Mayotte

Illustration : Mamoudzou - Un médecin dénonce un système de soins dépassé
LIKES
TWEETS

Centre hospitalier de Mayotte

Mamoudzou - Un médecin dénonce un système de soins dépassé

Posté par IPR, dans Mayotte
Dans un courrier envoyé à l'Agence régionale de santé, un médecin exprime sa grande inquiétude quant à la dégradation de l'accès aux soins au Centre hospitalier de Mayotte (CHM) à Mamoudzou. "Ceci n'est pas un courrier d'un médecin désespéré, c'est le courrier d'un médecin qui en conscience, a souhaité vous faire part de son expérience. Et si par malheur les choses se passaient mal, il ne sera pas dit que vous ne saviez pas", annonce-t-il.
Illustration : Le Procureur de la République craint un "cataclysme"
LIKES
TWEETS

Violences à Mayotte

Le Procureur de la République craint un "cataclysme"

Posté par IPR, dans Mayotte
Le Procureur de la République de Mayotte, Joël Garrigue, a révélé mardi 16 février des chiffres de la délinquance en constante hausse, avertissant d'un "cataclysme" en 2017 si la situation n'évolue pas. Dans la même journée, les jeunes du quartier de Tsoundzou se sont réunis, prévoyant une vengeance contre ceux du quartier de Djouani, qui ont frappé et tué un de leurs amis la semaine passée.
Illustration : Près de 2 200 clandestins reconduits en janvier 2016
LIKES
TWEETS

Mayotte

Près de 2 200 clandestins reconduits en janvier 2016

Posté par IPR, dans Mayotte
Environ 2 200 personnes en situation irrégulières auraient été reconduits à la frontière mahoraise en janvier 2016, note France Mayotte matin. Le quotidien constate que ce mois-ci, 15 locaux de rétention administrative ont été ouverts afin de pallier le manque de places du nouveau centre. La ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin, a annulé au dernier moment la réunion qui devait avoir lieu ce mardi au sujet de l'immigration clandestine en présence du préfet de Mayotte et des parlementaires mahorais. (Photo d'illustration)
Illustration : Un petit garçon décédé à cause des intempéries
LIKES
TWEETS

Mayotte

Un petit garçon décédé à cause des intempéries

Posté par IPR, dans Mayotte
Un petit garçon est décédé lundi 1er février dans la ville de Sada, dans l'ouest de Mayotte, à cause des fortes pluies qui s'abattent sur l'île depuis vendredi 29 janvier. Dans un communiqué, la ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin, adresse ses condoléances à la famille et exprime sa "grande tristesse". Le bulletin de vigilance fortes pluies émis vendredi dernier a été prolongé lundi à 16h (heure locale) et est toujours en vigueur.
Illustration : 4 Syriens débarqués demandent l'asile politique
LIKES
TWEETS

Mayotte

4 Syriens débarqués demandent l'asile politique

Posté par IPR, dans Mayotte
4 ressortissants Syriens sont arrivés clandestinement à Mayotte en fin de semaine dernière, traversant depuis les Comores à bord d'un kwassa. Bien informés sur les lieux et les procédures, ils ont traversé l'île pour se rendre au Centre de rétention administrative de Pamandzi afin d'y demander l'asile politique, raconte le quotidien France Mayotte matin. Ce n'est pas la première fois que des migrants arrivent de loin pour traverser la frontière française à cet endroit, où elle est plus poreuse qu'ailleurs. (Photo d'illustration)
Illustration : Boom des naissances en 2015
LIKES
TWEETS

Mayotte

Boom des naissances en 2015

Posté par IPR, dans Mayotte
Selon un bilan encore non officiel, 8 854 nouveaux nés auraient vu le jour en 2015 contre 7 374 en 2014. Mayotte connait une croissance démographique trois fois plus forte que la France entière.
Illustration : Deux bandes rivales se déchirent à Mamoudzou
LIKES
TWEETS

Mayotte

Deux bandes rivales se déchirent à Mamoudzou

Posté par IPR, dans Mayotte
Des affrontements entre les bandes rivales de Cavani et de M'Gombani ont une nouvelle fois éclaté ce week-end à Mamoudzou, près de la pointe Mahabou, comme le rapporte le quotidien France Mayotte Matin. Depuis plusieurs mois, tous les prétextes sont bons pour pousser les deux groupes à en venir aux poings.
Illustration : Deux décès inexpliqués, un accès aux soins saturé
LIKES
TWEETS

Centre hospitalier de Mayotte

Deux décès inexpliqués, un accès aux soins saturé

Posté par IPR, dans Mayotte
Un enfant de 5 mois et une femme de 20 ans sont décédés au Centre hospitalier de Mayotte (CHM) dimanche 6 et lundi 7 décembre 2015. Depuis plusieurs mois, le personnel hospitalier dénonce des dysfonctionnements au sein de l'établissement et souligne des cas de burn-out. La fréquentation du centre est totalement saturée, notamment en raison de l'arrivée de nombreux patients étrangers.