Mayotte

Illustration : Mayotte - Un escadron de gendarmes et 330 000 euros de plus pour combattre la délinquance
LIKES
TWEETS

[LIVE-VIDÉO/PHOTOS] Lutte contre l'insécurité, les mesures annoncées par l'Etat

Mayotte - Un escadron de gendarmes et 330 000 euros de plus pour combattre la délinquance

Posté par IPR, dans Mayotte
Des heurts se sont produits entre des manifestants et les forces de l'ordre tôt ce lundi 12 mars 2018 en Petite Terre à Mayotte. Alors que la ministre des outre-mer, Annick Girardin était attendue dans la matinée, un barrage avait été installée au rond-point desservant l'aéroport. Les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène pour dégager le passage. En milieu de journée, la ministre a tenté de dialoguer directement avec des manifestants à Mamoudzou. La population a refusé. Pour rappel Mayotte est paralysée depuis trois semaines par une grève générale contre l'insécurité. Suivez notre live
Illustration : Mayotte, une bombe à retardement
LIKES
TWEETS

Près d'un mois de grève générale sur l'île aux parfums

Mayotte, une bombe à retardement

Posté par IPR, dans Mayotte
Mayotte a entamé sa troisième semaine de "grève générale" contre l'insécurité. Ce mardi 7 mars 2018, la ministre des Outre-Mer a annoncé l'ouverture d'une "conférence pour l'avenir" de ce département français assailli par les violences. La colère des habitants ne faiblit pas. L'insécurité n'est pas leur seule inquiétude : le département, assailli par l'immigration clandestine, présente des retards conséquents en matière de santé, de logement et d'éducation. Cela fait donc près d'un mois que l'île est paralysée. Et la question de se poser : et si la même situation avait eu lieu à Paris ?
Illustration : Insécurité à Mayotte : Girardin annonce des renforts de forces de l'ordre
LIKES
TWEETS

Les manifestations continuent

Insécurité à Mayotte : Girardin annonce des renforts de forces de l'ordre

Posté par IPR, dans Mayotte
La ministre des Outre-mer Annick Girardin a annoncé mercredi une série de "mesures déterminées" pour améliorer la sécurité à Mayotte, dont l'envoi de forces de l'ordre supplémentaires, alors que se succèdent depuis une semaine les manifestations dénonçant l'insécurité dans ce département de l'océan Indien.
Illustration : Pas de démineurs : la sous-préfète vérifie elle-même un colis suspect
LIKES
TWEETS

Aéroport de Mayotte

Pas de démineurs : la sous-préfète vérifie elle-même un colis suspect

Posté par IPR, dans Mayotte
A l'aéroport de Mayotte ce vendredi 16 juin 2017, un sac à dos abandonné a déclenché une alerte au colis suspect. Le territoire ne disposant pas d'équipe de déminage, c'est la sous-préfète elle-même, Florence Ghilbert-Bézard, qui a procédé aux vérifications, plutôt que d'attendre qu'une équipe soit dépêchée depuis La Réunion, apprend-t-on par l'AFP. (Photo d'illustration)
Illustration : Les panneaux électoraux manquent à l'appel
LIKES
TWEETS

Mayotte

Les panneaux électoraux manquent à l'appel

Posté par IPR, dans Mayotte
La campagne électorale officielle en vue de l'élection présidentielle a commencé officiellement ce lundi 10 avril, mais cette semaine, elle n'avait pas encore gagné les panneaux d'affichages électoraux mahorais, d'après les observations de France Mayotte Matin.
Illustration : Baby boom : 9514 bébés en 2016
LIKES
TWEETS

Mayotte

Baby boom : 9514 bébés en 2016

Posté par IPR, dans Mayotte
L'Agence France Presse le notait dans un article datant du 11 janvier dernier : selon le directeur du Centre hospitalier de Mayotte, la maternité a battu son propre record en dépassant les 9 000 naissances de l'année 2015. L'an passé, 9514 bébés sont été mis au monde à Mayotte. (Photo : AFP)
Illustration : Condamné pour diffamation, Salim Nahouda paiera son amende grâce au soutien populaire
LIKES
TWEETS

Le syndicaliste de la CGT Mayotte a récolté plus que les 27 500 euros nécessaires

Condamné pour diffamation, Salim Nahouda paiera son amende grâce au soutien populaire

Posté par IPR, dans Mayotte
Après avoir été attaqué en diffamation par Daniel Zaïdani, Ida Nel et Mayotte Channel Gateway, le syndicaliste Salim Nahouda avait été condamné à verser une amende s'élevant à plus de 27.500 euros à ses opposants, rapportait France Mayotte Matin, dans son édition de ce lundi 9 janvier 2017. Une collecte populaire a permis de rassembler l'argent nécessaire afin de payer l'amende du secrétaire départemental de la CGT Mayotte, rapporte France Mayotte Matin.
Illustration : Mayotte: Un garçonnet de 9 ans décède près de l'école de Doujani
LIKES
TWEETS

Une bagarre entre deux enfants a mal tourné

Mayotte: Un garçonnet de 9 ans décède près de l'école de Doujani

Posté par IPR, dans Mayotte
Un garçon de 9 ans est décédé ce jeudi 1er décembre 2016 à Mayotte après une bagarre près de l'école de Doujani. Il était aux alentours de 12h30, ce jeudi 1er décembre derrière l'école de Doujani lorsqu'une bagarre éclate en tre deux enfants, en train de casser des mangues "à coups de pierres et bâton", rapporte France Mayotte Matin.