manifestation

Illustration : Le barrage filtrant au rond-point de Carrefour à Saint-Pierre est levé
LIKES
TWEETS

Il y a toujours des ralentissements dans le secteur

Le barrage filtrant au rond-point de Carrefour à Saint-Pierre est levé

Posté par IPR, dans manifestation
Une trentaine de personnes bloquaient la circulation en début de matinée autour du rond-point couramment appelé "rond-point du MacDo" à Saint-Pierre. Un barrage très peu filtrant qui a été levé un peu avant 11 heures. Les manifestants semblent avoir quitté les lieux. Néanmoins, selon le CRGT, la circulation est toujours un peu ralentie, prudence à vous ! (photo d'illustration)
Illustration : Un hommage aux Gilets jaunes " tombés pour la liberté de la France "
LIKES
TWEETS

Ce vendredi soir devant la préfecture

Un hommage aux Gilets jaunes " tombés pour la liberté de la France "

Posté par IPR, dans manifestation
L'événement est à l'initiative de la Kaz du Peup Reyoné. Rendre hommage à ces Gilets jaunes " morts pour la France " disent-ils. Dans l'hexagone, depuis le début du mouvement le 17 novembre dernier, 10 manifestants ont perdu la vie, à des ronds-point suite au cours d'accidents de la circulation. Les Gilets jaunes de La Réunion sont rassemblés devant la préfecture, symbole du pouvoir et de l'État. Juste à côté, leur Kaz du Peup, un endroit de rassemblement où les contestataires sont invités à donner leur revendications et à venir se renseigner sur le Referendum d'initiative citoyenne. Au programme de l'hommage de ce vendredi 11 janvier : dépôt de gerbe devant une stèle, recueillement, chant de la Marseillaise. Un moment de communion auquel plus de 200 Gilets jaunes des quatre coins de l'île vêtus de blanc et de jaune sont venus assister.
Illustration : Les Gilets jaunes multiplient les actions ce samedi
LIKES
TWEETS

Mouvement social à La Réunion

Les Gilets jaunes multiplient les actions ce samedi

Posté par IPR, dans manifestation
Après deux barrages filtrants fugaces tôt ce matin - l'un à hauteur de l'échangeur de Gillot dans les deux sens, l'autre au Portail Saint-Leu sur la Route des Tamarins en direction de Saint-Denis - les Gilets jaunes 974 continuent à se mobiliser. En fin de matinée, une opération escargot, peu contraignante au niveau de la circulation, a eu lieu entre Gillot et la Préfecture, un groupe d'une dizaine de Gilets jaunes était aux commandes. Une autre opération du genre est en cours sur la quatre voies du en direction de Saint-Louis. Les Gilets jaunes ont quitté le Portail Saint-Leu plus tôt dans la journée. Cette fois, les conséquences pour les automobilistes sont plus importantes. Un embouteillage de 2 à 3 kilomètres s'est formé. Selon plusieurs usagers de la route, les Gilets jaunes rouleraient entre 10 et 15km/h. Dans le centre-ville de Saint-Denis, une marche pacifique est en cours. Les gilets jaunes présents devant la Préfecture se matin rejoignent d'autres Gilets jaunes dans le centre-ville du chef lieu. Les forces de l'ordre escortent le cortège. Par ces actions, les Gilets jaunes veulent démontrer que le mouvement contestataire n'est pas éteint.
Illustration : Mouvement du 17 novembre - violences urbaines : un même message ?
LIKES
TWEETS

Barrages contre feux de poubelles

Mouvement du 17 novembre - violences urbaines : un même message ?

