Légumes

Illustration : Mauvaise saison pour les fruits : les letchis et les mangues vont manquer
LIKES
TWEETS

La faute à un hiver trop doux

Mauvaise saison pour les fruits : les letchis et les mangues vont manquer

Posté par IPR, dans Légumes
Alors que se rapproche la saison tant attendue des letchis, les producteurs font grise mine, tandis que les consommateurs ne devraient pas tarder à déplorer l'absence de ces fruits sur les étals. en raison d'une mauvaise météo, la production 2017 ne constituerait que 30% de celle observée l'an dernier. Les mangues, elles aussi, connaissent une baisse de production significative. Un coup dur pour les agriculteurs.
Illustration : Petit tour des fraîcheurs du marché
LIKES
TWEETS

Pitaya, ananas, sosso maïs et autres produits péi

Petit tour des fraîcheurs du marché

Posté par IPR, dans Légumes
Imaz Press vous invite à déambuler entre les étals des marchés forains : pitayas, ananas, soso maïs, fruits de la passion, gingembre... un mélange de saveurs et de couleurs aux effluves péi. Car La Réunion se décline sous de multiples facettes. Entre les douceurs lontan, les fruits mûrs et les légumes frais, il y a pléiade de choix ! Et nos papilles ne s'en lassent pas.
Illustration : Fortes pluies : les fruits et légumes en danger
LIKES
TWEETS

[AUDIO] Après le passage de la tempête tropicale Carlos

Fortes pluies : les fruits et légumes en danger

Posté par IPR, dans Légumes
Au lendemain du passage de la tempête Carlos, au plus près des côtes réunionnaises, un tour des étals de marché montre que les fruits et légumes s'apprêtent à souffrir des intempéries passées. Longanis, mangues, mais aussi salades, tomates et brèdes pourraient voir leurs prix flamber dans quelques jours. Pour l'heure, les stands se remplissent des produits rescapés qui sont encore abordables. Malheureusement, cela ne devrait pas durer.
Illustration : La sécheresse fait flamber les prix des légumes
LIKES
TWEETS

La tomate et la salade ont soif

La sécheresse fait flamber les prix des légumes

Posté par IPR, dans Légumes
Les prix des légumes ont augmenté sur les étals des bazardiers et cette fois-ci ce n'est pas à cause des pluies. Leur absence serait même à l'origine de cette flambée qui, en quelques semaines, a fait passer les prix du simple au double. Dans le sud notamment, la tomate, la pomme de terre, le chouchou et la salade sont victimes d'une période de sécheresse sans précédent. La réduction des stocks a déclenché l'habituel effet en chaîne : les grossistes augmentent leurs tarifs, les détaillants et bazardiers leur emboitent le pas, les consommateurs payent... cher (Photo d'illustration).
Illustration : La pluie est tombée, le prix des légumes explose
LIKES
TWEETS

Après les intempéries

La pluie est tombée, le prix des légumes explose

Posté par IPR, dans Légumes
Les dernières intempéries ont fait souffrir les fruits et les légumes. Dans les champs les cultures sont inondées et ne peuvent pas être récoltées. Résultat, les prix de gros flambent et ceux sur les étals suivent le pas. Les commerçants, qui ont du mal à travailler en période cyclonique, essuient les critiques des consommateurs qui n'aiment pas acheter des légumes trop chers et abîmés. Malheureusement, les prix vont continuer de grimper progressivement d'ici les 15 prochains jours.
Illustration : La chaleur ne fait pas fondre les prix des fruits et légumes
LIKES
TWEETS

Impacts de la saison cyclonique

La chaleur ne fait pas fondre les prix des fruits et légumes

Posté par IPR, dans Légumes
Comme chaque année, la période cyclonique est un temps difficile pour la filière des fruits et légumes. Les grosses chaleurs et les fortes pluies qui se sont abattues sur La Réunion font craindre une augmentation des prix sur les étals des bazars. Pour le moment "l'impact au niveau du consommateur est encore limité" indique Alain Sabine, directeur du marché de gros à Saint-Pierre (Photo d'illustration)