Médias

Illustration : Le Quotidien demande son placement en redressement judiciaire
LIKES
TWEETS

Médias

Le Quotidien demande son placement en redressement judiciaire

Posté par IPR, dans Médias
Le Quotidien de La Réunion a demandé à être placé en redressement judiciaire, a annoncé la direction de l'entreprise ce mercredi soir 1er juillet 2020. "La crise du secteur de la presse écrite, la crise Covid et une décision prud'homale (un ex cadre salarié vient d'obtenir le versement de plusieurs centaines de milliers d'euros d'indemnités - ndlr), ont imposé l'ouverture de cette procédure" indique dans un communiqué Carole Chane Ki Chune, présidente du groupe éponyme à qui appartient le journal. Regroupant le Quotidien de La Réunion, l'hebdomadaire télé Visu et trois sociétés d'impression et de distribution, le pôle presse de ce Groupe qui compte plusieurs structures "connaît depuis plusieurs années une situation économique très difficile" souligne la dirigeante d'entreprise dont nous publions le communiqué ci-dessous. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Appel à une aide d'urgence du gouvernement pour les médias audiovisuels des Outre-Mer
LIKES
TWEETS

Ils sont gravement impactés par la crise sanitaire

Appel à une aide d'urgence du gouvernement pour les médias audiovisuels des Outre-Mer

Posté par IPR, dans Médias
Gravement impactés par la pandémie de Covid-19 en raison d'"un effondrement du chiffre d'affaires lié à la publicité de près de 80% tandis que leurs charges progressent de 15% en moyenne", l'Atom (association des télévisions des Outre-Mer) et le Spadom (syndicat des professionnels de l'audiovisuel des départements d'Outre-Mer) alerte "le gouvernement sur la situation extrêmement inquiétante dans laquelle se trouvent leurs entreprises depuis le début de la crise sanitaire". Ils demandent au gouvernement de "déclencher des mesures d'urgence permettant à ces médias de poursuivre leur activité et d'accompagner la reprise économique à venir sur les territoires des Outre-Mer". Nous publions ci-dessous le communiqué de ces médias
Illustration : L'offre de Xavier Niel retenue pour la reprise de "France Antilles"
LIKES
TWEETS

Médias

L'offre de Xavier Niel retenue pour la reprise de "France Antilles"

Posté par IPR, dans Médias
C'est la ministre des Outre-mer en personne, Annick Girardin, qui le relaie sur son compte Twitter : le journal local France Antilles est sauvé. L'offre de reprise de Xavier Niel, fondateur de Free, a été validée par le tribunal de commerce de Fort-de-France. Ce rachat permet de garder 126 des 235 salariés du groupe de presse.
Illustration : Imaz Press Réunion fait peau neuve !
LIKES
TWEETS

Refonte du site

Imaz Press Réunion fait peau neuve !

Posté par IPR, dans Médias
Vous l'avez peut-être remarqué, depuis le début de la semaine, notre site Imaz Press Réunion a comme quelque chose de changé... Les articles sont disposés différemment, la couleur rouge est bien plus prononcée, les flashs du jour sont mis en avant sur un fond rouge lui aussi... Vous avez bien vu, Imaz Press change de tête. Une page d'accueil réorganisée pour une lecture facilitée, un code couleur plus clair, et toujours la photo mise au coeur de nos articles. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Alix Dijoux est parti
LIKES
TWEETS

La presse réunionnaise est en deuil

Alix Dijoux est parti

Posté par IPR, dans Médias
Une des meilleures plumes de la presse réunionnaise vient de décéder en métropole. Longtemps correspondant du Monde, Alix Dijoux, 64 ans, fut notamment rédacteur adjoint du Quotidien puis directeur de la rédaction du Magazine de l'Océan Indien, dans les années 1980, et collabora également à Imaz Press Réunion pendant quelques années (Photo archives rb/www.ipreunion.com)
Illustration : L'Etat suivra l'accompagnement "apporté aux 250 salariés du groupe France-Antilles"
LIKES
TWEETS

Liquidation du groupe de presse après 56 ans d'existence

L'Etat suivra l'accompagnement "apporté aux 250 salariés du groupe France-Antilles"

Posté par IPR, dans Médias
Le tribunal mixte de commerce de Fort-de-France a prononcé, ce jeudi 30 janvier 2020, la liquidation judiciaire du groupe de presse France-Antilles, éditeur des quotidiens de France-Antilles Guadeloupe, France-Antilles Martinique et France-Guyane. Franck Riester, ministre de la Culture et Annick Girardin, ministre des Outre-mer, prennent acte de cette décision et disent regretter que la mobilisation d'investisseurs privés, aux côtés d'un soutien exceptionnel de l'État, n'ait pas été suffisante pour permettre un projet de reprise. Voici le communiqué des ministères de la Culture et des Outre-mer.
Illustration : Les résultats de Médiamétrie confirment la place prépondérante de la radio
LIKES
TWEETS

Audience

Les résultats de Médiamétrie confirment la place prépondérante de la radio

Posté par IPR, dans Médias
"Les derniers résultats du sondage Médiamétrie - Métridom confirment la place prépondérante de la radio dans le coeur des Réunionnais : 77%* des Réunionnais écoutent la radio quotidiennement, soit 540 000 auditeurs quotidiens de 13 ans et +. La radio est désormais proportionnellement plus écoutée à La Réunion qu'en métropole" indique Cirano Groupe dans un communiqué que nous publions ci-dessous (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Illustration : Mario Lechat élu président du syndicat des professionnels de l'audiovisuel des Dom
LIKES
TWEETS

