de l'accident de Fleurimont (Saint)-Paul) qui a coûté la vie à trois jeunes en juillet 2018. La jeune fille, lourdement handicapée à la suite de cet accident dont elle ne se souvient pas, est suspectée d'être la conductrice de la Peugeot 406 accidentée et d'avoir conduit sous l'emprise de l'alcool. Une information judiciaire va être ouverte afin de déterminer les circonstances exactes du drame
Illustration : Affaire des loyers "marrons" : Ibrahim Patel fixé sur son sort le 15 mars prochain
LIKES
TWEETS

Une ardoise de plus 23.000 euros

Affaire des loyers "marrons" : Ibrahim Patel fixé sur son sort le 15 mars prochain

Posté par IPR, dans Justice
Ibrahim Patel faisait de nouveau face à la justice ce vendredi 15 février au tribunal correctionnel. Cette fois, c'est pour l'affaire des "loyers marrons", un dossier qui remonte à 2015, Ibrahim Patel est suspecté de ne pas avoir payé les loyers de son entreprise située à Saint-Paul durant plusieurs année. Pire encore, le chef d'entreprise aurait sous-loué ledit local et aurait encaissé les chèques, toujours, sans s'acquitter du loyer à son propriétaire. Et l'addition est salée, Ibrahim Patel devrait plus de 23.000 euros à son propriétaire. Le parquet a requis une peine de 8 mois de prison avec sursis, 5 ans d'inéligibilité, et 10 ans d'interdiction de gérer une société. Jugement le 15 mars prochain.
Illustration : Philippe Ghanty condamné à 6 mois de prison avec sursis
LIKES
TWEETS

Il avait entretenu une relation avec une de ses élèves mineure

Philippe Ghanty condamné à 6 mois de prison avec sursis

Posté par IPR, dans Justice
L'ancien professeur d'anglais au collège Jules Reydellet et ex-candidat du FN aux élections législatives était passé devant le tribunal correctionnel le 22 janvier dernier. Il était jugé pour des faits d'atteinte sexuelle sur une de ses élèves de 14 ans. Le trentenaire avait entretenu une relation avec la collégienne durant plusieurs mois. L'enseignant parlait d'une "relation amoureuse consentie". La justice n'aura pas été du même avis, l'ancien professeur a été condamné à six mois de prison avec sursis et une interdiction d'exercer une activité en lien avec des mineurs. Pour rappel, le parquet avait requis huit mois de prison avec sursis.
Illustration : Saint-Benoît : reconstitution de la fusillade entre le radicalisé Jérôme Lebeau et les policiers
LIKES
TWEETS

Les magistrats du pôle antiterroriste de Paris sont sur place

Saint-Benoît : reconstitution de la fusillade entre le radicalisé Jérôme Lebeau et les policiers

Posté par IPR, dans Justice
Un impressionnant dispositif est dressé depuis tôt ce mercredi matin 6 février 2019 autour d'un immeuble de la cité Fragrance à Saint-Benoît. Des magistrats du pôle antiterroriste de Paris est sur place pour procéder à la reconstitution de la fusillade entre le djihadiste présumé Jérôme Lebeau et les forces de l'ordre en avril 2017. Deux policiers avaient été légèrement blessés (Photo archives - RB/Imaz Press Réunion)
Illustration : "A 80 ans, Casanova Agamemnon n'aura plus de compte à rendre à la justice"
LIKES
TWEETS

Bientôt en liberté conditionnelle (actualité)

"A 80 ans, Casanova Agamemnon n'aura plus de compte à rendre à la justice"

Posté par IPR, dans Justice
L'un des plus anciens détenus de France pourra bientôt sortir de prison. La liberté conditionnelle de Casanova Agamemnon, a été confirmé jeudi 31 janvier 2019 par la Cour d'Appel de Saint-Denis. L'homme de 68 ans devra maintenant réapprendre à vivre normalement. Difficile lorsqu'on a passé les deux tiers de sa vie derrière des barreaux. Mais le Bénédictin est attendu, sa famille et ses amis seront là pour l'entourer.
Illustration : La Cour d'Appel confirme la liberté conditionnelle de Casanova Agamemnon
LIKES
TWEETS

Après 48 ans derrière les barreaux

La Cour d'Appel confirme la liberté conditionnelle de Casanova Agamemnon

Posté par IPR, dans Justice
La liberté conditionnelle de Casanova Agamemnon, l'un des plus anciens détenus de France a été confirmé ce jeudi 31 janvier 2019 par la Cour d'Appel de Saint-Denis. Lundi 21 janvier 2019, le procureur avait donné un avis favorable à la demande de libération conditionnelle du Bénédictin. L'homme a 68 ans, presque 69. Au total, il en a passé presque 49 derrière les barreaux.