Posté par IPR, dans manifestation
La mobilisation du 17 novembre a bien pris à La Réunion, tellement bien qu'il y a eu une mobilisation du 18 novembre, qu'il y aura sans doute une mobilisation du 19 novembre et peut-être celle du 20. Jusqu'ici, chaque journée de mobilisation des gilets jaunes a été suivie d'une nuit de violences urbaines. Et si le message était le même ? Si ces deux mouvements citoyens aussi différents soient-ils, étaient liés ? Que la source était la même : un profond malaise économique et social, l'impression d'être invisible aux yeux du pouvoir.
Illustration : Violences urbaines: deux concessionnaires incendiés et un fast-food vandalisé au Port
LIKES
TWEETS

[LIVE - PHOTOS/VIDÉOS] Plusieurs feux signalés

Violences urbaines: deux concessionnaires incendiés et un fast-food vandalisé au Port

Posté par IPR, dans manifestation
Nouvelle nuit de violence à La Réunion. De nombreux feux de poubelles, de palettes sont recensés. Les concessionnaires automobiles Peugeot et Costrans de La Rivière des Galets sont en flamme ainsi que le Mcdonald's du Port. Quelques heures avant cela, plusieurs interventions ont eu lieu sur des barrages tenus par des jeunes. Forces de l'ordre et manifestants se sont affrontés, jets de galets, de bouteilles en verre contre bombes lacrymogènes. Les opérations ont lieu au niveau des axes routiers les plus congestionnés. La sécurité des automobilistes bloqués est en jeu, rackets, vols, intimidations, la panique s'emparent des usagers de la route. Les forces de l'ordre sont appuyées par l'hélicoptère de la gendarmerie à Saint-Paul. Quatre gendarmes ont été blessés lors de la charge sur le barrage de la quatre voies de Saint-Paul.
Illustration : Gilets jaunes : la préfecture hausse le ton
LIKES
TWEETS

Barrages filtrants sur plusieurs axes routiers

Gilets jaunes : la préfecture hausse le ton

Posté par IPR, dans manifestation
La préfecture annonce que les forces de l'ordre appliqueront les lois en terme de sanctions pour les entraves à la circulation. Hier, une forme de tolérance avait été concédée aux gilets jaunes concernant les barrages routiers. Mais aujourd'hui, après avoir laissé s'exprimer le mouvement citoyen ce dimanche matin, la préfecture a décidé de sévir. Les manifestants seront verbalisés car "nous ne sommes plus dans la mouvance du 17 novembre".
Illustration : Gilets jaunes : 27 barrages sur les routes réunionnaises
LIKES
TWEETS

La situation à 20h

Gilets jaunes : 27 barrages sur les routes réunionnaises

Posté par IPR, dans manifestation
Plusieurs barrages ont été levés mais la majorité d'entre eux se poursuit. Les autres blocages sur les routes et les ronds-points pour le mouvement du 17 novembre continuent. Selon le CRGT, il y a avait 27 barrages à 20h. Ceux de la Route du Littoral, du secteur Banks à Saint-Pierre, de La Possession, du portail à Saint-Leu one été levés. La grogne à La Réunion n'est pas uniquement dirigée contre la hausse des prix des carburants : il y a aussi la vie la chère et le dégoût d'une classe politique méprisante. À la tombée de la nuit, le nombre de routes bloquée augmente. Certains manifestants se disent prêts à tenir le camp plusieurs jours.
Illustration : Gilets jaunes : 31 barrages sur les routes réunionnaises
LIKES
TWEETS

Les barrages sur la Route du Littoral levés

Gilets jaunes : 31 barrages sur les routes réunionnaises

Posté par IPR, dans manifestation
La Route du Littoral a été libérée. Les blocages sont levés. Pour les autres axes routiers de l'île, les blocages sur les routes et les ronds-points pour le mouvement du 17 novembre se poursuivent. Selon le CRGT, il y a avait 32 barrages à 18h15. La grogne à La Réunion n'est pas uniquement dirigée contre la hausse des prix des carburants : il y a aussi la vie la chère et le dégoût d'une classe politique méprisante. À la tombée de la nuit, le nombre de routes bloquée augmente. Certains manifestants se disent prêts à tenir le camp plusieurs jours.
Illustration : Une centaine de personnes mobilisées devant le Rectorat
LIKES
TWEETS