Médias

Mario Lechat élu président du syndicat des professionnels de l'audiovisuel des Dom

Posté par IPR, dans Médias
Le syndicat des professionnels de l'audiovisuel des départements d'outre-mer (Spadom) a tenu son assemblée générale ce mardi 10 septembre 2019. Les membres ont voté pour désigner leurs représentants. Mario Lechat du Groupe Cirano a été élu président de la structure. Alexandra Elizé du Groupe RCI, a été élue vice-présidente. Jean-Philippe Kelsch de Cherie FM Martinique a érté élu secrétaire. Wladimir Mangachoff de Radio Péyi Guyane et Sylvain Peguillan du Groupe Cirano, ont respectivement été élus trésorier et délégué général. Le Spadom représente les acteurs de l'audiovisuel de Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte et de La Réunion "et touchent tous les jours près d"un million d'ultra marins" note la structure (Photo rb/www.ipreunion.com)
Illustration : La liberté de la presse sous pression
LIKES
TWEETS

Convocations, gardes à vue, interviews encadrées...

La liberté de la presse sous pression

Posté par IPR, dans Médias
Récemment, les convocations de la direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI) à l'encontre de journalistes se sont multipliées. Nous apprenions ce jeudi 23 mai 2019 que le nombre de convocations s'élevait à présent à huit. Une situation qui fait réagir médias et syndicats, qui s'inquiètent des dérives observées ces derniers mois de la part du gouvernement à l'encontre de la presse. (Photo d'illustration RB/www.ipreunion.com)
Illustration : Oui, on peut être journaliste sans carte de presse
LIKES
TWEETS

Interpellation du reporter Gaspard Glanz

Oui, on peut être journaliste sans carte de presse

Posté par IPR, dans Médias
Le reporter Gaspard Glanz, interpellé samedi lors de l'acte 23 des "gilets jaunes" et qui sera jugé en octobre pour "outrage sur personne dépositaire de l'autorité publique", a expliqué ne pas posséder de carte de presse. Celle-ci est-elle pour autant obligatoire pour être en droit d'exercer la profession de journaliste ? "Absolument pas", répond Bénédicte Wautelet, présidente de la Commission de la carte d'identité des journalistes professionnels (CCIJP). L'AFP a pu l'interviewer pour démêler le vrai du faux.
Illustration : Quand C8 a besoin d'un cours de géographie pour localiser La Réunion
LIKES
TWEETS

Dur dur...

Quand C8 a besoin d'un cours de géographie pour localiser La Réunion

Posté par IPR, dans Médias
Réunion-Maurice ou Maurice-Réunion... ce n'est apparemment pas facile facile de les placer sur une carte sans les confondre pour la chaîne de télévision C8... Dans l'émission "Enquête sous haute tension" dédiée à la disparition du MH 370, elle évoque la pièce de l'avion retrouvée à La Réunion en 2015 et localise notre île à Maurice... Dans la bande annonce du magazine, Carole Rousseau évoque pourtant le "travail de fourmi (de ses équipes) pour traquer les incohérences de ce dossier"... Bon la géographie ne devait pas être au programme et des internautes réunionnais l'ont bien remarqué... Oups ! (Capture d'écran/C8)
Illustration : Raoul et Laëtitia en ont encore pris pour leur grade
LIKES
TWEETS

L'amour est dans le pré

Raoul et Laëtitia en ont encore pris pour leur grade

Posté par IPR, dans Médias
Il n'y a pas à dire, la Twittosphère aime les détester. Le couple réunionnais Laëtitia-Raoul a encore été descendu en lambeaux par la Toile lors du dernier épisode de l'Amour est dans le pré. Comme d'habitude, car c'est une habitude maintenant, les internautes n'ont pas été tendres. Ce qu'ils reprochent au couple Laëtitia-Raoul : une relation "parfaite" qui semble artificielle. Mais plus que tout, un couple qui ronronne, pas de concurrence entre prétendantes étant donné que Raoul n'a choisi que Laëtitia donc finalement, pas de rebondissement, leur relation est totalement linéaire. Dans cet épisode, Raoul a rencontré les parents de Laëtitia, ce qui n'a pas manqué de faire réagir la Toile.
Illustration : Raoul et Laetitia se font dézinguer sur les réseaux sociaux
LIKES
TWEETS

"L'amour est dans le pré" : sale temps pour l'agriculteur de La Réunion (actualisé)

Raoul et Laetitia se font dézinguer sur les réseaux sociaux

Posté par IPR, dans Médias
Raoul, 37 ans, éleveur de jeunes taurillons à Saint-Pierre était un coeur à prendre. Il cherchait l'amour, le vrai. Mais ça, c'était avant. Raoul a trouvé la passion dans les bras de Laetitia, une réunionnaise qui travaille au service communication de la Mairie du Tampon. Une idylle que les fans de l'émission l'Amour est dans le pré peuvent voir évoluer sur leurs petits écrans chaque semaine. Mais il y a un hic. Cette histoire a débuté hors du champ des caméras. Raoul et Laetitia se sont rencontrés avant l'émission, ce qui a le don d'agacer les internautes qui s'en donnent à coeur joie sur les réseaux sociaux. Ils trouvent leur histoire ennuyeuse, parfois même un peu tarte.