Grève dans l'Éducation nationale

Une centaine de personnes mobilisées devant le Rectorat

Posté par IPR, dans manifestation
Toutes les organisations syndicales locales de l'Éducation nationale avaient appelé à la grève. Une centaine de personnels a répondu présent. Ce lundi 12 novembre matin, rendez-vous était donné devant le Rectorat à 9h. Comme à chaque mobilisation de ce type, une délégation avec des représentants de l'intersyndicale est reçue par le Recteur pour transmettre leurs doléances à Paris. Le principal point de tension, l'annonce de suppressions de poste de Jean-Michel Blanquer. Le budget 2019, dont le volet Éducation nationale sera discuté en plénière demain, mardi 13 novembre à l'Assemblée nationale, prévoit de supprimer 2.650 postes dans les collèges et lycées publics, 550 dans le privé, 400 dans l'administration. Quelques 1.800 postes seront créés au primaire, en vertu de "la priorité au primaire" voulue par le ministre. Les syndicats mettent la pression mais obtiendront-ils gain de cause quand les mobilisations sont de moins en moins suivies ?
Illustration : La Possession - Lataniers nout ker d'vie porte plainte contre Joël Mongin
LIKES
TWEETS

Le collectif dit avoir subi des propos racistes

La Possession - Lataniers nout ker d'vie porte plainte contre Joël Mongin

Posté par IPR, dans manifestation
Le 29 octobre dernier, les élus de La Possession ont validé le choix du carrier pour l'exploitation de la carrière des Lataniers. C'est donc le groupement de la Nouvelle Route du Littoral qui sera aux commandes, GTOI, Vinci et SBTPC. En marge de ce conseil municipal, anti et pro carrière se sont retrouvés face à face. Et ça a dérapé, le collectif Lataniers nout ker d'vie a manifesté devant la mairie de La Possession pour signifier son désaccord. Face à eux, une contre manifestation s'est montée. Les transporteurs menés par Joël Mongin ont défendu le projet. Un sujet sensible, la confrontation a dérapé, les membres du collectif disent avoir été victimes de menaces, d'intimidation et ce serait même allé plus loin, des propos raciste auraient été proférés à leur encontre. Le collectif a donc décidé de déposer plainte contre Joël Mongin ce mardi 6 novembre.
Illustration : Médiator : "on ne veut pas de pitié, on veut du soutien"
LIKES
TWEETS

[VIDEO] Rassemblement des victimes devant la préfecture

Médiator : "on ne veut pas de pitié, on veut du soutien"

Posté par IPR, dans manifestation
Une dizaine de victimes et leurs soutiens se sont réunis ce matin, vendredi 26 mai 2017, devant les portes restées closes de la Préfecture. Si les services de l'Etat faisaient le pont, les victimes, elles, attendent toujours d'être entendues par les pouvoirs publics. Berthe, porte-parole du mouvement, qui pâtit des séquelles laissées par la prise du Médiator, souhaite "que l'on surveille plus les médicaments qui sont mis sur le marché".
Illustration : [VIDEO] Un collectif d'associations manifeste contre la corruption des élus
LIKES
TWEETS

Ils comptent passer la nuit dans les jardins de la Préfecture

[VIDEO] Un collectif d'associations manifeste contre la corruption des élus

Posté par IPR, dans manifestation
Depuis 9h00 ce vendredi 21 avril 2017, cinq associations se sont regroupés dans les jardins de la Préfecture pour manifester contre "la corruption des élus". Les représentants et membres des Révoltés du 974 lanceurs d'alertes, les contribuables du 974, le CSAPR (Collectif des syndicats et associations professionnels de La Réunion), LPLP ( "Lorganizasion Popilèr po libèr nout Péi") et le collectif citoyen handicap comptent camper dans les jardins de la Préfecture cette nuit et "invite les citoyens" à se joindre à eux.
Illustration : Les révoltés du 974 manifestent contre une justice "trop lente"
LIKES
TWEETS

Saint-Denis - Tribunal de Champ Fleuri

Les révoltés du 974 manifestent contre une justice "trop lente"

Posté par IPR, dans manifestation
Une quinzaine de personnes a manifesté devant le Palais de justice de Champ Fleuri à Saint-Denis ce mercredi 2 novembre 2016, sous la bannière des Révoltés 974, lanceurs d'alertes. Dans la foule brandissant pancartes et bouquets de fleurs - pour symboliser "la mort de la justice française" - plusieurs personnes présentaient des dossiers en attente au tribunal. Espérant accélérer les choses, ils occuperont le parvis du Palais de justice jusqu'à ce soir.